La saga des brasseurs de saké

L5R... la grande muraille en moins

La saga des brasseurs de saké

Bon! On a fait la créa de groupe, et vendredi prochain sans doute les créas de persos.
Du coup je veux entre temps finir les finitions (localisation géographique, donner corps à certaines Limites du groupe et leurs Rivaux, etc), et même si je pourrai toujours inventer je préférerais apporter le plus possible de caution historico-réalistique que possible. ^^

C'est donc une famille de brasseurs de saké (je mettrai plus de détails plus tard), maintenant bourgeoise (donc riche) et très influente dans leur ville. Ils ont comme Ressources géologiques "ville portuaire" et "proche de la capitale". Je leur ai donc parlé de Sakaï, mais ils voulaient pas être à Sakaï. Ils sont donc dans une ville pas très loin de Sakaï puisque (sur le plan du saké et aussi pour des histoires de maîtres de cérémonies du thé) ils ont comme Rival "Guilde des brasseurs de saké de Sakaï" qui cristallise un peu la grosse concurrence que fait ce port n°1 national en matière d'activités commerciales.
Quelqu'un aurait une idée d'une ville (de l'époque) qui remplisse les critères, et si possible avec le nom du buke qui était responsable de ces terres? (Si en bonus, ce dernier ou son clan a joyeusement participé aux attaques menées contres les temples bouddhiques insurrectionnistes, Hiei-istes &Co c'est parfait) ^^

Merci d'avance! n_n
Avatar de l’utilisateur
KamiSeiTo
Loup des enfers
 
Messages: 70
Inscription: 03 Juil 2010, 13:23

Messagepar KamiSeiTo » 08 Jan 2012, 14:11

Haut

Re: La saga des brasseurs de saké

J'ai l'impression que la province de Settsu correspondrait, mais je ne sais pas qui la dirige après la fuite de Murashige (et avant la mort de Nobunaga, puisque je vais faire jouer "l'évènement").
Des avis? Des idées? Je reste ouvert à d'autres propositions, Settsu n'est que la première que j'ai regardé...
Avatar de l’utilisateur
KamiSeiTo
Loup des enfers
 
Messages: 70
Inscription: 03 Juil 2010, 13:23

Messagepar KamiSeiTo » 08 Jan 2012, 16:38

Haut

Re: La saga des brasseurs de saké

Bonjour,
a priori, Sakamoto en Ômi correspond parfaitement à tes souhaits. C'est l'ancienne base des brasseurs de sake du mont Hiei, passée sous le contrôle d'Akechi, puis donnée après sa défaite à Hori Hidemasa. Ce dernier a brûlé son lot de temple, donc cela conviendrait. Il a d'ailleurs sévi en Izumi, soit aux portes de Sakai, donc, c'est une autre occasion d'introduire les marchands de cette ville. En outre, c'est un partisan essentiel d'Hideyoshi et l'un des artisans majeurs de la défaite d'Akechi. Tu peux d'ailleurs utiliser directement la description que j'ai donné de la province dans mon scénario.
Sinon, Sakai est une ville qui a la particularité d'être à cheval sur deux provinces, Izumi et Settsu, et sa rivale directe est l'ancien port de Hyogo fondé pour commercer avec la Chine, au nord de la baie d'Osaka. A priori, elle était dominée jusqu'aux guerres civiles par des grands temples de Nara (Todaiji, Kofukuji), puis par les Hosokawa et les Myoshi. C'est aussi une bonne candidate, sous contrôle direct de Nobunaga quand tu commences, puis sous celui d'Hideyoshi. Elle a aussi, si ma mémoire est bonne, un conseil urbain, mais je devrais vérifier si tu es intéressé.
Tu as aussi la ville qui s'est construite autour du Hishiyama Honganji, la capitale des Ikko Ikki de la jodoshinshu, dans une zone d'estuaire. Elle occupe l'ancienne ville capitale de Naniwa et le temple a réoccupé les anciennes fondations du palais impérial. C'est le site d'Osaka. Le temple s'est rendu aux Oda en 1580 et la ville est aussi bien développée. Pour la retenir, ça dépend si tes joueurs ont été pro ou anti Ikko Ikki dans leur background: des anti ont peu de chances d'y être implantés depuis longtemps. Après la crise d'Akechi, la ville est sous contrôle directe d'Hideyoshi. Il en existe un beau plan. Cela ressemble à un mélange de cité interdite et de Venise car elle s'étend sur une série d'îlots.
Enfin, si tu ne veux pas de port sur la mer intérieure ou si tu veux être un chouïa plus loin de Sakai et dans une agglomération moins importante, il y a aussi Yodo, sur la rivière du même nom. C'est un ancien lieu d'étapes entre la capitale et les ports de la baie d'Osaka, en quelque sorte le port avancé de la capitale. Donc il y avait là des marchands grossistes (doi) qui généralement s'occupent aussi de prêts et de brasseries (il faut stocker un riz particulier, à gros grains, pas très mangeable, pour faire le sake). Pour commencer, c'est pas mal puisque c'est aux portes mêmes du lieu de la bataille de Yamazaki entre Hideyoshi et Akechi. La ville périclite un peu quand Hideyoshi fait construire pas loin le château de Fushimi (1594) qui aspire les traffics. Le lieu est un bon choix si tu veux confronter ta famille de brasseurs au déclin de leur ville, car globalement même avant Fushimi, Yodo est écartelée entre Sakai et les villes de l'Ômi.
Voilà a priori ce à quoi je pense. Bon jeu!
Graou
Blaireau-effraie
 
Messages: 141
Inscription: 28 Fév 2011, 18:30

Messagepar Graou » 10 Jan 2012, 12:01

Haut

Re: La saga des brasseurs de saké

Excellents conseils, comme toujours !

EDIT : tu as un lien vers le plan dont tu parles?
Brand
Le samouraï qui sent la fraise
 
Messages: 370
Inscription: 09 Jan 2008, 16:19

Messagepar Brand » 10 Jan 2012, 12:05

Haut

Re: La saga des brasseurs de saké

Wouah! Effectivement, des villes très intéressantes!
Je vais bien y réfléchir, et la carte m'intéresse aussi.
D'où tu arrives à sortir toutes ces informations!? u_u'


Voici du coup les "caracs" (je sais pas comment appeler ça) du groupe jusqu'ici! :

Concept : une grande et riche famille de brasseurs de saké dont un membre s'est distingué en tant que maître de thé auprès du château local.

Ambition : la richesse pour le prestige (la richesse n'étant que le moyen, et la renommée le vrai but).

Karma : désagrégation de la famille à cause de leurs manœuvres politiques (n'étant pas du tout des gens de politiques, ils se retrouveront embarqués dans des situations bien au delà de leur envergure).

Talent : intendance.

Accomplissement : chaque personnage influent/célèbre durablement et positivement impressionné (par la famille).

Ressources :
- Richesses : demeure ; brasserie ; trésorerie (un certain pécule amassé).
- Réputation : le maître de thé (qui est un membre de la famille, et a priori un PNJ).
- Savoir-faire : saké régional ; cérémonie du thé.
- Géographie : dans une ville portuaire ; proche de la capitale (i.e. assez proche pour commercer facilement avec).
- Relations : commerçants de la ville auxquels ils prêtent de l'argent (usuriers) ; seigneur local (grâce au maître de thé).

Limites :
- Pénurie partielle de riz (à cause des armées, guerre...) pose problème pour faire la prochaine cuvée.
- Dissensions dans la famille entre les partisans de miser à fond sur le maître de thé et les partisans de ne pas s'en occuper pour miser à fond sur la brasserie et le saké, pour l'avenir.
- Réputation de famille de couards/faibles dont la raison (de la réputation) s'est perdue dans le temps. (Les gens pensent donc qu'ils sont facilement impressionnables/menaçables et ça leur arrive donc plus souvent que la moyenne (de se faire menacer).)
- Brasserie vieille et vétuste, qui nécessite de lourds investissements (en lien avec la limite 2). (Là aussi, la famille n'est pas unanime sur la marche à suivre (rénover celle-ci, en reconstruire une autre, et si oui au même endroit ou ailleurs, en profiter pour moderniser la méthode ou continuer de manière traditionnelle, etc), donc rien n'avance).
- Le maître de thé s'est engagé auprès du seigneur à ouvrir une école de cérémonie du thé avant la fin de l'année, alors qu'il n'a pas du tout encore l'accord de la famille (i.e. il n'a pas du tout les fonds pour).
- *une dernière à définir*

Rivaux :
- La guilde des brasseurs de saké de Sakaï, qui veulent les absorber ou les détruire (puisqu'ils refusent de se laisser faire).
- L'intendant du seigneur local jalouse l'influence nouvelle du maître de thé auprès de son seigneur, mais ne pouvant s'en prendre directement à lui, l'intendant (et sa famille!) essaient de l'atteindre indirectement en s'en prenant à sa famille en leur faisant subir le plus de crasses possibles (en plus, ça remet à leur place cette famille de bouseux arrogants qui croient pouvoir rivaliser avec eux, du haut de leur richesse!).
- Le temple local est un ancien allié et ami de la famille depuis des générations (financement du temple, création d'une matsuri pour bénir la production de saké, fournisseur de saké du temple qui a choisi lui-même de ne pas en faire, etc). Or ce temple veut plus que tout la chute du seigneur local (car celui-ci a activement participé aux massacres de moines orchestrés par Nobunaga) et tente d'entraîner la famille de brasseurs dans leur complot.

Voilà. Les mots soulignés sont soit les Ressources prises à 2 points soit le Rival majeur. Je trouve ce dernier intéressant, parce que ce n'est pas techniquement un rival des membres de la famille, mais le plus grand rival à leur ambition, et donc d'une manière un peu plus insidieuse.
Avatar de l’utilisateur
KamiSeiTo
Loup des enfers
 
Messages: 70
Inscription: 03 Juil 2010, 13:23

Messagepar KamiSeiTo » 10 Jan 2012, 14:14

Haut

Re: La saga des brasseurs de saké

Bonjour
D'où tu arrives à sortir toutes ces informations!? u_u'

ben, c'est des trucs que j'ai lu au fil des années; attention, parfois, je me trompe parce que comme dit la chanson "j'ai la mémoire qui flanche"!!
Mais pour toi, l'essentiel est dans Suzanne Gay, Moneylenders of Late Medieval Kyoto, Honolulu, 2001, car prêteurs et brasseurs sont les mêmes. Je l'ai, donc si tu as des questions précises, je vérifierai pour toi avec plaisir. Sinon, je pense que j'ai dit qques mots sur le prêt dans l'aide de jeu sur les monnaies. Il y a à l'époque une politique mise en place par les grands daimyo pour se doter de "maisons de commerce officielles" supervisant toutes les autres dans leurs domaines et dont certains membres avaient des privilèges proches de ceux des samouraï, un bon objectif pour les tiens. Si tu es intéressé, je relirai mes notes sur cette question et te donnerait quelques exemples. Je m'arrête là aujourd'hui, parce que j'ai pas mal de travail. En tous cas, bravo, c'est un choix vraiment très original!
Graou
Blaireau-effraie
 
Messages: 141
Inscription: 28 Fév 2011, 18:30

Messagepar Graou » 10 Jan 2012, 17:39

Haut

Re: La saga des brasseurs de saké

Merci, les choix sont ceux de mes joueurs, que j'ai essayé de faire rentrer dans ce que je connais (ou imagine u_u') du contexte historique et géographique.

Désolé de revenir un peu à la charge mais,
Graou a écrit: Après la crise d'Akechi, la ville est sous contrôle directe d'Hideyoshi. Il en existe un beau plan. Cela ressemble à un mélange de cité interdite et de Venise car elle s'étend sur une série d'îlots.

le beau plan en question m'intéresse grandement (car j'avoue que l'évocation d'un mélange entre Cité interdite et Venise me titille pas mal!), est-ce que tu pourrais le mettre à disposition? (Lien, mail...) n_n
Avatar de l’utilisateur
KamiSeiTo
Loup des enfers
 
Messages: 70
Inscription: 03 Juil 2010, 13:23

Messagepar KamiSeiTo » 11 Jan 2012, 12:13

Haut

Re: La saga des brasseurs de saké

Ok, je vais le chercher et je t'envoie un scan!
Graou
Blaireau-effraie
 
Messages: 141
Inscription: 28 Fév 2011, 18:30

Messagepar Graou » 11 Jan 2012, 14:24

Haut

Re: La saga des brasseurs de saké

J'hésite entre le port de Hyôgo et Ôsaka.
Est-ce que quelqu'un saurait me dire qui était le seigneur local (effectif, Nobunaga et Hideyoshi, par exemple, étaient en campagne donc je ne pense pas qu'ils y vivaient au quotidien?) de chacune de ces deux villes?
Avatar de l’utilisateur
KamiSeiTo
Loup des enfers
 
Messages: 70
Inscription: 03 Juil 2010, 13:23

Messagepar KamiSeiTo » 17 Jan 2012, 14:23

Haut

Re: La saga des brasseurs de saké

Est-ce que quelqu'un saurait me dire qui était le seigneur local (effectif, Nobunaga et Hideyoshi, par exemple, étaient en campagne donc je ne pense pas qu'ils y vivaient au quotidien?) de chacune de ces deux villes?


Donc, les deux villes appartiennent à un ensemble géopolitique cohérent, les trois provinces de Settsu/Kawachi/Izumi. Sakai est aux confins des 3 provinces, c'est aussi pour ça que la ville est parvenu à plus d'autonomie

Pour Osaka, c'est assez simple, au moment de l'assassinat de Nobunaga, c'est Ikeda Nobuteru, qui a reçu la province de Settsu au cours du 5e mois de la 8e année de l'ère Tenshô (1580). Globalement, il se substitue là à la famille Araki qui s'est soulevée contre Nobunaga en 1578. Non seulement, c'est un bon soldat, mais c'est le fils de la nourrice de Nobunaga... Au moment de la révolte d'Akechi, il est à Osaka avec une énorme armée d'invasion pour aller attaquer les Chosokabe de Shikoku. Il a avec lui le fils de Nobunaga, Nobutaka. Même si c'est le seigneur en titre, l'influence du chef de la secte de la jodoshinsu, qui vient de se rendre, doit être déterminante dans la région.
Deux autres seigneurs de moindre importance sont présents dans la province, qui jouent un rôle important dans la répression de la révolte d'Akechi et ensuite dans la guerre avec Shibata Katsuie: Nakagawa Kiyohide au château d'Itami et Takayama Ukon, du château de Takatsuki. Ce dernier peut aussi te servir car c'est l'un des plus célèbres daimyo chrétiens.
Hyogo étant aussi en Settsu, si je ne me trompe pas, tu as le même seigneur principal.

A proximité immédiate il y a Myoshi Yasunaga, qui tient la province d'Izumi. Attention, ce dernier n'est pas un vassal traditionnel des Oda, mais un vaincu rallié. Les Myoshi étaient des vassaux des Hosokawa qui ont profité de l'affaiblissement de ces derniers suite à leurs efforts pour mettre en tutelle le shogunat pour prendre le contrôle de Kyoto. Ce sont eux et l'un de leurs vassaux montés en graine, Matsunaga Hisahide, qu'Oda Nobunaga a chassé de Kyoto en 1568.

Sinon, dans la troisième province de l'ensemble , Kawachi, le daimyo est Hachiya Yoritaka. Il est intéressant pour nous car il a commencé comme vassal des Toki de Mino, puis a trahi ces derniers pour rallier les Saito de Mino et enfin a soutenu Oda contre les Saito. Mais en 1582, il doit avoir un peu la pétoche car la famille Akechi descend des Toki...

Très vite, en tous cas dès 1583, tout cela appartient à Hideyoshi

Pour finir, un bonus...
http://en.wikipedia.org/wiki/Kohama_style
Graou
Blaireau-effraie
 
Messages: 141
Inscription: 28 Fév 2011, 18:30

Messagepar Graou » 17 Jan 2012, 18:40

Haut

Re: La saga des brasseurs de saké

Merci beaucoup pour ces précisions et... il est énorme ce lien (même si j'ai dû tricher avec le wikipedia blackout pour pouvoir le lire) !!!! o.O
Je veux TROP mettre ça dans ma campagne!! ^^
Merci!!
Avatar de l’utilisateur
KamiSeiTo
Loup des enfers
 
Messages: 70
Inscription: 03 Juil 2010, 13:23

Messagepar KamiSeiTo » 18 Jan 2012, 11:34

Haut

Re: La saga des brasseurs de saké

Bon... Je m'embrouille un peu alors je viens (encore) demander de l'aide sur le forum. ^^'
Je lis que la province de Settsu était dirigée par les Miyoshi, par il y a l'histoire de Araki Murashige (qui après sera grosso modo remplacé par Ikeda Nobuteru).
Quel est le lien et l'enchaînement historique de possession du territoire entre les Miyoshi, Araki Murashige, et le clan Ikeda??? :shock:

(Promis en remerciement je vous posterai de superbes CR de mes parties, vous verrez comme elles sont trop bien grâce à vous! ^^')

Je demande parce que je veux présenter une petite histoire de la région pour mes PJs, histoire qu'ils soient ancrés dans une continuité (on joue sans doute vendredi! >.< Je serai jamais prêt...)
Avatar de l’utilisateur
KamiSeiTo
Loup des enfers
 
Messages: 70
Inscription: 03 Juil 2010, 13:23

Messagepar KamiSeiTo » 18 Jan 2012, 16:54

Haut

Re: La saga des brasseurs de saké

Tu joues à quel moment?
Brand
Le samouraï qui sent la fraise
 
Messages: 370
Inscription: 09 Jan 2008, 16:19

Messagepar Brand » 18 Jan 2012, 19:03

Haut

Re: La saga des brasseurs de saké

Je joue le vendredi soir.
...
...
...
XD !!
Pardon... C'est pas drôle. Je vais faire jouer "pas longtemps du tout avant la mort de Nobunaga", histoire de démarrer avec l'incident du Honnô-ji (remanié pour l'adapter à mes joueurs). Mais comme ils ont toujours été de la région, je voudrais leur faire un petit récapitulatif des seigneurs qu'il y a eu (en plus, comme ils veulent se frotter à la politique, je compte leur en donner un peu, à l'échelle du Settsu).
Avatar de l’utilisateur
KamiSeiTo
Loup des enfers
 
Messages: 70
Inscription: 03 Juil 2010, 13:23

Messagepar KamiSeiTo » 18 Jan 2012, 23:39

Haut

Re: La saga des brasseurs de saké

Bon, j'ai fait mes recherches, et je crois avoir mis toutes les pièces bout à bout. n_n'
Ca se passera donc dans le coin d'Amagasaki/Itami (trouvant plus d'infos sur Itami, j'ai localisé là mais vu qu'ils sont censés être là où se trouve un port, disons que c'est "cette région là" ^^').

J'ai donc fait mon résumé historique à l'attention de mes joueurs. Je vous le remets là si jamais ça vous intéresse. n_n
(J'ai essayé de faire le moins long possible, parce que je sais que sinon ils vont "prendre peur" et ne pas lire. Je voulais qu'ils aient une vision de la politique locale, et des grands évènements dont ils auraient aussi parler ; mais j'ai aussi glissé quelques infos par-ci par là et volontairement insisté sur les faits de Nobunaga, pour lui donner vraiment une aura de conquérant invincible, pour que l'épisode du Honnô-ji soit le plus grand choc possible, et qu'ils comprennent que cela annonce le chaos).
Le voici, j'espère qu'il n'y a pas trop de fautes ^^' :

Un peu d’histoire (Note, les noms sont donnés dans l’ordre japonais : Nom Prénom)

Histoire lointaine

Au tout début, eh bien vous n’en savez trop rien mais d’après les prêtres des temples shintô, les dieux ont créé le monde et la déesse soleil (Amaterasu no ômikami) a engendré le premier empereur et la lignée de tous les empereurs jusqu’à l’actuel auguste Ôgimachi.

Ensuite, seuls les plus érudits savent ce qu’il en est de l’Histoire, et à vrai dire c’est bien loin de vos préoccupations.

* Si vous êtes quelqu’un d’un peu lettré ou cultivé, vous connaissez sans doute un peu la période de Heian (NDM : Heian est le nom de la capitale de l’époque, qui après avoir bougé est celle actuelle dont le nom a changé pour Miyako, et qui deviendra bien plus tard Kyôto) qui a démarré il y a environ 8 siècles et s’est finie il y a environ 4 siècles. Cette période est connue pour avoir été une période de paix, et pour être celle qui a vu naître le développement de littérature, culture et arts locaux (là où avant il n’y avait que l’importation des arts chinois).
Mais si vous n’êtes pas une personne d’art ou de culture, cette période aussi vous est sans doute inconnue. *
* Si vous êtes un peu versé dans la politique, vous savez par contre sans doute que c’est la période qui a vu l’affaiblissement du pouvoir de la cour impériale et l’essor des seigneurs locaux sous la coupe du premier shogunat.*

Depuis environ un siècle, le pays est en guerre « civile », chacun de ces seigneurs locaux ayant plus ou moins les moyens d’assumer ses velléités d’indépendance et étant en guerre contre ses voisins. Mais ce sont aussi ces guerres ont permis le développement de villes et l’essor du commerce… et donc par là même l’ascension de votre famille. Ça et le début de la fabrication des grandes cuves, à Nara, qui fût une petite révolution dans le domaine du saké puisqu’elle permet une production de masse, et vos anciens ont bien su saisir cette opportunité.

Histoire proche

Dans le tumulte des provinces en guerre, la province d’Owari - à l’est de la vôtre, Settsu - a su attirer l’attention par les actions d’un certain Oda Nobunaga, dirigeant du clan Oda qui a su unifier sous sa coupe la province d’Owari, et s’illustrer par des stratégies militaires audacieuses. Par la suite Oda Nobunaga scelle des alliances avec divers puissants seigneurs voisins, dont les futurs fameux Tokugawa Ieyasu et Akechi Mitsuhide (un serviteur du shôgun et donc de la lignée Yoshikaga).

Les maîtres de votre province, le clan Miyoshi, avec leurs alliés le clan Matsunaga assassinent le shôgun Ashikaga Yoshiteru en 1565. Oda Nobunaga commence alors à afficher son ambition, conquérir le pays entier, ce que seul Ashikaga Yoshiaki ne semble pas avoir remarqué quand il vient lui demander de gagner la capitale et l’installer comme 15ème shôgun de la lignée des Ashikaga.

Oda Nobunaga y parvient trois ans plus tard et provoque la fuite des clans Matsunaga et Miyoshi (les maîtres de votre ville, à l’époque), obtient de la cour la nomination de Yoshiaki comme shôgun et refuse le titre de vice-shôgun que veut lui remettre l’empereur en personne (NDM : !), et obtient une popularité croissante en déclarant la fin des péages autour de la capitale. Pendant ce temps, Shibata Katsuie (vassal d’Oda Nobunaga de longue date et second commandant en chef de ses armées) obtient la reddition des Miyoshi et anéantit presque les Matsunaga. L’année suivante, les Miyoshi tentent à nouveau d’assassiner le shôgun mais sont facilement repoussés ; cela permet à Nobunaga de mettre en place des édits réglementant l’entourage du shôgun et ainsi diminuer l’influence de ce dernier. C’est également le moment où il fait annuler le décret impérial qui interdisait le christianisme, permettant le retour des jésuites et un essor de l’implantation Nanban (litt. les barbares du sud, c'est-à-dire les occidentaux), et fait progresser ses troupes, notamment en Settsu la province où se trouve votre ville).

En 1570, Oda Nobunaga lance un assaut infructueux sur l’Ishiyama Hongan-ji, la forteresse principale fédérant la plupart des insurrections populaires d’origine religieuse, et se retrouve empêtré dans nombre de conflits dont les détails vous échappent clairement (après tout, c’est bien loin de vos soucis quotidiens, quoique géographiquement très proche, et donc avec un impact sur votre ville). A noter qu’en 1573, le shôgun Ashikaga Yoshiaki interrompt ouvertement sa relation avec Nobunaga ; ce dernier encercle alors la capitale et contraint Yoshikaga à l’exil, qui se réfugie quelque part sur les territoires du clan Môri (à l’ouest). Oda Nobunaga se retourne ensuite contre l’alliance Asaï-Asakura, détruit les Asakura, tue le seigneur Miyoshi et installe Araki Murashige à sa place au château Itami (celui de la ville où vous êtes installés, il fût donc votre seigneur).

En 1575, après avoir sécurisé les frontières de son immense territoire, le Tenka, Oda Nobunaga se fait construire à Azuchi la plus impressionnante forteresse ayant jamais existé et y établit sa capitale. Enfin l’extérieur n’étant plus un problème, il se concentre sur son ennemi intérieur qui le nargue depuis longtemps : les insurrections paysannes et/ou religieuses. Mais incapable de faire céder l’Ishiyama Hongan-ji (vraiment pas loin d’Itami où vous vous trouvez !), les Oda organisent un siège de la forteresse imprenable ainsi qu’un blocus maritime à grande échelle. Mais celle-ci reçoit l’aide active et le ravitaillement de la marine Môri. Sans surprise, les armées d’Oda se dirigent alors vers l’ouest, menées par le célèbre général Hashiba Hideyoshi.

Parmi plusieurs défections internes, Araki Murashige (seigneur chrétien et dirigeant de votre région) avec deux de ses alliés chrétiens (de la province du Settsu également), Takayama Ukon et Nakagawa Kiyohide, se rebelle. Mais les forces de Nobunaga, dont notamment ses vassaux du clan Ikeda, parviennent à prendre le château, Araki Murashige parvient à fuir, et Nobunaga confie le château et le fief à Ikeda Tsuneoki (votre seigneur actuel, et employeur du maître de thé issu de votre famille). Durant ce temps, les autres rébellions sont également matées par Oda et ses généraux (Akechi Mitsuhide vainc le clan Hatano et Hashiba Hideyoshi met un terme à la rébellion dans le Besshô).

Nobunaga obtient enfin de l’empereur Ôgimachi qu’il fasse une demande formelle à Kôsa, le chef de file du Hongan-ji (juste à côté de votre région, pour rappel), d’échanger sa forteresse contre d’autres temples beaucoup plus faciles d’accès, dans le Tenka. Quelques minutes après le départ des moines, un gigantesque incendie ravage tout le complexe militaro-religieux. En 1581, forcé de laver son nom des échecs de son fils Nobukatsu, Nobunaga lâche 44 000 hommes sur Iga qui y massacrent tout ce qui peut y avoir des velléités d’indépendance pendant qu’à l’ouest Hashiba Hideyoshi continue sa progression.

Cette année

Année 1582, vainquant sur le flanc est, Oda Nobunaga se considère désormais come le seul et unique maître du Japon. (Les faits suivants vous sont rapportés par le maître de thé qui les tient de la bouche d’Ikeda Tsuneoki lui-même.) Il a annoncé qu’il fêtera son triomphe le 1er jour de l’été au temple Honnô-ji à Miyako (la capitale), en y exhibant sa collection d’instruments à thé devant les nobles de la cour et les plus grands maîtres du pays. Il envoie de plus en plus de soldats se masser dans les ports du coin (votre coin, entre autres), et décide d’envoyer Akechi Mitsuhide prêter main forte à Hashiba Hideyoshi à l’ouest contre les Môri ; lui-même prendra la tête des armées une fois son triomphe célébré. Enfin, la cour lui proposerait le titre de shôgun, et Oda Nobunaga réfléchit encore à sa réponse (NDM : !!!)…

NDM = Note du meneur
Avatar de l’utilisateur
KamiSeiTo
Loup des enfers
 
Messages: 70
Inscription: 03 Juil 2010, 13:23

Messagepar KamiSeiTo » 20 Jan 2012, 15:06

Haut

Suivante

Retourner vers Tenga

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

cron