Blessure non conventionnelle?

L5R... la grande muraille en moins

Blessure non conventionnelle?

Bonjour bonjour, je suis un petit nouveau aussi bien ici que dans le monde du jdr (j'ai eu de rapides expériences mais pas grand chose au final), mais ayant entendu parlé de Tenga je n'ai pas résisté à l'envie de me l'acheter. :)

Bref pour entrer dans le vif du sujet, il y a une petite question que je me posais tout en essayant d'assimiler les règles de gestion des blessures.
Supposons qu'un PJ soit blessé non pas par une arme conventionnelle mais qu'il subisse une brûlure pour X raison (un incendit, de la torture, etc...) comment gère-t'on les blessures? De manière générale, comment gérer une douleur n'ayant pas de rapport à un charcutage en règles?

Je suppose que l'ont coche un certain nombre de point de fatigue comme pour tout type de blessure, mais en ce qui concerne les règles du style "se déchirer" ou même "les soins", je ne sais pas si elles peuvent s'appliquer de manière identique.

Voila voila, merci d'avance :o
Avatar de l’utilisateur
Brainbourg
Gobelin Lunaire
 
Messages: 4
Inscription: 09 Mai 2013, 15:03

Messagepar Brainbourg » 09 Mai 2013, 15:25

Haut

Re: Blessure non conventionnelle?

Salut,
Pourquoi voudrais tu apporter des règles différentes en fonction de L4orignie de la blessure ?

Si un personnage s'est cassé la jambe en faisant une mauvaise chute ou en se faisant frapper, ce qui le gêne s'est d'avoir une jambe cassée.
secrétaire général de Gothlied
CCCP
Bête des profondeurs
 
Messages: 208
Inscription: 08 Mar 2011, 18:59

Messagepar CCCP » 09 Mai 2013, 18:02

Haut

Re: Blessure non conventionnelle?

Non, en l'occurence il n'y a pas la moindre différence dans ton exemple, c'est vrai.
Mais à mes yeux, entre une brûlure au second degré à la jambe et une blessure conventionnelle à la jambe, il y en a, là par contre. Ce n'est ni la cause de la blessure, ni la partie du corps touché qui me pose problème, c'est le type de blessure.


Une brûlure ça ne se déchire pas, Une brûlure à haut degré mets bien plus de temps à guérir qu'une blessure à l'arme (sauf évidemment cas d'une amputation ou d'une blessure mortelle, on se comprend :D ). Déjà, peut-on vraiment guérir d'une brûlure? Je ne pense pas, maisla douleur peut diminuer tout de même...
Et comment déterminer le nombre de point de fatigue, étant donné qu'il n'y apas de modificateur d'arme (puisqu'il n'y a pas d'arme).

Alors certes, des cas de brûlure dans Tenga on ne va pas forcément en mettre à tous les coins de rue, mais c'est autant de question qu'on peut se poser. Je demande donc juste comment il serait le plus intelligent de procéder.
Avatar de l’utilisateur
Brainbourg
Gobelin Lunaire
 
Messages: 4
Inscription: 09 Mai 2013, 15:03

Messagepar Brainbourg » 09 Mai 2013, 20:34

Haut

Re: Blessure non conventionnelle?

Je gérerais les brûlures comme une maladie donc directement avec des points de choc plutôt que des points de fatigues (qui représentent plus la puissance d'arrêt d'un coup, amha).

Selon l'ampleur du feu auquel il est soumis, le perso subirait x points de choc/round.

EDIT sans accents : Pour ce qui est de se dechirer, il s'agit, amha et de maniere generale, a aller a l'encontre des soins recus. Prendre un bain chaud serait un exemple de "dechirement" pour un brule.
Avatar de l’utilisateur
noami
Blaireau-effraie
 
Messages: 116
Inscription: 13 Jan 2012, 09:54
Localisation: Lisbonne

Messagepar noami » 09 Mai 2013, 21:51

Haut

Re: Blessure non conventionnelle?

Je vois, effectivement c'est une bonne idée d'utiliser les points de choc, je n'y avais pas pensé.
Je vois aussi ce que tu veux dire pour la notion de déchirement.
Avatar de l’utilisateur
Brainbourg
Gobelin Lunaire
 
Messages: 4
Inscription: 09 Mai 2013, 15:03

Messagepar Brainbourg » 10 Mai 2013, 15:17

Haut

Re: Blessure non conventionnelle?

Tu as trois manière de simuler une brûlure, un empoisonnement, une maladie ou une blessure :
- les points de choc : la situation est critique : potentiellement mortelle, et il faut s'en occuper immédiatement, mais à moyen terme c'est facile
- les blessures : c'est très incapacitant et cela implique un (ou plusieurs) scénario de convalescence
- la fatigue : ce n'est pas vraiment incapacitant, mais le personnage risque de ne pas pouvoir se dépasser.

La question "quelle est la méthode la plus adaptée pour simuler des blessures" est à mon avis moins intéressante que la question "pourquoi est-ce que je met le personnage aux prises avec les flammes".

En fonction du type de brûlure, les trois méthodes peuvent simuler plus ou moins bien la situation.
Mais c'est toi qui a choisit de mettre le personnage en face des flammes.

Si c'est parce que tu veux qu'il meurt dans les bras des personnages en donnant ses dernières volontés : points de choc.
Si c'est pour calmer un joueur qui ne fait pas attention à son personnage et se jette tête baissée dans l'action : blessure
Si c'est pour montrer qu'un personnage s'en est prit plein la gueule, mais sas vouloir handicaper : points de fatigues (et n'hésiter pas en donner 5 ou 10)
secrétaire général de Gothlied
CCCP
Bête des profondeurs
 
Messages: 208
Inscription: 08 Mar 2011, 18:59

Messagepar CCCP » 10 Mai 2013, 16:27

Haut

Re: Blessure non conventionnelle?

D'accord je vois ce que tu veux dire.
C'est beaucoup plus clair dans ma tête maintenant !

Merci à tous le monde pour m'avoir éclairé et pris le temps de répondre :)
Avatar de l’utilisateur
Brainbourg
Gobelin Lunaire
 
Messages: 4
Inscription: 09 Mai 2013, 15:03

Messagepar Brainbourg » 10 Mai 2013, 18:18

Haut

Re: Blessure non conventionnelle?

Très bonnes réponses amha.
Brand
Le samouraï qui sent la fraise
 
Messages: 370
Inscription: 09 Jan 2008, 16:19

Messagepar Brand » 14 Mai 2013, 09:59

Haut

Retourner vers Tenga

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité