Les Scénarios (Joueurs passez votre chemin)

Du zombie et de la cendre: parfait mélange.

Bonjour,
j'ai écrit un court scénario intitulé un silence de mort ...
Il est téléchargeable en version .doc ici

Ou lisible sur le forum

Un silence de mort

“Words like violence
Break the silence
Come crashing in
Into my little world
Painful to me
Pierce right through me
Cant you understand
Oh my little girl”

Depeche Mode, Enjoy The Silence

Sans jamais faire appel à aucun combat ni aucun mort-vivant (enfin presque), ce court scénario est centré sur deux éléments caractéristiques du background de Plagues dK : la relation ambigus des survivants avec la mort ainsi que le Salut. Pour faire simple, il peut être joué n’importe où (le lieu sera appelé le Havre), n’importe quand, mais pas n’importe comment ni avec n’importe qui. Bien qu’il ait peu à parler, le Conteur doit avoir un peu de bouteille.

Synopsis
Les sœurs du Silence, une sororité ayant développé quelques affinités avec la mort en échange du vœu de Silence sont victimes d’étranges brimades. Après la mort de l’une d’elle, certaines personnes demandent aux héros d’enquêter. La coupable n’est autre qu’une novice, une faiseuse de miracle ne contrôlant pas son don …


Vœux de silence
Les pandémies et la mort ont bouleversé Ordann. Pourtant, même si les points de vue ont changé, il est des choses que les Pandémies n’ont pu altérer : le mode de vie ascétique de certains ecclésiastiques.
Les sœurs du Silence n’ont pas le droit à la moindre parole, au moindre bruit, sans même pouvoir communiquer par signe ni avoir le droit d’écrire, elles vivent des vies d’ascète. Toujours vêtues de gris, cette sororité prie en silence les morts, accompagnant de leurs prières muettes les défunts. Souvent rachitiques, certaines religieuses finissent par avoir les cordes vocales et la langue atrophiées. Ces dernières n’ont désormais même plus la force de mâcher et ne peuvent plus que boire du bouillon. Interrogées, ces prêtresses d’un genre nouveau se contentent d’incliner la tête. De cette vie de recluses, les sœurs ont développé une étrange faculté sur la mort. Il est dit qu’à force de vivre constamment aux limites du supportable, elles s’habituent à l’état de non-vie. À ne jamais adresser la parole aux vivants, elles auraient appris à parler aux morts. On leur prête certaines capacités comme celles de repousser les morts-vivants ou d’empêcher la transformation en infectieux. Ainsi, autour du couvent des sœurs, s’est développé une petite communauté, le Havre dans lequel se trouvent actuellement les héros (voir Et si … vous avez déjà un havre).
Bien qu’essentiellement tourné vers la prière, la méditation et le recueillement, le couvent qui les abrite reste ouvert sur le monde. Accueillant les mendiants, les malades et toute personne nécessiteuse, les sœurs tentent de les aider dans le plus parfait silence. En échange de ces services, des hommes les aident bénévolement (les femmes rentrant plus souvent dans l’ordre). Ces derniers ne font pas vœux de silence mais restent peu loquaces en respect à la volonté de ces femmes. Ces religieuses contemplatives portent trois types de robes toutes grises : gris clair pour les novices, gris cendre pour les sœurs et gris foncé pour les Mères supérieures.
Tout débute donc en présence des héros alors qu’une sœur entourée de quelques novices distribue des baies et quelques onguents à l’odeur acre aux malades. Prise de vertiges, la sœur tombe inconsciente. À première vue, ce n’est qu’une anémie passagère et ceci n’a rien d’extraordinaire de la part d’une femme souffrant de malnutrition. Pourtant, raccompagnée au couvent, les hommes « à tout faire » avouent que ce n’est pas la première fois et que cela arrive de plus en plus souvent à de plus en plus de sœurs.
Un fait identique se reproduit à peu de temps d’intervalle avec une mère supérieure. La pauvre meurt, du sang coulant de tous les orifices de son visage. À vous de voir si elle se transforme en infectieux afin de démonter ou non les pouvoirs de la sororité. Alors que ses sœurs pleurent sans un bruit leur guide. Les suivants sortent de leur torpeur pour demander de l’aide aux personnages (s’ils ne l’avaient pas proposée d’eux-mêmes). Ils n’ont presque rien à offrir (à peine un D.O. par personne) mais, réaliser un acte altruiste n’est pas forcément préjudiciable.


XXXX
Et si … vous avez déjà un havre
Alors les sœurs deviennent nomades et interviennent pour sauver un membre du Havre et pourquoi pas même un des héros. Une fois accueillie, elles se font très rapidement accepter par la population. Leur vie simple et ascétique plait à beaucoup. À cela s’ajoute également leur dévouement envers leur prochain. Toutefois, cette popularité n’est pas au goût de tous, et certains désireux d’obtenir un peu de pouvoir voient en elles des rivales toutes désignées. Ils se serviront de leur relation avec la mort pour les accuser. Ils sèmeront constamment le doute.
Si, actuellement, les héros sont en voyage alors, les sœurs les accueilleront dans le Havre. Vous pouvez également mélanger ce scénario avec un autre afin de diminuer les voyages inutiles. Enfin, si vous jouez à la saga La mort a ses raisons … alors, les sœurs du Silence se dirigent vers Melnes. Comme un papillon autour d’une flamme, les religieuses sont attirées par la mort. Elles ne font pas confiance aux histoires du barde mais puisqu’elles ne parlent pas alors cela devrait résoudre le problème.
XXXX

Les guerriers du Silence
À ne jamais parler, ces femmes se sont entourées d’un épais mystère. Tout ce qui les entoure n’est plus que des on-dit ou des spéculations hasardeuses.
La véritable nature des sœurs importe peu et trouvera une réponse dans votre saga. Voici quelques propositions cohérentes avec l’origine des Pandémies. Ces femmes peuvent être d’anciennes prêtresses du Dévoreur/Dormeur. Ce dernier conserve pour ses fidèles de la première heure une certaine tendresse. Elles peuvent également bénéficier d’une relique dont l’effet s’étend aux diverses personnes embrassant les contraintes de l’ordre à moins que ces effets magiques soient le jeu pervers d’une liche ou d’un vampire nécromant qui leur prête ses pouvoirs. De là à les imaginer possédées par des esprits pré ou post pandémiques, il n’y a qu’un pas. Les effets qu’elles présentent face aux morts-vivants étant mineurs, d’autres causes sont également envisageables comme une déformation de la magie du Salut ou alors une « Collaboration ». Il est également possible que les sœurs ne soient que des mystificatrices sous le couvert d’une mère supérieure illusionniste ou que les rumeurs ne soient que ça : des rumeurs.
Il y a peu de chances que les héros ne cherchent pas à en apprendre d’avantage sur les sœurs. La première chose que l’on relate quand on parle de ces dernières est leurs « incroyables pouvoirs ». En réalité et en de rares occasions, ces dernières réalisent des effets amateurs du domaine magique de la mort. Le principal usage qu’elles en font est de modifier le comportement des infectieux afin qu’ils ne remarquent pas les vivants (si ces derniers ne sont pas belliqueux). De même, si elles s’occupent suffisamment rapidement d’une dépouille, le cadavre ne deviendra pas infectieux et restera à l’état de corps inerte. À plusieurs, elles ont été capables de détruire l’avancée de goules. Certaines de ces créatures sont même tombées inanimées en même temps que des sœurs mortes sous l’effort.
Pour le reste, encore une fois, tout ne dépend que de votre campagne et il est peu probable que les héros trouvent un moyen de s’assurer de la véracité des informations. Comme les Sages, les sœurs suivent le Dogme et prêchent la rédemption. Enfin c’est ce que disent les hommes qui les suivent afin de les protéger. Puisqu’elles ne parlent pas, la vérité peut évidemment bien être différente. À l’origine, ce seraient des prêtresses d’un ancien culte qui auraient continué à suivre le même mode de vie mais en suivant les doctrines des Sages. Les premières sœurs du Silence seraient des faiseuses de miracles qui auraient perdu la capacité de parole …
En résumé, les origines de la secte comme ses pouvoirs réels sont à votre entière discrétion et à celle des joueurs …

La loi du Silence
La coupable n’est autre qu’une novice faiseuse de miracles. Son corps ne supporte plus les privations et compense ces dernières en prélevant la force vitale de ses congénères. Toutefois, le pouvoir est de plus en plus puissant et de moins en moins contrôlé. La gamine a peur de son potentiel et plus le stresse augmente et plus les effets sont néfastes.
Le tout est de dosé l’apparition des miracles produits afin de guider les joueurs sans trop baliser le chemin. Au cours de ce scénario, la difficulté pour les héros sera de résoudre l’enquête sans pouvoir parler à tous les protagonistes. Le Conteur lui pourra à peine mimer, baisant le plus possible la tête pour ne pas trop montrer d’expression. Des moments de silence devront suivre les descriptions. La mise en scène est particulièrement importante. Si vous jouez avec un fond sonore, mettez des musiques douces à faible volume voire pas de musique du tout. Du fait de son déroulement atypique, il n’est pas conseillé de faire une partie trop longue mais plutôt un court scénario ou un long aparté.

Voici quelques pistes pour guider les héros
- Les filles les plus malades sont souvent les novices. Il est possible d’argumenter que ces dernières sont les moins robustes et les moins habituées à cette vie. Pourtant, les maladies ne sont pas toutes des problèmes d’épuisement. Des objets sont tombés puis d’autres effets plus démonstratifs peuvent apparaitre : des poupées semblent vouloir parler voir des petites catastrophes (p131 de Plagues dK) … En fin de scénario, si les joueurs ne trouvent pas alors un effet professionnel de Genèse dévoilera la présence d’une faiseuse de miracles parmi les sœurs.
- La fille est consciente d’être liée aux phénomènes étranges. Elle panique mais ne peut se confier. Elle se demande si elle n’est pas rejetée par les autres qui chercheraient à la punir pour des fautes qu’elle ne commet pas intentionnellement. Elle sent ainsi rejetée et finit donc par se punir elle-même. Elle figurera donc parmi les victimes. Une première fois en refusant de manger, elle tombe inanimée. Ses bras sont couverts de blessures superficielles. Une seconde fois, elle sera brulée par le déchainement de son propre pouvoir. Sa guérison se fera au détriment des autres novices malades. Elle ne communiquera toutefois pas directement aux héros de son plein gré avec les héros.
- Les phénomènes arrivent toujours en présence de la novice (il faut donc au moins deux sœurs). Les sœurs malades guérissent bien plus rapidement une fois isolées.
- Si les héros ne pensent pas aux faiseurs de miracles, alors un homme qui aide le cortège racontera la rencontre entre un sage et l’une des très vieilles mères supérieures mais également fondatrice. Les deux se sont regardés, se sont jaugés et ont détourné le regard. L’histoire veut qu’ils aient fait un duel de magie au cours duquel le sage aurait éprouvé la pureté de la mission des sœurs.

En plus des quelques propositions quant à leur origine et à celle de leur pouvoir, voici quelques fausses pistes pour pousser les héros à se surpasser.
- Récemment, les sœurs auraient refusé de soigner une personne. Il leur aurait promis de se venger. Est-ce du poison ? A t-il placé un charogne dans le but rancir l’eau et les vivres des sœurs ?
- En perdant de l’énergie vitale au détriment de la novice, certaines sœurs développent les symptômes de maladies : tremblements, fièvres, toussotement voire selles chargés de sang, déshydratation … Il faut peut-être aller chercher des plantes ou un guérisseur.
- L’un des hommes qui suit les femmes est quelque peu aliéné. Dans sa folie, il se pense amoureux de toutes les sœurs et refuse que ces dernières s’occupent des autres. D’abord de la jalousie, la présence d’aventuriers « impurs et bruyants » va le déranger. Il va donc tenter de leur nuire.
- L’une des sœurs n’a fait vœu de silence que pour se faire oublier de ses poursuivants. Elle se dissimule donc au couvent en attendant que ceux à sa recherche quittent le Havre. La femme est une novice que l’on dit sauvée par les sœurs. Les hommes de mains rodent autour du couvent.


Le Silence est d’or
Révéler la nature de faiseuse de miracle de la jeune novice permet d’endiguer pour un temps les anémies. Toutefois, la jeune fille ne tardera pas à recommencer. Il faut donc lui apprendre à se servir de ses dons. Elle est assez jeune pour rejoindre les Sages comme pour mener une vie « normale » sous l’égide d’un maître qui lui apprendra. Dans le premier cas, elle deviendra une puissante manipulatrice de Miracles. Pourtant, son enfance troublée et ses vœux brisés la pousseront à agir de manière marginale et à briguer une place de Sage Inquisiteur. Si les personnages décident d’exploiter à leur compte le potentiel hors du commun de la petite, cette dernière devra briser son vœu de silence pour s’ouvrir peu à peu sur le monde et sur les autres. Son pouvoir latent reste puissant et ne manquera pas de provoquer quelques situations délicates. Enfin, laissée seule, le destin ne manquera pas d’être cruel avec elle et elle ne manquera pas de détruire un havre avant de se suicider en se livrant aux morts-vivants … Enfin, reste à régler le devenir du couvent des sœurs du Silence.
Il est également possible, si les héros ne se rendent compte de rien, de faire un final plus explosif en provoquant une catastrophe majeure tuant la jeune fille, blessant les personnages et détruisant une partie du couvent.


XXXX
Voici les caractéristiques des sœurs. Bien que non indispensable pour ce scénario, elles sont néanmoins présentes au cas où vous désiriez vous resservir de cette sororité. Notez que la magie néoromantique utilisée par cette secte n’est sujette à aucune modification par rapport aux règle du dK (pas de -5 en diff ni de + 5 pour ne lancer que les même sorts). Les sœurs ne sont pas non plus la cible privilégiée des morts-vivants.

Novice silencieuse
FD : 1
Niveau : 1
Compétences principales : +6 (Soins, Magie amateur)
Compétences secondaires : +3 (tout le reste)
Combat : -
Points de vie : 3
Points d’énergie : 5
Atouts et capacités spéciales : Sort de magie amateur (mort)

Sœur du Silence
FD : 1
Niveau : 3
Compétences principales : +8 (Sauvegarde, Soins, Magie amateur)
Compétences secondaires : +5 (tout le reste)
Combat : -
Points de vie : 15
Points d’énergie : 8
Atouts et capacités spéciales : Sort de magie amateur (mort), Dévoués serviteur, Guerisseur surdoué, Mains du roi. A plusieurs, les sœurs peuvent obtenir des effets de professionnel.

Mère Silencieuse supérieure
FD : 2
Niveau : 4
Compétences principales : +14 (Sauvegarde, Soins, Magie amateur)
Compétences secondaires : +7 (tout le reste)
Combat : -
Points de vie : 16
Points d’énergie : 20
Atouts et capacités spéciales : Alliés, Sort de magie amateur et de professionnel (mort), Dévoués serviteur, Guérisseur surdoué, Mains du roi. Au prix de leur vie, deux mère supérieure peuvent obtenir un effet de Brutasse

La novice faiseuse de Miracles
Niveau : 1 ; Caractéristiques : For +0, Dex +2, Con +1, Int +3, Sag +5, Cha +4 ;
Compteurs : Vie 11, Énergie 15 ;
Avantages : Att +3, Def +6, Sav +6 ; Compétences : Acrobatie +3, Concentration +7, Connaissance (nature) +9, Connaissance (religion) +9, Perception +9, Préparation +10 ; Atouts : Adepte (mort), Forces de l’esprit, Salut, Réclusion.
XXXX

Dernière édition par Alexandre le 17 Mai 2008, 20:39, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Alexandre
Bête des profondeurs
 
Messages: 223
Inscription: 06 Fév 2007, 00:34

Messagepar Alexandre » 17 Mai 2008, 20:30

Haut

Si vous avez apprécié votre lecture (ou pas d'ailleurs :D ), serait-il possible de récupérer commentaires, critiques et corrections éventuelles sur le forum ou en MP.
Merci d'avance
Alexandre
Dernière édition par Alexandre le 17 Mai 2008, 20:40, édité 2 fois.
Avatar de l’utilisateur
Alexandre
Bête des profondeurs
 
Messages: 223
Inscription: 06 Fév 2007, 00:34

Messagepar Alexandre » 17 Mai 2008, 20:30

Haut

Pour les intéressés, j'écris également une campagne qui nécessiterait bien des relecteurs (y a déjà l'inégalable Tholgren mais je ne voudrais pas non plus le tuer à la tache).
Avatar de l’utilisateur
Alexandre
Bête des profondeurs
 
Messages: 223
Inscription: 06 Fév 2007, 00:34

Messagepar Alexandre » 17 Mai 2008, 20:33

Haut

Selon la longueur de ta campagne, j'peux pitêtre être relecteur...
ImageImageImageImage
Avatar de l’utilisateur
Lesendar
Ranger de l'Espace
 
Messages: 397
Inscription: 15 Jan 2008, 14:03
Localisation: Mickey Land

Messagepar Lesendar » 17 Mai 2008, 21:01

Haut

Tiens je viens de lire... C'est sympa comme scénar. Une tite compagnie qui peut être pas mal introduite en campagne avant de lancer le scénar... J'aime beaucoup!
J'imagine déjà des joueurs sauvant une gamine d'infectieux lui courant après. Cette gamine rentrant dans l'ordre. Puis l'histoire qui se lance par la suite..
ImageImageImageImage
Avatar de l’utilisateur
Lesendar
Ranger de l'Espace
 
Messages: 397
Inscription: 15 Jan 2008, 14:03
Localisation: Mickey Land

Messagepar Lesendar » 23 Mai 2008, 11:30

Haut

Scénario Rise

Je tenais à signaler une situation qui me semble ubuesque - à moins qu'il n'existe une subtilité qui m'aurait échappée.

Go@t a écrit:- Rise (paru dans le numéro 2 de Black Box) : je l'avais en photocop mais je l'ai égaré. Diantre, quelqu'un pourrait-il me le repasser?


Avant de me lancer dans Plagues dK, je compte si possible dévorer l'intégralité de la gamme, et accessoirement décider par quel scénario, je vais débuter. Chouette en voilà un que je ne connais pas et comme je me souviens que des modules - dont les scénario - sont téléchargeables sur le site de Black Box, son acquisition sera facile.

Et là, c'est le drame : le scénario de Plagues n'y figure pas. Malheur, cette absence est toutefois explicitée ainsi.

Damien C., un administrateur a écrit:Parce que le jeu a entre-temps vu une édition nouvelle et que ce récit ne nous appartient pas !


D'où cette question qui me semble légitime, où pouvons-nous nous procurer le dit scénario "Rise", svp ?


Ajout : Il me semble que c'est aux auteurs de proposer un moyen de diffusion de leur création.
Dernière édition par Dragonfly le 17 Juil 2008, 07:36, édité 1 fois.
Dragonfly
Gobelin Lunaire
 
Messages: 2
Inscription: 16 Juil 2008, 21:07
Localisation: Lyon 8e

Messagepar Dragonfly » 16 Juil 2008, 21:34

Haut

J'ai ce scénario pour Plagues d20 (faut-il le préciser). Je pourrais le diffuser à qui le voudrait, si Benoit (Attinost), son auteur m'en donne le droit (et accessoirement, Bertrand Bès et Damien Coltice, pour respectivement les illustrations et les plans).

Arkha...
Avatar de l’utilisateur
Arkha
Golem saxophoniste
 
Messages: 710
Inscription: 01 Jan 1970, 01:00
Localisation: Haute-Savoie (74)

Messagepar Arkha » 16 Juil 2008, 23:41

Haut

Bonjour,

Je me réveille d'un long sommeil, et j'aimerais savoit si le scénario Nécrologie est toujours disponible quelque part?

Merci et à bientôt,
Thierry :wink:
Avatar de l’utilisateur
wolfy
Blaireau-effraie
 
Messages: 137
Inscription: 05 Nov 2007, 01:55
Localisation: R en B, 77

Messagepar wolfy » 18 Juil 2008, 02:12

Haut

Pareil pour Nécrologie, mais comme c'est un scénar d'introduction, je pense que la diffusion est plus "simple"... non ? Je demande l'avis des modos et/ou de Benoit Attinost !

Arkha... respectueux...
Avatar de l’utilisateur
Arkha
Golem saxophoniste
 
Messages: 710
Inscription: 01 Jan 1970, 01:00
Localisation: Haute-Savoie (74)

Messagepar Arkha » 19 Juil 2008, 01:07

Haut

Ou tout simplement aller ?

Indie rpg, j'aimerais bien que ça bénéficie d'un resurrect. :(
Bidouilleur fou du dK synergique
La Guilde du dK synergique : la (d)Krunch attitude

Image
Avatar de l’utilisateur
Go@t
Mercenaire de la Brune
 
Messages: 1012
Inscription: 22 Avr 2007, 12:16

Messagepar Go@t » 19 Juil 2008, 10:51

Haut

Bonjour,

Go@t a écrit:Ou tout simplement aller ?

Indie rpg, j'aimerais bien que ça bénéficie d'un resurrect. :(


Merci beaucoup Go@t, très aimable de ta part ce lien :D .

A Bientôt,
Thierry :wink:
Avatar de l’utilisateur
wolfy
Blaireau-effraie
 
Messages: 137
Inscription: 05 Nov 2007, 01:55
Localisation: R en B, 77

Messagepar wolfy » 22 Juil 2008, 00:16

Haut

maaah. Ils font bien ce qu'ils veulent avec Rise. D20 ou Dk, ça reste du Plagues.
Je vais essayer de les contacter pour les autoriser à le mettre en DL.

Benoit (back to work)
Avatar de l’utilisateur
Benoît
Blaireau-effraie
 
Messages: 145
Inscription: 09 Fév 2007, 00:40
Localisation: NJ

Messagepar Benoît » 26 Juil 2008, 23:55

Haut

Merci chef ! :D

Cela me semblait étrange comme explication.
Dragonfly
Gobelin Lunaire
 
Messages: 2
Inscription: 16 Juil 2008, 21:07
Localisation: Lyon 8e

Messagepar Dragonfly » 28 Juil 2008, 09:53

Haut

Re: Les Scénarios (Joueurs passez votre chemin)

J'arrive après la bataille je sais bien, mais si quelqu'un pouvait me communiquer le lien pour le scénar "Rise", il sera bien urbain. :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
Merlin2fr
Gobelin Lunaire
 
Messages: 4
Inscription: 24 Sep 2008, 16:58

Messagepar Merlin2fr » 01 Oct 2008, 13:57

Haut

Re: Les Scénarios (Joueurs passez votre chemin)

Merlin2fr a écrit:J'arrive après la bataille je sais bien, mais si quelqu'un pouvait me communiquer le lien pour le scénar "Rise", il sera bien urbain. :mrgreen:


Idem svp

Merciii ^^
Avatar de l’utilisateur
Epervier
Gobelin Lunaire
 
Messages: 4
Inscription: 07 Oct 2008, 09:16

Messagepar Epervier » 07 Oct 2008, 09:54

Haut

PrécédenteSuivante

Retourner vers Plagues dK

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron