Chronique d'une survie, campagne dans les duchés de fer

Du zombie et de la cendre: parfait mélange.

Chronique d'une survie, campagne dans les duchés de fer

Dans cette version, Cascades se trouve en haut du Storm, dans le duché du Sud. Port Syria, Khazkar, Maarl et Nivdia (ville de ma création) sont les havres à proximité (le plus proche est à 6 jours de marche).

Risque de spoiler envers les joueurs n'ayant pas fait le scénario Cascade. Mes joueurs peuvent lire le compte rendu.


La partie racontée fut absente de RP véritable. Ce fut juste un voyage, avec des personnages venant de sauver une ville mais il reste à sauver leurs peaux. Ils décident de retourner au havre qu'ils viennent de secourir.
Après avoir fait le choix de sauver Cascades en franchissant le scénario sans fait notable, commence la campagne. Mes joueurs sont donc sans scénario et j'introduis de temps à autres des événements auquels ils devront réagir (que je donne en PM pour les MJs curieux).
Voilà donc un chaman, Leonid le stupide, (il se concentre, communique avec la nature pour lancer ses sorts), un bretteur, Nicholas et un sage hérétique, El Sabanur, refusant la politique des sages (mais pas le dogme) face à un temple en ruine, sur une berge, à la source du Storm, par -15°C.
Quelques infectueux attaquent les PJs et une catastrophe provoquée par le sage les enferment dans un champ de force.
Leonid en profite pour transformer un autel de bois en barque de fortune et El Sabanur use de sa force pour vaguement diriger la barque sur le lac creusé dans la montagne, zigzaguant entre élémentaires d'eau, infectieux et rochers. La barque explose sur les escaliers, juste avant la cascade. Jet d'athlétisme réussis, ils ne descendent pas la cascade mortellement mais par un escalier.
En bas leur attend le premier grand danger, des infectieux en nombre, dont un de trois mètres, (les personnages n'ont aucune idée de ce qu'est la chose). Ils choisissent le combat qui sera furieux, mais le talent à l'escrime des joueurs les sauvent, même si Nicholas finit à 1 Point de Vie, victime d'une lourde baffe du géant infectieux.
Le crépuscule commence et les joueurs décident de dormir, caché dans leur tente, après s'être éloigner de la chute d'eau qui déverse des infectieux, dont certains y survivent. Il profite de la possibilité de repos pour panser leurs blessures.
La nuit s'écoule, et alors que Leonid fait le dernier quart, des bruits signalent que des infectieux sont dans les environs. Les personnages décident de ne pas bouger, les infectieux ne les rencontrent pas.
J'accélère la partie et demande un gros jet de survie cendre, avec un dK de circonstance par jour de marche. Les joueurs réussissent (de justesse, muhahaha).
Dès lors, je considère qu'ils survivront à l'aspect voyage et me concentre pour introduire ma campagne.
Leonid s'aperçoit qu'à l'intérieur des bois du duché du Sud, il y une clairière. Chose qui lui parait anormal, il en parle aux autres personnages et ils décident de voir ensemble ce qu'il se passe. Le même (il excelle en perception) voit un loup monté par un gobelin. Les personnages interrogent leurs connaissances, pensent reconnaître un éclaireur de la horde, s'enfuient.
Alors qu'ils ne sont plus qu'à quelques heures de marche de Cascades, ils voient un gobelin à une trentaine de mètre affrontant deux personnages en armure. Nicholas lance une boule de feu sur le gobelin pour aider les deux protagonistes. Les morts vivants se retournent, chargent les personnages. Ils sont en armure, manient la hache. Jet de courage des joueurs. Ils se sentent obligés de s'enfuir.
Face à des ennemis encombrés par leurs armures lourdes, les joueurs les distancent même si les non-morts les coursent pour s'arrêter de les poursuivre juste avant Cascades.
Les héros de retour sont célébrés, grassement payés mais leur victoire est amer, ils connaissent maintenant la difficulté de survie dans la cendre, surtout qu'ils avaient eu cette fois la chance d'avoir des vivres.
Que pensez de ses zombis inconnus ? De monteur de loup gobelin ? De la clairière anormalement présente à l'intérieur de la forêt ? Seront ils en sécurité dans le havre ? Ils en parlent au chef du village, qui avoue ne pas savoir comment réagir et propose aux trois héros de se reposer avant tout.
Niveau 3, avec au total 40 xp sauf 35 pour le joueur absent. 5 par heure de jeux, plus des suppléments suivant les actions.
Dernière édition par Don Quichotte le 01 Fév 2009, 20:36, édité 3 fois.
Maitre Oltréé & Mouse Guard Dk
Avatar de l’utilisateur
Don Quichotte
Blaireau-effraie
 
Messages: 109
Inscription: 23 Juil 2008, 11:55
Localisation: Strasbourg

Messagepar Don Quichotte » 11 Déc 2008, 20:53

Haut

Re: Chronique d'une survie, campagne dans les duchés de fer

Pas mal ! Mais on reste sur sa faim... En effet qui sont ces non-morts en armures ? Sachant que seuls les squelettes, les vampires et liches peuvent s'équiper pour se battre ? Non ?
neodragon
Gobelin Lunaire
 
Messages: 2
Inscription: 23 Nov 2008, 20:41

Messagepar neodragon » 12 Déc 2008, 06:28

Haut

Re: Chronique d'une survie, campagne dans les duchés de fer

Bah j'ai déjà eu ce genre d'idée de non-morts en armures : soit les restes d'une armée partie combattre au moment de la première pandémie, soit des non-morts sous contrôle d'un nécromancien qui les a équipé "post-non-mortem" (nécromancien qui peut très bien être un non-mort "moderne" par exemple)
Maître : Plagues dK / Mantel dK / Cheap Tales / Bloodlust
Joueur : Patient 13
Avatar de l’utilisateur
Le Chacal
Blouse Blanche
 
Messages: 282
Inscription: 01 Jan 1970, 01:00
Localisation: Nérac

Messagepar Le Chacal » 12 Déc 2008, 07:59

Haut

Re: Chronique d'une survie, campagne dans les duchés de fer

Il serait mieux de faire ce genre de commentaire par PM ou texte caché (il suffit de citer et de rendre la police blanche). Vos réflexions pourraient mettre sur la piste mes joueurs (bonne comme mauvaise, mais le principe, c'est qu'ils cherchent par eux même).

Quand à rester sur votre faim, c'est normal, les personnages sont dans le même cas. Je décrirais la suite le moment venu (qui aura lieu mardi prochain si tout va bien)
Maitre Oltréé & Mouse Guard Dk
Avatar de l’utilisateur
Don Quichotte
Blaireau-effraie
 
Messages: 109
Inscription: 23 Juil 2008, 11:55
Localisation: Strasbourg

Messagepar Don Quichotte » 12 Déc 2008, 16:28

Haut

Re: Chronique d'une survie, campagne dans les duchés de fer

J'entame Cascade - les deux hordes comme premier morceau de ma campagne après l'intro.


Nouvelle partie, un PJ est absent (Nicholas). Il restera dans sa chambre ou presque pendant la partie. El Sabanur est un sage hérétique qui se cache dans les duchés, Léonid un shaman entrant en harmonie avec ce qu'il reste d'esprit de la nature.

Une semaine s'est écoulé à Cascades depuis le retour triomphale des héros. Chacun a repris son rôle. L'un travaille comme comptable, El Sabanur, l'autre utilise ses connaissances et magie pour aider les paysans, Leonid, et le dernier vit sur son pécule (l'absent qui n'a pas consulté son répondeur).
Tout commence par une petite explosion dans les bois. Les PJs partent enqueter accompagné par une patrouille de 6 gardes.
Ils trouvent un convoi brulé, occupant inclues avec des ossements et des armes tout autour. En fouillant, ils observent que le convoi fut encerclé et que les occupants se sont suicidés d'une manière explosive pour ne pas rejoindre la non mort.
C'est à ce moment qu'une embuscade de squelette commence. Ils sont une trentaine.
Alors que le cercle se referme sur le groupe, El Sabanur bondit grâce à un petit miracle dont il a le secret et voit ses compagnons piégés.
Leonid pendant ce temps essaie de faire ce qu'il peut avec son absence totale de talent martial. Il court, bricole des trucs avec sa magie végétale et s'en prend plein la poire.
Les gardes quand à eux font un cercle et entame un combat épique.
El Sabanur revient à la charge, démonte un squelette par coup en puisant dans sa foi et provoque également une catastrophe qui permettra d'en rôtir un (quel bol).
Alors qu'il ne reste qu'une douzaine de non mort, les deux PJs remarquent un nouveau danger, un non mort en armure noir qui s'approche.
Tous les vivants prennent la fuite, Leonid en chie à cause de son manque de talents athlétique, El sabanur tombe dans les pommes en tentant un dernier miracle, les gardes réussissent à transporter le sage hérétique, Leonid prend sur lui pour courir plus vite.
Quelques points de récupération plus loin, les PJs sont à Cascades et essaient de comprendre avec les dirigeants de la ville ce qui se passe.
Leonid remarque les comportements étranges d'un corbeau. Il essaie de communiquer magiquement avec l'oiseau qui s'enfuit.
La nuit tombe. El Sabanur qui loge chez Sidault et entend dans la chambre les hurlements de sa compagne Dame Bolden. Il prend sa masse et court en pyjama pour découvrir Sidault en infectieux sur sa femme en train d'essayer de la mordre.
Un coup bien placé et Dame Bolden remercie à peine son sauveur, déclarant qu'elle maitrisait la situation. La fenêtre est ouverte et Dame Bolden raconte qu'elle a surpris un orque se changer en oiseau alors que son amant rejoignait les non-morts.
Elle s'arme, des cris retentissent dans la cité. Elle grouille d'infectueux. La garde boucle la tour et protège Dame Bolden. El Sabanur reste planquer avec eux.
Leonid quand à lui se réveille dans l'auberge, réveiller par l'alarme de la ville. Il sort dehors et rejoint la muraille qui sépare l'auberge du reste de la ville. Les archers abattent à vu les gens de flèches enflammés. Leonid se contente de repérer les infectieux et utilise sa fronde, impuissant.
Olomer (un PNJ garde) et le PJ absent quand à eux s'occupent de sauver un maximum de monde et d'organiser une résistance avec les survivants...
Au petit matin, la ville a perdu la moitié de sa population, à cause du fait que des défenses avaient été détruit pendant l'attaque. Deux orques avec un drapeau blanc apporte une lettre. La horde orque exige qu'il abandonne leur ville. Dame Bolden demande trois jours pour réfléchir.

De ce scénario, je retiens qu'une idée vague de ce qu'il va se passer rend mon travail de MJ plus qu'aléatoire, et pas dans le bon sens du terme. Combiner l'ouverture aux actions des joueurs à des événements perturbateurs que j'introduis se révèle plus difficile que je ne le pensais.
Maitre Oltréé & Mouse Guard Dk
Avatar de l’utilisateur
Don Quichotte
Blaireau-effraie
 
Messages: 109
Inscription: 23 Juil 2008, 11:55
Localisation: Strasbourg

Messagepar Don Quichotte » 30 Jan 2009, 13:01

Haut

Re: Chronique d'une survie, campagne dans les duchés de fer

Euh... Concrètement les Ork vont leur laisser une chance de fuir aux habitants ou pas? Les persos vont-ils pouvoir avoir une piste pour survivre? S'ils refusent, ils vont être dans la mouise non?
Bref, j'pense que tu as de quoi les faire suer sang et eau durant un bout d'temps:p
ImageImageImageImage
Avatar de l’utilisateur
Lesendar
Ranger de l'Espace
 
Messages: 397
Inscription: 15 Jan 2008, 14:03
Localisation: Mickey Land

Messagepar Lesendar » 02 Fév 2009, 09:38

Haut

Re: Chronique d'une survie, campagne dans les duchés de fer

Réponse dans le prochain épisode.

Mais tu as raison,le Nord Est du Storm va au suer eau et sang.
Maitre Oltréé & Mouse Guard Dk
Avatar de l’utilisateur
Don Quichotte
Blaireau-effraie
 
Messages: 109
Inscription: 23 Juil 2008, 11:55
Localisation: Strasbourg

Messagepar Don Quichotte » 02 Fév 2009, 10:34

Haut

Re: Chronique d'une survie, campagne dans les duchés de fer

Mise à jour
Ma mémoire revient, je complète le résumé. J'ajoute également quelques explications spécifiques aux conteurs.

Mince, j'ai oublié d'écrire un épisode.

J'ai perdu deux PJ, seul reste Leonid, les autres passent PNJ, j'en ai gagné un nouveau, en cours de création, qui devrait être le digne remplacent de Nicholas (mage de guerre).

Résumé de l'épisode précédent (je dis résumé car la narration est pauvre et qu'ils manquent des événements).

El Sabanur (joueur absent) reste au village pour aider à se rétablir pendant que Leonid et Nicholas partent rendre visite aux orques.
La nuit avant le départ, ils font deux rêves étranges.
Une guerre entre orques et humains, blond, rappelant physiquement les nordiques, alors que la bataille fait rage, des infectieux se relèvent, ils ne restent bientôt que deux humains en armure couleur ébène debout, qui succombent dans la masse.
Une forteresse orque, un orque dégageant une grande aura, recouvert de scarifications et de bijoux meurt, quelques secondes après avoir manger. Même forteresse, un mur de pierre bascule, des squelettes passent, un orque de dos, portant une peau de bête sur le corps, les guide.
Ils ne tardent pas par se faire cerner par une patrouille gobeline et jeter en prison dans une forteresse de bois construite il y a peu. (je passe sur la ballade dans la cendre, quelques infectieux, les dangers de la vie, etc).
En prison, il rencontre un orque grand et fort qui moisit dans la cellule d'en face. L'individu est silencieux mais ils ont l'impression de déjà l'avoir vu.
Quelques jours plus tard, les PJs sont jetés dans une fausse en compagnie d'un troll, en l'honneur de l'esprit de la guerre par un shaman discourant en orque.
Un combat commence, leonid cours, nicholas le finit vite en lui tranchant la tête.
C'est à ce moment que se déclenche une mutinerie entre orque, le prisonnier affrontant le shaman qui avait attaqué le village.
Victoire des mutins, les orques s'entretuent sous la rage, quelques infectieux se baladent mais les apprenties shamans exécutent un sortilège qui apaise les orques.
L'ancien prisonnier félicite les héros et les relâche, en vertu de la tradition orque qui respecte les guerriers qui ont été choisis dans la fausse.
Nouvelle ballade dans la cendre, ses joies, ses risques, ses morts, nos deux compagnons rentrent au village et il pleut une chose étrange, des animaux morts...


Explication des événéments, ce que les joueurs n'ont ni vu, ni entendu, ni compris, SPOILs, pour les MJs.

L'orque qui a vaincu le shaman était le fils de l'ancien chef de la tribu orque. Celui ci est mort empoisonné lors d'une attaque par les passages secrets des deux morcenaires (les zombies en armure d'ébonite) qui furent des grands guerriers de leur vivant. Le shaman est un collaborateur. Il a vu s'approcher de la forteresse l'armée des morts et a préféré collaboré pour obtenir le pouvoir sur la tribu (les "sauvant" lors de l'offensive dont il a provoqué la défaite).
Le fils étant soupçonneux et préparant une mutinerie, il s'est fait jeté en prison pour traitrise suite à un procès où il s'est vu accusé d'être collaborateur. Les mœurs orques impliquant que seul l'esprit de la guerre (ce n'est pas une divinité, plutôt une valeur) décide, il est jeté dans la fausse lorsque que les lunes sont propices, en même temps que les PJs. Il affronta six trolls et en triompha.



Prochain épisode : le siège
Entrée héroïque d'un nouveau personnage ? Fin tragique d'un ville ? El Sabanur va t il revenir sur sa décision d'arrêter le jeu de rôle ? Nicholas va t il finir ses partiels à temps? Les squelettes savent ils nager ?
Maitre Oltréé & Mouse Guard Dk
Avatar de l’utilisateur
Don Quichotte
Blaireau-effraie
 
Messages: 109
Inscription: 23 Juil 2008, 11:55
Localisation: Strasbourg

Messagepar Don Quichotte » 22 Juin 2009, 07:52

Haut

Retourner vers Plagues dK

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron