Notre Tombeau à Plagues

Du zombie et de la cendre: parfait mélange.

Notre Tombeau à Plagues

En introduction au livret "Notre Tombeau", il est évoqué la possibilité de le faire jouer à Plagues, dans les sous sols de Port-Franc. Quelqu'un a tenté l'aventure?
Autant je pense remplacer le bunker par une minuscule colonie naine calcifiée, les wagonnets et le contremaitre par des contrebandiers qui utilisent les sous terrains, autant je me tâte pour tout l'aspect Talkie Walkie, et je me demande si les habitants des carrières sont des morts vivants qui creusent sous le havre, ou une race antique...
Je ne sais pas si qqun me répondra mais j'essaierai de poster mes reflexions qque part, au cas où ça servirait à un visiteur postérieur....
Avatar de l’utilisateur
maximilien
Zombie maresqueux
 
Messages: 36
Inscription: 12 Mar 2008, 20:45

Messagepar maximilien » 01 Mai 2013, 16:25

Haut

Re: Notre Tombeau à Plagues

putain que l'idée est bonne !
Infirmier John - modo -
S.W.A.T. - Airsoft -
Avatar de l’utilisateur
Infirmier John
Infirmier du Johndoe Asylum
 
Messages: 286
Inscription: 05 Oct 2009, 15:09

Messagepar Infirmier John » 01 Mai 2013, 16:30

Haut

Re: Notre Tombeau à Plagues

CONSIDERATIONS DIVERSES SUR LES PERSONNAGES
Première question : doit-on leur couper la langue ? Si c’est pour un Burst peut être, maintenant si ces personnages sont censés durer ensuite dans Plagues, cela risque de limiter les scénarios futurs. Néanmoins des magies réparatrices existent dans cet univers : miracle des sages, sort de régénération, leur recherche peut être une source d’aventure.
Sans compter que des personnages qui viendraient à mourir au fil de Notre Tombeau seraient remplacés par des personnages qui ne sont pas forcément passés entre les griffes de la secte : personne recherchant un ou une amie disparue, sage enquêteur sur les traces du Barbier, agent de l’Udire aux trousses de la secte qu’il pense être des Collaborateurs, esclave en fuite qui se cache dans les souterrains, contrebandier ou recéleur de Port Franc perdu après une course poursuite avec les autorités, survivaliste aliéné qui s’est construit un bunker dans les sous-sols, réfugié refusé aux portes du Havre et essayant tout de même d’y rentrer par un passage souterrain, chasseur de trésor, pauvre type perdu après une cueillette aux champignons dans les grottes sous la ville… Les occasions sont nombreuses d’introduire de nouveaux personnages valides, que ce soit pour les retardataires ou les malchanceux.
LE SCALPEL ?
Le mot scalpel me semble trop moderne pour Plagues. Je préfèrerais le Barbier, puisque d’après les enquêteurs, il mutilerait ses victimes avec un instrument très tranchant, comme un rasoir, ou une lancette chirurgicale. Vous trouverez des précisions sur les lancettes sur cette page.
On parle de ses victimes, des mutilations, des carrés de peau qu’il prélève, et du masque qu’il porterait, une face de truie, avec un groin de métal, une figure de cuir plissée et de grands yeux de verre. En fait les sous-sols de Port Francs abritent une ancienne exploitation naine, qui n’a jamais abrité plus qu’une trentaine de personnes. Le bunker du scénario original est remplacé par une fonderie naine, cachée derrière une porte piégée et codée. Le « Barbier » y a récupéré un masque de Garde Forge, sorte de masque avec respirateur que les métallurgistes du peuple de pierre utilisaient pour ne pas être empoisonnés par les gaz et les fumées. (Sauvegarde +2 dans ces circonstances).


LES MORTS
Évidement dans une partie de Plagues, on peut se demander où sont les morts vivants. Je vois deux options :
-Soit le Léviathan est une créature mort vivante, et le peuple des carrières des zombis qui sont ses serviteurs au sein d’une nécropole souterraine apparue après la seconde pandémie… Dans ce cas on est bien dans le thème mais deux questions se posent : a-t-on vraiment le temps en 120 ans d’installer un tel mythe et comment est-ce que cela peut finir et quel avenir pour Port Franc avec une telle nécropole sous ses pieds ? Est-ce que tout s’écroule à la fin ? Est-ce que le Léviathan est une bête trop dégénérée pour penser à attaquer la surface ? Les « princes » de la non mort ont l’air d’avoir des desseins assez obscurs et antagonistes, pourquoi pas celui-là… Une croisade sous Port Franc ? À moins qu’on localise le Scénario sous un autre port, créé pour l’occasion, Port Malouin, et qu’on favorise la fin où les PJs surgissent d’un havre en ruine et inondé, envahi de noyés qui reviennent à la vie gonflés d’eau de mer ? J’opterai peut être pour cette option…
Autre option : Le « Barbier ». Évidemment, il peut n’être qu’un psychopathe traumatisé par ce qu’il a vécu et qui coud des peaux mortes sur le cadavre sans tête de sa femme. Il peut aussi être mort avec elle, et ne pas s’en être rendu compte. Sa peau a pris une teinte parcheminée et cireuse, et il est devenu plus sec… Cela serait une solution si l’on considère le peuple des carrières comme un peuple étrange ayant survécu à la pandémie, et n’étant pas zombi du tout…
J’hésite…
Avatar de l’utilisateur
maximilien
Zombie maresqueux
 
Messages: 36
Inscription: 12 Mar 2008, 20:45

Messagepar maximilien » 04 Mai 2013, 11:00

Haut

Re: Notre Tombeau à Plagues

Effectivement, très bonne idée d'adapter Notre Tombeau à Plagues.
Faut aussi changer le départ, parceque atterrir sur un tas de cadavres à Plagues, c'est difficilement plausible vu le contexte.

Dans les options évoquées, celle de la nécropole sous la ville (peut-être pas Port Franc par contre) peut donner un truc sympa pour le final avec une sortie des catacombes dans une ville vide (ou non-vide) peut prendre tout son sens. Pour rendre crédible le truc du pourquoi la nécropole n'a pas émergé au grand jour ne devrait pas être trop dur, c'est du med-fan et on doit bien pouvoir trouver une raison quelconque qui a retardé le phénomène. Peut-être lié à la carrière ou à des catacombes qui hébergeaient une force quelconque.

Faudrait que je relise Notre Tombeau (et un peu le background de Plagues) pour être plus pertinent sur mes propositions, parcequ'à part le début, la fin et quelques scènes intermédiaires, je ne me rappelle plus de tout.
"Sans le changement quelque chose dort en nous qui rarement se réveille. Le dormeur doit se réveiller." - Dune, Frank Herbert
Avatar de l’utilisateur
Sigfrid
Blaireau-effraie
 
Messages: 132
Inscription: 14 Mar 2010, 23:27

Messagepar Sigfrid » 04 Mai 2013, 16:07

Haut

Re: Notre Tombeau à Plagues

Bon sang de bois j'ai failli oublier ce détail :lol: ça aurait été beau tiens!
Avatar de l’utilisateur
maximilien
Zombie maresqueux
 
Messages: 36
Inscription: 12 Mar 2008, 20:45

Messagepar maximilien » 04 Mai 2013, 23:13

Haut

Re: Notre Tombeau à Plagues

Je ne couperais la langue qu'à certains PJ, histoire de les balancés dans l'horreur direct (toutes les femmes / les elfes / etc...). Mais pas à tout le monde comme dans Notre Tombeau, pour ces mêmes raisons que tu exposes. 1 ou 2 PJ muets au final, même pour l'après campagne NT pourrait être un super roleplay à gérer.

Je créerai un port rien que pour l'occasion, histoire de le détruire à la fin avec le Léviathan. Du coup on garde l'option zombie chère à Plagues.
Infirmier John - modo -
S.W.A.T. - Airsoft -
Avatar de l’utilisateur
Infirmier John
Infirmier du Johndoe Asylum
 
Messages: 286
Inscription: 05 Oct 2009, 15:09

Messagepar Infirmier John » 05 Mai 2013, 15:52

Haut

Re: Notre Tombeau à Plagues

Arf, j'ai répondu hier que ça m'intéressait et ça existe déjà ...

Cool et merci ! :wink:
Aesdana, fan de boba, de John Doe, de Plagues, du FuturdK et du S.A.V.
aesdana
Blouse Blanche
 
Messages: 281
Inscription: 16 Juil 2007, 15:43

Messagepar aesdana » 04 Nov 2014, 11:59

Haut

Retourner vers Plagues dK

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron