La Cité sans Nom.

Le thème classique mais tellement bon.

Re: La Cité sans Nom.

On s'est fait une partie il y a deux semaines, et qu'est-ce que c'est bon !

J'avais dans l'équipe un homme-lézard guerrier, un homme-chien peu fréquentable, et un mignon petit Kitling adepte du combat aérien.
Notre petit groupe est arrivé par les portes, a rapidement fait une mauvaise rencontre face à des brigands menés par un demi-fiélon, les ont exécutés, puis se sont mis en quête d'un logement. L'homme chien a opté pour l'auberge, où il a pu glaner quelques informations, le kitling a dormi dans la rue, et le Saurus a préféré s'introduire chez quelqu'un, le tuer lui et son garde avant de revendiquer la baraque,la victime étant un fabriquant de haut-de-forme pour la cour des Miracles.
Motivés par une obscure raison, entendant parler du Port, ils échafaudent des plans plus incongrus les uns les autres pour traverser la ville et y arriver. Alors qu'ils s'apprêtent à traverser le quartier des Pendus (même pas peur.), ils croisent trois individus en haut de forme qui, voyant que le groupe ne connait rien, prend des décisions stupides et est suffisamment fort pour avoir survécu malgré cette stupidité, vont les employer.
Leur mission? Aller à la Cour des Miracles pour y être assignés. Comment? Un des hommes les amène à une bouche souterraine et actionne un briquet bizarre qui crée un globe de lumière qui commence à se mouvoir seul vers la Cour. Le petit groupe suit donc la lueur, rencontre une goule, tombe sur une station de métro abandonné, puis arrive finalement à une extrémité de la cour des Miracles. Ils sont surpris par une patrouille armée (mais avec la classe!), qui les réexpédie à la surface pour prouver leur valeur. En effet, Uther a été particulièrement opposé à la Cour des Miracles ces derniers temps : les trois nouveaux arrivants doivent donc arriver dans son quartier, causer le plus de dérangement, et revenir vivant.

Ils sont arrivés au quartier de l'ange, et suite au comportement "insultant" d'une femme (qui avait caché les yeux de son enfant pour pas qu'il ne voie "ces monstruosités non-humaines"), le carnage commence. Quelques civils sont massacrés, puis s'ensuit une formidable poursuite dans les rues d'habitude si tranquilles du quartier de l'Ange. Au bout du compte, ils parviennent à s'échapper, l'homme chien blessé très gravement, après avoir tué une demi-douzaine de gardes et semé les autres.
Ils trouvent refuge dans la cave d'une maison. Le scenario s’arrête quand, quelques heures plus tard, deux gardes pénètrent dans la maison, fouillent tout, trouvent la trappe, commencent à descendre dans la cave, et sont affolés par l'odeur de poisson dégagée par l'homme-lézard.


Bref, un sacré bon moment. J'aime décidément bien ce setting. J'ai essayé de ne pas tuer les personnages, pour pouvoir les utiliser ultérieurement et ne pas avoir à rejouer l'arrivée dans la Cité pour pouvoir tester un autre style de jeu.
Avatar de l’utilisateur
Piouh
Zombie maresqueux
 
Messages: 45
Inscription: 06 Juin 2011, 19:29

Messagepar Piouh » 31 Jan 2012, 21:05

Haut

Re: La Cité sans Nom.

Juste une question qui me taraude : Que devient un loup-garou dans la cité sans nom ?
Ça serait chiant pour le joueur de perdre définitivement le contrôle de son peso(la lune étant toujours là et toujours pleine).


C'est chiant mais c'est la vie, il devient donc un PNJ...
Ah moins que...
Merci de la question en tout cas, tu viens de me donner une super idée de pitch, de lieu et de personnages... :D

Faut que j'intègre ça à la version actuelle du setting.

Bref, un sacré bon moment. J'aime décidément bien ce setting.


Merci des compliments et du CR :mrgreen:

Islayre, de passage.
Avatar de l’utilisateur
Islayre d'Argolh
Nonce de l'Antiverse
 
Messages: 1879
Inscription: 16 Mai 2007, 16:25

Messagepar Islayre d'Argolh » 07 Fév 2012, 23:15

Haut

Re: La Cité sans Nom.

Tiens, une petite question au passage :

Les diverses dents et phalanges utilisées comme monnaie annexe dans la Cité sont-elles utilisées autrement que pour ce commerce? Quelqu'un les échange t'il contre de l'or pour assouvir certains dessins plus ou moins clairs?

J'avais pensé à un courant d'artiste qui s'en servirait comme matières premières pour leurs œuvres, et donc qui seraient prêts à y mettre quelques piécettes, mais je me demandais ce à quoi cela pourrait servir d'autres.
J'aime bien l'idée de bijoux en os, mais après, les échantillons d'os sont de trop petite taille pour pouvoir faire des objets plus volumineux avec, type armes ou armures.
Ça peut être une composante nécromantique mineure, mais je ne vois pas trop à quoi d'autre ça pourrait servir.

Si je cherche une utilité à cette monnaie, c'est que, puisqu'elle est produite à chaque mort, si elle n'est pas utilisée et détruite d'une façon ou d'une autre, la monnaie perd peu à peu toute sa valeur. De plus, il faut que le commerçant qui l'accepte sache qu'il va pouvoir échanger ses milliers de dents contre une récompense équivalente. Sinon, je ne vois pas l'intérêt d'avoir des sacs et des sacs de dents et phalanges conservés chez soi, qui attendent sagement en pourrissant.

Qu'en pensez-vous?
Avatar de l’utilisateur
Piouh
Zombie maresqueux
 
Messages: 45
Inscription: 06 Juin 2011, 19:29

Messagepar Piouh » 23 Fév 2012, 09:53

Haut

Re: La Cité sans Nom.

Salut,
Je ne sais pas si il y a encore âme qui vive par ici, mais j'ai eu l'occasion de play-tester un système de jeu, et pour cela, j'ai choisi comme univers la Cité Sans Nom.

Cette partie a un peu plus d'avenir que les précédentes, et a vocation d'être continuée. J'essaie ici de développer un aspect de la CSN que j'aime beaucoup et que je n'ai jusqu'ici pas réussi à faire : avec un peu d'ambition et pour peu que l'on ait pas peur de se salir les mains, tout est faisable dans la CSN.
Ici, (on a joué que l'introduction pour l'instant, on devrait attaquer les choses sérieuses dès la prochaine séance), on a un groupe de nouveaux arrivants, tous plus ou moins avides de pouvoir, qui vont faire des affaires avec une guilde de voleurs du quartier des Portes, et dans un futur assez proche, se voir confié la mission d'établir une filiale de la guilde dans le quartier du Port.
De la diplomatie, des guerres de gang, des alliances/trahisons, de la roublardise et de la manipulation en perspective...

Voici donc le premier CR de cette partie : ça se passe ici.

Je suis toujours preneur d'éventuels retours sur la Cité, notamment, si certains ont eu l'occasion de jouer dedans, qu'est-ce que vous avez réussi à faire jouer, quels quartiers avez vous utilisés, qu'est-ce qu'au contraire, vous auriez aimé jouer mais que vous n'avez pas trouvé comment introduire, tout ça...
En gros, j'ai l'impression que, comme le setting se prête bien à l'arrivée de nouveaux personnages dans la Cité, les quartiers des Portes et du Port sont les deux qui sont sur-exploités, alors que les autres, bien que regorgeant de richesses scénaristiques, sont laissés pour compte.
Avatar de l’utilisateur
Piouh
Zombie maresqueux
 
Messages: 45
Inscription: 06 Juin 2011, 19:29

Messagepar Piouh » 10 Avr 2012, 11:34

Haut

Re: La Cité sans Nom.

J'ai une nouvelle fois utilisé la CSN pour Eclipse 10 (hier pour être précis) et ça a une nouvelle fois bien marché; ce coup-ci ils sont allés jusqu'à la fin du scénario, c'est déjà çà :mrgreen:
Quoiqu'il en soit, le setting a plu (semble-t-il) et me plaît de plus en plus... Après l'accueil dans la Cité par les Portes, et une fois qu'ils ont eu choisi une faction à laquelle se rallier (en l'occurrence Titania), j'ai utilisé le synopsis faisant interagir Titania et Baskerville via une histoire de régulation des larçins dans le quartier de l'Arbre-monde, l'une des descendantes de Titania et une histoire de coeur impossible entre la gamine elfe et un soldat humain.
La CSN, c'est du tout bon! Pressé d'en arriver là avec mes joueurs habituels!
Quand la musique de Mozart s'arrête, le silence est encore de Mozart; Quand la musique de Marilyn Manson s'arrête, les acouphènes sont encore de Marilyn Manson.
Avatar de l’utilisateur
merson
Zombie maresqueux
 
Messages: 25
Inscription: 09 Nov 2010, 13:03
Localisation: Oui

Messagepar merson » 10 Avr 2012, 15:27

Haut

Re: La Cité sans Nom.

Les joueurs de ma table sont plutôt bien motivés par la Cité : on attaque notre troisième partie cette après-midi.

Pour l'instant, après s'être fait quelques amis et ennemis au sein d'une guilde des voleurs du quartier des portes, ils se sont vus confiés une mission : accompagnés de représentants de la guilde (deux autres PJs), ils doivent ouvrir une filiale de la guilde dans le quartier du Port.
Au programme des réjouissances : des négociations, du trafic, des embrouilles avec les seigneurs des entrepôts et toute une partie de gestion économique.
Cela va me permettre de jouer de façon assez libre, mais aussi d'utiliser deux des scenarii proposés : celui avec Gareth comme toile de fond, et sûrement celui sur l'arrivée massive de vaisseaux de guerre dans le port en temps que gros massacre avant le Carnaval.

J'ai pour l'instant assez de mal à cerner les intentions de la Cour des Miracles : que fait-elle réellement? Elle se contente d'accumuler des richesses? Ou son rôle dépasse-t-il cela? Quels buts Baskerville poursuit-il vraiment?
Par exemple, quel avantage aurait un commerce à ne pas se soumettre à Baskerville?
Avatar de l’utilisateur
Piouh
Zombie maresqueux
 
Messages: 45
Inscription: 06 Juin 2011, 19:29

Messagepar Piouh » 05 Mai 2012, 08:27

Haut

Re: La Cité sans Nom.

La géopolitique de l'univers a pris un coup sévère, lors de la dernière partie, ce qui va être très intéressant pour la suite:
J'avais prévu de faire jouer, en toile de fond des actions des PJs, le scenario proposé dans les quartiers du port : arrivée de douze drakkars Vikings.
Donc les douze voiles sortent des brumes et là, un de mes joueurs décide (à coup de points d'histoire bien placés), que les douze navires sont britanniques (donc issu du même monde que deux de mes PJs qui ont décidé de s'ancrer dans l'histoire). J'accepte la modification.
Bilan de la séance : les britanniques ont fait une tête de pont dans le quartier du port, fortifié toute une partie du quartier, y faisant flotter des drapeaux britanniques. Les joueurs sont en train de convaincre les dirigeants de cette flotte (pratiquement un millier d'homme...), que des "choses bizarres" se trament dans la ville, et que ce n'est peut-être pas Cherbourg...

Bref, au programme, une possible nouvelle force montante dans la Cité. Et ils ont, pour une partie d'entre eux, des mousquets et des pistolets... La situation au quartier du port va devenir très intéressante.
Dernière édition par Piouh le 14 Mai 2012, 19:22, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Piouh
Zombie maresqueux
 
Messages: 45
Inscription: 06 Juin 2011, 19:29

Messagepar Piouh » 14 Mai 2012, 11:04

Haut

Re: La Cité sans Nom.

Pffrt. Ils ont pas le niveau, ces petits british, mon hachoir s'en souvient. :P

Mais effectivement, voilà que l'histoire prend un tour étrange. Notre petite bande qui cherchait à se faire une place dans le quartier du port pourrait potentiellement devenir bien plus forte grâce à ce nouvel arrivage : on y a déjà quelques contacts bien placés... La CSN est décidément un bac à sable des plus sympathiques !
I'm a poor lonesome franc-pilote
Avatar de l’utilisateur
Fay
Loup des enfers
 
Messages: 73
Inscription: 18 Mar 2012, 17:21

Messagepar Fay » 14 Mai 2012, 12:09

Haut

Re: La Cité sans Nom.

Je continue de monopoliser le thread par une petite question : Y en a t'il qui ont déjà fait jouer le Carnaval autour d'une table qui seraient prêts à m'éclairer sur certains points?
L'année prochaine, je proposerais vraisemblablement de la Cité Sans Nom à mes joueurs, mais il faudra bien que je fasse jouer cette date fatidique un jour ou un autre, je ne peux pas éternellement contracter le temps pour remettre à la séance suivante l'intervention du Carnaval.
Je me demandais plusieurs choses, mais principalement, comment rendre ludique ce jour particulier? Avez-vous choisi de faire jouer la défense de leur bastion, ou au contraire, avez-vous utilisé le Carnaval comme toile de fond pour un scenario, compliquant ainsi grandement les choses pour les aventuriers?
Le seul scenario incluant le Carnaval est celui du synopsis de campagne, par Islayre : quel autre type de scenario peut-on espérer faire tourner avec un Carnaval dévastant les rues?

Merci de votre aide,
Piouh
Avatar de l’utilisateur
Piouh
Zombie maresqueux
 
Messages: 45
Inscription: 06 Juin 2011, 19:29

Messagepar Piouh » 05 Juil 2012, 19:12

Haut

Re: La Cité sans Nom.

Juste un petit mot pour signaler que je transfère petit à petit le sujet sur un autre forum, celui de Casus No.

Ca se passe

On va essayer de redonner un petit coup de fouet aux discussions concernant cet univers :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
Islayre d'Argolh
Nonce de l'Antiverse
 
Messages: 1879
Inscription: 16 Mai 2007, 16:25

Messagepar Islayre d'Argolh » 13 Juil 2012, 15:52

Haut

Re: La Cité sans Nom.

Vu sur le Casus NO:
Islayre d'Argolh a écrit:Alors pour faire court :

Nous sommes en attente de feu vert de la part d'Ulule pour le lancement de la souscription : la page est prête (avec un premier visuel de MJ que je trouve :wub: ), il s'agit juste de la mettre en ligne. Aujourd'hui ou demain, j'espère.

Seuil minimum attendu 800 euros. Si nous atteignons les 1300 un set d'illustrations originales sera commandé a LG.

Offres : pour 7 euros le PDF de la Cité sans nom et pour 10 euros et plus le PDF + le compagnon (pitchs de scénars, pnjs, artefacts et lieux insolites).

Voila, voila.
Plus qu'à trouver 130 personnes intéressées...
Quand la musique de Mozart s'arrête, le silence est encore de Mozart; Quand la musique de Marilyn Manson s'arrête, les acouphènes sont encore de Marilyn Manson.
Avatar de l’utilisateur
merson
Zombie maresqueux
 
Messages: 25
Inscription: 09 Nov 2010, 13:03
Localisation: Oui

Messagepar merson » 12 Nov 2012, 19:41

Haut

Re: La Cité sans Nom.

Disons 129. 8)
Bidouilleur fou du dK synergique
La Guilde du dK synergique : la (d)Krunch attitude

Image
Avatar de l’utilisateur
Go@t
Mercenaire de la Brune
 
Messages: 1012
Inscription: 22 Avr 2007, 12:16

Messagepar Go@t » 12 Nov 2012, 20:15

Haut

Re: La Cité sans Nom.

Bon je crois que le chat potté est un peu timide. Donc, pour officialiser, la cité sans nom se lance sur Ulule.Pas cher, mon fils! :mrgreen:
Bidouilleur fou du dK synergique
La Guilde du dK synergique : la (d)Krunch attitude

Image
Avatar de l’utilisateur
Go@t
Mercenaire de la Brune
 
Messages: 1012
Inscription: 22 Avr 2007, 12:16

Messagepar Go@t » 29 Nov 2012, 17:28

Haut

Re: La Cité sans Nom.

Et on soutient non de dieu !
LG
"Ses blessures mortelles lui ont soudainement été fatales !" - Tony Tony Chopper
"Tu sais ce que j'ai fait après avoir écrit mon premier bouquin ? J'ai fermé ma gueule et j'en ai écrit 23 de plus." - Michael Connely, Castle S03E21
Avatar de l’utilisateur
legrumph
Maître Blaireau
 
Messages: 2273
Inscription: 01 Jan 1970, 01:00

Messagepar legrumph » 29 Nov 2012, 22:29

Haut

Re: La Cité sans Nom.

Surtout qu'une fois à 1300€, ce sera du tout illustré par LG! :twisted:
Bidouilleur fou du dK synergique
La Guilde du dK synergique : la (d)Krunch attitude

Image
Avatar de l’utilisateur
Go@t
Mercenaire de la Brune
 
Messages: 1012
Inscription: 22 Avr 2007, 12:16

Messagepar Go@t » 29 Nov 2012, 22:51

Haut

Précédente

Retourner vers Med-Fan

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron