Page 1 sur 2

[DEMANDE IDEE] : Les passions ?

MessagePosté: 27 Fév 2008, 09:48
par Etienne C
Bonjour,

Quand j'ouvre un nouveau sujet j'aime à dire bonjour, alors que lorsque le sujet est en cours je ne souhaite aps de bonjour. Allez savoir pourquoi ?

BREF
Voilà j'aimerais vous demander ,une aide. Je souhaiterez introduire, à l'instar de Pendragon, les atouts passion et les atouts folies.

Pour les atouts folie ça va.
Exemple :
Folie (Avare)
Quand Le personnage se retrouve devant la situation de payer quelque chose, il lance un nombre de dès de krâsse de circonstance correspondant à sa folie et si une krâsse sort (ou 2 demi krâsse) le personnage rejette le marchand et la marchandise qu’il souhaitait acheter en déclarant au scandale et que tous cela est trop cher.


Mais c'est pour les atout passion que j'ai un problème.
Je ne sait pas comment le formuler.
Exemple de passion
Amour (d'une personne)
Amour (Dieu) attention il y a la folie fanatique qui n'a rien à voir.

Auriez-vous de spistes ou des idées à me soumettre ?

MessagePosté: 27 Fév 2008, 15:44
par kobbold
c'est bizarre d'acheter des atouts (je vois l'exemple de folie "avare") qui ne donnent qu'un malus.

MessagePosté: 27 Fév 2008, 15:50
par Etienne C
kobbold a écrit:c'est bizarre d'acheter des atouts (je vois l'exemple de folie "avare") qui ne donnent qu'un malus.

Mille excuses, c’est vrai que ce n’était pas précisé.
Ces atouts ne sont pas achetés, les folies frappes les personnages lorsqu'ils tombent à zéro point d'énergie. Ce qui est acheté ensuite c'est la réduction de la folie.

Les passions c'est lorsque en jeu, le joueur montre que son personnage est animé de certaines passions par son role-play.
Ce n'est pas un atout acheté. C'est une forme de reconnaissance du role-play

MessagePosté: 27 Fév 2008, 16:04
par kobbold
mmm super intéressant ça.

Impatient de voir la suite :)

MessagePosté: 27 Fév 2008, 19:37
par Boojum
Voilà ce que j'ai fait pour les attributs spirituels à PlanesKape. Les attributs spirituels correspondent aux alignements classiques, ainsi qu'à toute autre conviction majeure que les personnages pourraient chérir (leur peuple, une philosophie spécifique, etc...).

Lorsqu'un personnage échoue à un jet de compétence qui, estime-t-il, touche à un attribut spirituel où il a une valeur non nulle, il a la possibilité de retenter ce jet. Il bénéficie pour son deuxième jet de deux fois le score de l'attribut concerné en dK de circonstances. Si ce deuxième essaie échoue également, le personnage perd immédiatement un point dans ce compteur. Le personnage peut utiliser cette capacité autant de fois par partie que la valeur de l'attribut (lorsque l'attribut baisse suite à un échec, le maximum est également réduit), il ne peut néanmoins l'utiliser qu'une seule fois sur un jet particulier.

Parfois, la tâche n'est pas reliée à un alignement particulier, mais selon la manière dont le joueur explique que son personnage s'y prend. Le conteur peut lui autoriser l'utilisation d'un de ces attributs. Selon la description, des attributs opposés peuvent être utilisés. Par exemple, un personnage veut convaincre un PNJ de lui venir en aide. Si le joueur décrit comment son personnage construit son raisonnement, choisit judicieusement ses arguments pour convaincre son interlocuteur, il aura alors le droit d'utiliser son attribut Loi. Si au contraire il explique qu'il cherche à perdre son interlocuteur en le baratinant et à grand coup de phrases compliquées sans aucun sens, le conteur autorisera peut-être l'utilisation de l'attribut Chaos.


Pour l'évolution à la fin de chaque scénar, je fais tirer au joueur un nombre de dK dépendant du roleplay. Je tire moi-même autant de dK que le score actuel de l'attribut : si le joueur a un score strictement supérieur, il gagne un point. Si le joueur a un attribut opposé (genre Mal à 1 et qu'il fait quelque chose de bien), les dK jetés pour l'attribut s'ajoutent à ceux que jettent le joueur, et il suffit d'une demi-krâsse pour réduire le score.

Pas encore testé en jeu, par contre.

MessagePosté: 27 Fév 2008, 23:09
par Etienne C
Bon ça je retiens ! Ça peut se concevoir mais je déciderais demain après une nuit de sommeil.

MessagePosté: 28 Fév 2008, 11:50
par Etienne C
Aprés une courte nuit de sommeil, j'ai repris ton idée qu'elle est bonne. voici ce que cela donne pour l'instant.

Passion
Les passions sont accordées par le maitre du jeu au fur et à mesure des partis, en fonction du comportement et des événements. Elle commence toujours avec une valeur de (x3) Ce sont des atouts gratuits en récompense d’une façon de jouer et d’un rôle Play.
Voici comment ces atouts sont utilisés.
Lorsqu'un personnage échoue à un jet de compétence qui, estime-t-il, pourrait toucher à une de ses passions, il a la possibilité de retenter ce jet. Il bénéficie pour son deuxième jet de deux fois le score de sa passion concerné en dK de circonstances. Si ce deuxième essaie échoue également, le personnage perd immédiatement un point dans sa passion. Si le jet réussit et qu’il a obtenue autant de krâsse que sa valeur en passion alors il gagne un point dans sa passion.
Exemple
Sentiment religieux
Le personnage se retrouve dans un conflit social ou physique qui implique ou sont le résultat de notions théologiques. Les opposants au perosnnage affichent clairement des idées religieuses différentes de celle du personnage et c’est un des sujet du conflit, le personnage pourra alors utiliser sa passion.

MessagePosté: 28 Fév 2008, 12:23
par Selpoivre
Boojum a écrit:Pour l'évolution à la fin de chaque scénar, je fais tirer au joueur un nombre de dK dépendant du roleplay. Je tire moi-même autant de dK que le score actuel de l'attribut : si le joueur a un score strictement supérieur, il gagne un point. Si le joueur a un attribut opposé (genre Mal à 1 et qu'il fait quelque chose de bien), les dK jetés pour l'attribut s'ajoutent à ceux que jettent le joueur, et il suffit d'une demi-krâsse pour réduire le score.


c'est achement intéressant ce que tu dis la Boojum, mais j'ai du mal à comprendre la dernière partie :?

comment gères-tu les actions opposées aux valeurs du personnage (pour l'évolution des attributs spirituels) ?

SP
vivement intéressé, mais paumé :?

MessagePosté: 28 Fév 2008, 19:58
par Boojum
Un exemple, ce sera plus parlant. Prenons un gentil magicien nommé Gaston, sympa, maladroit et épris de fantaisie. Il a donc Bien 2 et Chaos 1.

Au cours du scénario, Gaston a été vraiment sympa, allant même jusqu'à risquer sa vie pour sauver la noble mademoiselle Jeanne des griffes d'un sombre cyclope, surnommé Prunelle. Le MJ estime que ça mérite bien 3dK. Il donne donc 3 dK au joueur, et tire lui-même 2 dK (la valeur de Gaston en Bien). Si le joueur obtient un score strictement plus élevé que celui du MJ, Gaston gagne un point en Bien. Dans le cas contraire, rien ne change.

Cela étant, Gaston s'est conduit avec honneur, rendant mademoiselle Jeanne à ses parents (alors qu'ils auraient tous deux apprécié de s'enfuir ensemble). Avant de partir délivrer sa douce, il s'est également méticuleusement renseigné sur les habitudes de son ennemi. Le MJ estime que tout ça sans être bien grave n'est pas très chaotique, et mérite 1 dK de loi. Le joueur jette donc 2 dK (un pour le dK donné par le MJ, et un pour son score de 1 en Chaos) : s'il obtient au moins une demi-krâsse, Gaston perdra son point en Chaos.

C'est plus clair ?

MessagePosté: 28 Fév 2008, 20:14
par orlanth
Moi je trouve ça juste génial.

Je me demande comment l'intégrer dans un environnement futuriste ou contemporain.

MessagePosté: 29 Fév 2008, 13:33
par Selpoivre
vu comme ca je comprends beaucoup mieux :)

j'ai deux petites réserves cependant :
- a mon avis, ce système est un peu trop "méchant" (dans le sens ou les points d'attributs spirituels vont partir beaucoup plus facilement qu'ils n'arrivent) ce qui peut avoir pour conséquence d'enfermer les joueurs dans un archétype :?

- le mécanisme de perte de points est différent de celui du gain de points alors qu'à mon avis on peut homogénéiser les deux : Si on reprends l'exemple de Gaston effectuant des actions Loyales pour 1dK, on peut imaginer : Le joueur tire 1dK (pour son comportement Chaotique) et le conteur en tire également 1 (le score en Chaos de Gaston). Si le joueur gagne, il perds un point dans l'attribut concerné (Chaos ici).

MessagePosté: 29 Fév 2008, 14:30
par pollux
moi aussi je trouve ça très bien. la mécanique serait a polir quelque peu, mais l7essenciel est la.

Pour le rendre plus universel il serait pas mal de penser a des attribut moraux moins marques fantasy [le Bien, le Mal, c'est un peu flou tout ca ... sans parler du Chaos et de la Loi]

on pourrait ainsi penser a égoïsme/altruisme; actif/passif, urbain/rural, etc ... :wink:

MessagePosté: 29 Fév 2008, 14:42
par orlanth
C'est ça. Peut-être définir un système de valeur (opposée) en fonction de l'univers.

MessagePosté: 29 Fév 2008, 14:52
par Selpoivre
orlanth a écrit:C'est ça. Peut-être définir un système de valeur (opposée) en fonction de l'univers.


voila ce que j'avais griffonné pour PlanesKape :
Morale : Bien opposé à Mal
Ethique : Loi opposé à Chaos
Neutralité : Active (je cherche activement à faire l'équilibre) opposé à Passive (je fais tantôt le bien, tantôt le mal et sa s'équilibre a force)
Philosophie : peut être une religion, une doctrine de Faction ou de Secte


si ca peut aider des gens...

MessagePosté: 29 Fév 2008, 19:57
par Boojum
Selpoivre a écrit:- a mon avis, ce système est un peu trop "méchant" (dans le sens ou les points d'attributs spirituels vont partir beaucoup plus facilement qu'ils n'arrivent) ce qui peut avoir pour conséquence d'enfermer les joueurs dans un archétype :?

Réserve dûment notée... Je vais y réfléchir. Mais être très modeste sur les dK dûs au RP règle en partie le souci (tu ne peux de toute façon pas perdre de point quand tu agis dans l'ensemble dans le sens de ton alignement).

Selpoivre a écrit:- le mécanisme de perte de points est différent de celui du gain de points alors qu'à mon avis on peut homogénéiser les deux : Si on reprends l'exemple de Gaston effectuant des actions Loyales pour 1dK, on peut imaginer : Le joueur tire 1dK (pour son comportement Chaotique) et le conteur en tire également 1 (le score en Chaos de Gaston). Si le joueur gagne, il perds un point dans l'attribut concerné (Chaos ici).

Uh, pour moi le mécanisme est le même. Simplement, le joueur ayant "-1" en Loi, le meneur jette "-1" dK (soit un dK ajouté au joueur) et si le joueur fait plsu de 0, il "gagne" 1 point en loi (soit une perte de 1 en chaos).

Avec ta solution, plus le personnage serait chaotique, plus il aurait de faciliter à le rester. Or, je voudrais l'inverse : pour rester chaotique à 3, un personnage doit vraiment s'y consacrer et ne rien faire dans l'autre sens. Alors qu'à 1, un acte loyal par ci par là n'est pas trop risqué...

Mmmmh... Ca ne me satisfait pas encore tout ça, et le premier scénar de ma campagne est probablement le week-end prochain. Va falloir réfléchir vite :P

Pour le rendre plus universel il serait pas mal de penser a des attribut moraux moins marques fantasy [le Bien, le Mal, c'est un peu flou tout ca ... sans parler du Chaos et de la Loi]

Les attributs en question sont prévus pour PlanesKape (et il faut encore rajouter les attributs des factions, mais ils étaient moins clairs pour expliquer). Clairement, pour un autre jeu, il faut un ensemble adapté à l'univers.