quelques petites réflexions

Les mystes sont les véritables maîtres du monde !

quelques petites réflexions

Bon, cet été j'ai lu Eleusis... dans des conditions qu'on pourrait qualifier d'idéales, c'est-à-dire sous un auvent face à la Méditerrannée, loin des hordes vociférentes, avec un cocktail à la mode à côté de moi... :mrgreen:

j'ai quelques petites idées qui me sont venues à l'esprit en lisant l'ouvrage:

Les époptes étant omnipotents dans l'enceinte des cocons, on peut imaginer qu'il leur est possible de voyager non seulement dans l'espace d'un cocon à l'autre (et d'un monde époptique à l'autre, sauf si le "proprio" fait en sorte que son "jardin" reste secret et privatif) mais aussi dans le passé et le futur, toujours du moins dans l'enceinte d'un cocon ou d'un monde époptique (si tout du moins celui-ci dispose d'une ligne temporelle, chose qui vu la nature de ces mondes ne va pas de soi); dans ce cas qu'est-ce qui empêcherait un épopte de traîner un myste avec lui dans le passé/futur ET qu'est-ce qu'il se passe si le myste décide ou est forcé de sortir du cocon alors que selon la ligne temporelle du cocon il est dans une autre époque que la sienne?

D'après les textes, les époptes sont présents depuis le début de la société des Mystes, dès l'ignition du premier feu du premier cocon, les mystes ont pu cotoyer ces êtres. Il est aussi quasi-unanimement admis, que les époptes sont des mystes "transcendés" lors d'un kérèstion. A moins de prendre comme présupposé la possibilité évoquée ci-dessus du voyage temporel, il faut envisager l'existence d'une société pré-héllénistique équivalente aux mystes ayant un nom différent, des traditions différentes et que à l'instar des civilisations balayées dans le domaine de la légende ou de l'oubli, la société myste a fini par faire table rase de ce passé.

De fait si on prend l'exemple de la société chinoise, une main-mise du Destin par une civilisation "grecque" est un non-sens jusqu'aux invasions mongoles en tout cas... C'est passer sous silence et à la trappe toute l'histoire légendaire de la Chine et qui est bien plus ancienne que la civilisation "moderne" des Mystes...

Pour moi, il est évident que l'histoire de la société des Mystes telle qu'elle est décrite dans leurs propres chroniques n'est que le produit de sociétés précédentes qui ont "laissé la place" de manière plus ou moins "naturelle"... Il semble aussi évident que même celles qui sont censées tenir la chronique de leur civilisation se laissent berner par une légende bien pratique... Les seuls a pouvoir apporter un éclairage seraient les époptes mais ils semblent pour quelque raison obscure vouloir se taire sur ce sujet comme beaucoup d'autres... Ou il est possible qu'ils se soient laissés à quelques confidences mais que les récipendiaires de ces "indiscrétions" ont été opportunément réduits au silence!

Il y a un indice majeur qui plaide en faveur de la théorie d'une société "myste" organisée pré-existente: l'Île. Il n'est pas difficile de faire le parallèle entre ce cocon et la légende de l'Atlantide, légende qui a priori pré-existe la société moderne des Mystes.

Quant aux chinois, on peut facilement arriver à déceler des similitudes entre le Myste européen et le mythe de l'adepte de la voie du Tao.
Mais alors pourquoi y-a-t-il des mystes aussi en Chine et pourquoi n'a-t-on pas connaissance de cette autre "société"?
Je pense que la réponse est dans la philosophie des taoïstes: ils ne recherchent pas la gloire, ni la richesse, ni le pouvoir. Ils s'excluent eux-mêmes de la société humaine pour sereinement affiner leur être afin de "s'élever vers les Cieux" qui dans leur esprit sont autant de mondes séparés de celui du "Milieu". Cela ne vous rappelle pas quelque chose?
De plus avez-vous remarqué? Il y a peu d'asiatiques qui rejoignent les Mystes, et que ceux qui les rejoignent ne semblent pas dotés de grandes qualités éthiques vu le nombre de mystes amoraux qui tiennent les rennes des Triades... On peut, si on suppose l'existence des Adeptes, penser que nombre de chrysalides sont cooptées par ceux-ci et disparaissent dans les "Ermitages Célestes" qui sont autant de cocons...

tout autre chose enfin, une des prophéties annonce la "création" d'un gone de 7 hiera, un heptagone donc. Cependant il me semble que la logique voudrait que les hiera de ce gone soit très anciennes car quel forgeron aujourd'hui voudrait fâcher les vestales en se premettant une telle fantaisie? Il y a pléthore de légendes incluant le chiffre sept qui pourrait donner lieu à un gone... mais j'avoue mon choix est d'ors et déjà fait... ce sera le gone d'Iris.
en vérité je vous le dis j'arrive à mettre des nains partout...dans Cthulhu et dans star Wars aussi

...et elle en est fière en plus...désespérante!

...hem! bref!
riddle
Zombie maresqueux
 
Messages: 55
Inscription: 27 Mar 2007, 18:24
Localisation: Versailles

Messagepar riddle » 30 Sep 2014, 14:08

Haut

Re: quelques petites réflexions

Salut Riddle,

Mes two cents sur ta reflexion. Ce n'est qu'un avis bien sur ; quitte aux auteurs d'y répondre eux même.

Ce que l'on sait sur les cocons :

- Ils sont coupés de la trame du réel qui se trouve en dehors,
- Les "lois" naturelles n'y ont pas nécessairement cours, tout dépends des désidératas du maitre des lieux, des vestales alimentant l'âtre dans une certaine mesure et surtout des Epoptes résidents.


A cet effet, les cocons sont des mondes parallèles à part entière, des dimensions alternés ou quelque concept de ce genre. Mystère. Personnellement, j'aime le mystère.

De mon point de vue, il n-y-a pas réellement de lien causale entre l'intérieur du cocon et son extérieur, très normé lui. Par conséquent, si un Epopte peut faire voyager dans le temps - rien ne l'en empêche - un myste voir un simple démuni dans le cocon, je doute fort que la trame temporelle externe soit affectée par le voyage. Les Epoptes peuvent affecter les Cocons et leur contenu et seul cela, sinon les auteurs aurait du admettre qu'un epopte puisse modifier le monde extérieur indirectement et je ne crois pas que cela soit le cas.

Pour le reste : se rappeler que rien n'est directement définitif dans un cocon, même la mort. Du coup, tout reste très relatif et réversible.

Autre possibilité (je n'y crois pas trop) :

Ils peuvent mais ne le feront jamais. La simple présence de la Loi somme toute autant sage que naturelle qui stipule que les démunis ne doivent pas avoir connaissance de l'existence du monde mystique prévient de tels comportements. Trop dangereux. Trop de bouleversements globaux potentiels.

-
Aux auteurs de trancher !

Bon jeu à toi ^^
Avatar de l’utilisateur
Abelard
Zombie maresqueux
 
Messages: 31
Inscription: 21 Mai 2012, 12:28

Messagepar Abelard » 06 Oct 2014, 08:49

Haut

Re: quelques petites réflexions

merci de ta réponse Abélard!

c'est une question théorique en fait, je ne suis pas sure de maitriser un jour... et puis en tant que MJ sauf à des cas très précis je ne préfère pas jouer avec le temps.
en vérité je vous le dis j'arrive à mettre des nains partout...dans Cthulhu et dans star Wars aussi

...et elle en est fière en plus...désespérante!

...hem! bref!
riddle
Zombie maresqueux
 
Messages: 55
Inscription: 27 Mar 2007, 18:24
Localisation: Versailles

Messagepar riddle » 14 Oct 2014, 14:08

Haut

Re: quelques petites réflexions

Je suis en plein dans l'écriture et phase de beta-test d'un JDR sur le temps justement et je peux te dire que c'est effectivement compliqué. On est d'accord ^^
Avatar de l’utilisateur
Abelard
Zombie maresqueux
 
Messages: 31
Inscription: 21 Mai 2012, 12:28

Messagepar Abelard » 14 Oct 2014, 16:35

Haut

Retourner vers Eleusis

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron