Questions aux auteurs

Une fine métaphore dystopique martiale

Questions aux auteurs

Salut !

Après lecture de WarsaW, quelques questions me viennent en tête :
- Quand une caractéristique arrive à 0, que se passe-t-il précisément ? On continue de pouvoir faire des jets avec uniquement la spécialité ?
- Comment gérer les affrontements contre des véhicules ?
- J'ai la sensation que le système est très létal et gritty, alors que, sans rentrer dans les spoils, la campagne proposée et son final sont archi pulps et héroïques. Est-ce vraiment compatible ? J'avais plus l'impression que le système était fait pour jouer dans tranches de vie ... saignantes ^^
- Question subsidiaire, y'a-t-il quelques aides de jeu à télécharger prévues ? Du type feuille de perso, récapitulatif des initiatives, choses dans le genre ?

Voilà, merci d'avance à ceux des auteurs qui prendront la peine de me répondre. Et félicitation, c'est un beau bébé en terme graphique et de background. Pour le système, j'attendrai d'avoir essayé avant de juger, j'ai pour le moment peur de le trouver un peu lourd.
Avatar de l’utilisateur
Sedna
Dragonbellule
 
Messages: 177
Inscription: 29 Sep 2008, 00:34
Localisation: Lyon

Messagepar Sedna » 17 Aoû 2009, 20:42

Haut

Re: Questions aux auteurs

Pour le matos additionnel, ça vient. Vous aurez des trucs d'ici septembre normalement.
LG
"Ses blessures mortelles lui ont soudainement été fatales !" - Tony Tony Chopper
"Tu sais ce que j'ai fait après avoir écrit mon premier bouquin ? J'ai fermé ma gueule et j'en ai écrit 23 de plus." - Michael Connely, Castle S03E21
Avatar de l’utilisateur
legrumph
Maître Blaireau
 
Messages: 2273
Inscription: 01 Jan 1970, 01:00

Messagepar legrumph » 17 Aoû 2009, 21:43

Haut

Re: Questions aux auteurs

Salut.
Alors, à priori, le camarade délégué au système de jeu (Monsieur Willy.Salad) sera plus habile pour répondre mais s'il n'a pas le temps, je le ferais ce soir, avec mon bouquin en main car même si j'ai les réponses en tête (notamment sur les carac à zéro), je voudrais pouvoir bien expliquer.

Pour ce qui est de la disparité que tu penses voir entre la campagne et les règles, je pense qu'après quelques parties test, tu verras que le système est certes assez gritty mais qu'il permet quand même les belles actions et qu'on ne crève pas du tétanos en ouvrant son opinel. Je veux dire par là que les perso ne sont pas des super-héros mais ce ne sont pas non plus des quidam ordinaires, en termes de carac et de puissance.
La campagne est destinée à être jouée mais disons, après quelques scénarios du cru du MJ (et pourquoi pas celui qui sera bientôt dispo sur le site, qui est hors campagne) car elle modifie quand même l'univers sur certains points importants. Donc pour qui veut profiter un peu du status-quo (je ne parle pas du groupe), il faudra d'abord jouer quelques histoires avant de se lancer dedans, et donc accumuler un peu d'expérience.
Je conseille ainsi de familiariser les PJ avec la ville, les secteurs d'occupation, les factions, les forces en présence et les occupants, de recueillir des rumeurs (sur les puissants, notamment) avant de se lancer dans la campagne.

Au pire, tu as aussi l'option de soit intégrer des bœufs: ainsi le Stakhanov, malgré ses problèmes de krov, reste un monstre de combat, l'assilki est pas mal non plus et l'ex-blut a de beaux restes (sans compter les Uberm et quelques une de leurs capacités assez méchantes). Soit de créer des persos un peu plus puissants avec la règle optionnelle de création qui donne plus de points.
"Qui contrôle le présent contrôle le passé, qui contrôle le passé contrôle l’avenir" ~ Georges Orwell.
Avatar de l’utilisateur
Julien H
Bête des profondeurs
 
Messages: 200
Inscription: 05 Nov 2007, 12:11
Localisation: Warsaw

Messagepar Julien H » 18 Aoû 2009, 11:37

Haut

Re: Questions aux auteurs

Pour ce qui est de la disparité que tu penses voir entre la campagne et les règles, je pense qu'après quelques parties test, tu verras que le système est certes assez gritty mais qu'il permet quand même les belles actions et qu'on ne crève pas du tétanos en ouvrant son opinel. Je veux dire par là que les perso ne sont pas des super-héros mais ce ne sont pas non plus des quidam ordinaires, en termes de carac et de puissance.


Du coup ca soulève une autre question. En l'absence de profils ou de règles particulières pour les quidams moyens, j'avais supposé qu'ils étaient construits grosso modo comme les personnages (ce qui explique aussi mon impression de gritty). Du coup les quidams on les crée comment ? A l'arrache ? Avec un peu moins de points ? Avec un peu moins combien en fait ? ^^

Et merci pour les premiers éléments de réponse :)
Avatar de l’utilisateur
Sedna
Dragonbellule
 
Messages: 177
Inscription: 29 Sep 2008, 00:34
Localisation: Lyon

Messagepar Sedna » 18 Aoû 2009, 14:08

Haut

Re: Questions aux auteurs

En fait, quand je parlais de quidam ordinaire, je parlais plus de la réalité que l'on vit nous que du quidam warsawien.
Dans WarsaW, les personnages mais aussi tous les PNJ, y compris les quidam, à moins de disposer de capacités spéciales, sont déjà des survivants, comme tous les habitants de la ville. Ce qui fait qu'ils sont des quidam, mais des quidam de WarsaW et non de Paris, Angers ou Bécon les granits.
Donc si tu veux, le système reflète le fait que dans un climat pareil, empreint d'une violence et d'une insécurité généralisées et présentes depuis un demi-siècle, même le quidam moyen de WW est capable de gérer, de faire face au danger. Du moins plus efficacement qu'un Français de 2009 vivant dans un pays en paix, tranquille.
Ils sont donc tous capables de quelques gestes héroïques inopinés (c'est ce que je trouve logique, vu le climat évoqué plus haut) et c'est ce que permet le système, mettant en scène des humains mais des humains faisant face à la guerre depuis leur naissance (et celle de leurs parents).

Dès lors, créer un quidam avec les règles de WarsaW est identique à la création d'un PJ. Tout au plus histoire d'installer les personnages en tant que héros et premiers rôles, tu peux éventuellement les créer avec un peu moins de points, genre 200.
Mais ce n'est qu'une option proposée comme ça. Certains n'aiment pas matérialiser le fait que les PJ soient les premiers rôles en les élevant au-dessus des autres. C'est donc une idée proposée mais nullement obligatoire.
Si tu veux qu'un quidam soit du niveau des personnages mais pas aussi costaud en terme de combat, n'oublies pas que la survie, dans WarsaW passe aussi par la connaissance des langues des occupants, de la connaissance des quartiers, de savoir se soigner, lire, repérer les signes dans la ville etc etc... et pas seulement tirer au fusil.
Dans WarsaW, le quidam moyen sera probablement moins versé dans la connaissance des armes et du combat qu'un PJ soldat mais il saura quand même se défendre et encaissera probablement tout aussi bien que le PJ soldat humain.
Après, ce qui fera la différence, ce sera le matos, les compétences, l'expérience et ce qu'elle implique en gratification au personnage.
"Qui contrôle le présent contrôle le passé, qui contrôle le passé contrôle l’avenir" ~ Georges Orwell.
Avatar de l’utilisateur
Julien H
Bête des profondeurs
 
Messages: 200
Inscription: 05 Nov 2007, 12:11
Localisation: Warsaw

Messagepar Julien H » 18 Aoû 2009, 14:18

Haut

Re: Questions aux auteurs

Sedna a écrit:Salut !

Après lecture de WarsaW, quelques questions me viennent en tête :
- Quand une caractéristique arrive à 0, que se passe-t-il précisément ? On continue de pouvoir faire des jets avec uniquement la spécialité ?


Oui.

- Comment gérer les affrontements contre des véhicules ?


Comme un combat ordinaire. L'initiative est obligatoirement un Assaut Standard. Chaque véhicule dispose d'un blindage (sa protection) et de seuils de blessures représentant sa dégradation.
Cela mériterait certainement une aide de jeu, même si ce genre d'affrontement est assez rare dans la ville même.

- J'ai la sensation que le système est très létal et gritty, alors que, sans rentrer dans les spoils, la campagne proposée et son final sont archi pulps et héroïques. Est-ce vraiment compatible ? J'avais plus l'impression que le système était fait pour jouer dans tranches de vie ... saignantes ^^


Un système qui n'est pas un minimum gritty, cela permet surtout aux joueurs de faire n'importe quoi. Pour l'avoir vécu avec d'autres jeux, lorsqu'un personnage n'a qu'une éraflure lorsqu'il se prend une balle dans le bide (sans jugement sur la crédibilité ou non de la chose), il perd toute notion de prudence. WarsaW, ça reste un univers survival où l'imprudence tue. Cela n'enlève en rien les actions héroïques car qui dit pulp, ne dit pas impulsif ou irréfléchi (voire forcément Indiana Jones mais c'est un autre débat).

Pour le système, j'attendrai d'avoir essayé avant de juger, j'ai pour le moment peur de le trouver un peu lourd.


N'applique pas les règles que tu ne mémorises pas à la première partie et intègre-les au fur et à mesure, c'est le plus efficace et ce que je pratique toujours.
Avatar de l’utilisateur
Brain.Salad
Gobelin Lunaire
 
Messages: 16
Inscription: 03 Juil 2009, 10:23

Messagepar Brain.Salad » 18 Aoû 2009, 18:37

Haut

Re: Questions aux auteurs

Comme un combat ordinaire. L'initiative est obligatoirement un Assaut Standard. Chaque véhicule dispose d'un blindage (sa protection) et de seuils de blessures représentant sa dégradation.
Cela mériterait certainement une aide de jeu, même si ce genre d'affrontement est assez rare dans la ville même.


Ce n'est pas forcément aux affrontements de véhicules entre eux que je pensait, mais plutôt à un tir de lance-roquette contre le camion de tête d'un convoi, ce genre de choses ;-)

Un système qui n'est pas un minimum gritty, cela permet surtout aux joueurs de faire n'importe quoi. Pour l'avoir vécu avec d'autres jeux, lorsqu'un personnage n'a qu'une éraflure lorsqu'il se prend une balle dans le bide (sans jugement sur la crédibilité ou non de la chose), il perd toute notion de prudence. WarsaW, ça reste un univers survival où l'imprudence tue. Cela n'enlève en rien les actions héroïques car qui dit pulp, ne dit pas impulsif ou irréfléchi (voire forcément Indiana Jones mais c'est un autre débat).


Il n'y avait pas de jugement de valeur dans mon message, juste qu'à la lecture du système ca m'avait semblé franchement létal, et que du coup je voyais mal comment ca pouvait être compatible avec le synopsis. Toujours dur de juger la dureté d'un système en le lisant.

N'applique pas les règles que tu ne mémorises pas à la première partie et intègre-les au fur et à mesure, c'est le plus efficace et ce que je pratique toujours.


Ca, faudra que j'ai l'occasion de jouer plus d'une partie pour appliquer cette méthodologie :p

En tout cas, merci à tous de vos réponses, et bravo à John Doe pour son légendaire SAV :)

Spassiba !
Avatar de l’utilisateur
Sedna
Dragonbellule
 
Messages: 177
Inscription: 29 Sep 2008, 00:34
Localisation: Lyon

Messagepar Sedna » 18 Aoû 2009, 20:57

Haut

Re: Questions aux auteurs

C'est comme ça que j'ai fait, j'ai intégré peu à peu les divers aspects des règles. Par exemple, la première partie peut se faire avec de l'initiative normale, sans les différents types. Ou sans trop se prendre la tête sur le stress.
Bien sûr, le jeu gagne à être appréhendé avec l'ensemble du système. Celui n'est pas complexe, je trouve, mais complet, plein d'options, de jauges, de personnalisation. Il demande à être pris en main.
"Qui contrôle le présent contrôle le passé, qui contrôle le passé contrôle l’avenir" ~ Georges Orwell.
Avatar de l’utilisateur
Julien H
Bête des profondeurs
 
Messages: 200
Inscription: 05 Nov 2007, 12:11
Localisation: Warsaw

Messagepar Julien H » 19 Aoû 2009, 18:40

Haut

Re: Questions aux auteurs

Bonjour,

et tout d'abord merci pour ce petit bijou de Warsaw. Cela faisait longtemps que je n'avais pas été aussi impatient de "masteriser" un jeu de rôle et après avoir été du côté de Final Frontier, j'ai hâte de faire partager cet univers à mes joueurs.

Merci aussi pour le contact que vous entretenez avec la communauté, ce n'est pas pour faire de la lèche, mais c'est assez rare que des auteurs acceptent d'être "en frontal" face à leur "clients" pour que cela soit aussi remarqué.

J'ajouterais un petit message aux éditions en elles-mêmes qui montrent bien qu'en France en peut faire de la qualité avec nos contraintes sur le secteur du jeu de rôle.



Voici mes questions après plusieurs lectures attentives du livre des règles, notez que je n'ai pas encore joué, je suis en phase de digestion et travaille sur une synthèse maison pour faire un petit écran (verrons-nous, d'ailleurs, un écran digne de ce nom, fait par l'équipe révolutionnaire du grand Komingrad John Doe, apparaitre dans nos boutiques de jdr?).
De plus, notez que ce n'est pas par flemme que je demande certains éclairages (je sais très bien que l'on peut créer ses règles maisons), mais je cherche plus à avoir une réponse des concepteurs afin de coller au mieux au système.


1/ A la lecture de la localisation des dégâts des combats à distance on peut lire qu'on touche les épaules sur certains résultats, or, si je ne me trompe pas, on ne retrouve pas cette localisation sur la feuille de personnage (avec les compteurs de niveaux de blessure correspondant), est-ce normal? Comment attribuer les dégâts sur ces résultats?

2/ Page 58, on nous propose comme connaissance "Artillerie" et comme spécialisations différents types de canons, or, si on se réfère au tableau des armes de cette catégorie on ne retrouve aucun canon, est-ce normal? Pourrait-on avoir une idée des caractéristiques si c'est un bug?

3/ Page 96, si je comprends bien l'effet Nova, lors d'un test d'utilisation du pouvoir sur un double 1, la Résistance Mentale chute à 0? Ai-je bon?

4/ Monsieur Orwell nous parle dans ses cahiers des nombreux corps d'armée des différents protagonistes du conflit, mais je ne trouve nulle part des informations sur un profil standard de ces derniers. Pourrait-on avoir une idée de leurs caractéristiques et équipements, compte tenu que ce sont des PnJs que les joueurs peuvent potentiellement rencontrer souvent.

Sinon, peut-on avoir une idée du nombre de points de création que l'on devrait investir pour créer ces PnJs (comme les 220 des PJs)? ce qui me fait rebondir sur une autre question: lors de la création des PnJs d'un scénario, pourrait-on imaginer que les figures les plus marquantes aient une valeur supérieure à ces 220 points compte tenu de leur ancienneté, expérience acquise, ou tout simplement importance dans un scénario? Si l'on devait évaluer des valeurs pour des typologies de personnages "faibles", "moyens", "fort", etc... à combien évalueriez-vous ces valeurs?

5/ Si la Faction semble être un personnage à part entière et que le système semble assez ludique, je me pose la question de savoir comment l'intégrer dans un scénario. Si j'avais un petit regret d'ailleurs (si je peux me permettre) c'est que cet aspect est trop rapidement traité, je trouve.

Dès lors, comment donner l'impression que les joueurs ont investis dans quelque chose qui vaut la peine (je suis volontairement caricatural)? Un système de mini scénarios, avec un tableau aléatoire, qui aurait pour toile de fond la Faction pourrait-il être envisageable, comme une sorte d'entre deux scénarios plus importants?

Enfin (j'arrête, promis), pourquoi avoir mis des compteurs à côté des valeurs de ses caractéristiques si elle n'effectue jamais de test sous tension?



Merci d'avance pour vos réponses que j'attends avec hâte afin de clarifier mes zones d'ombres, et d'avance, mes excuses si je n'ai pas bien vu certains détails que je soulève.


Amitiés ludiques.
Maître de jeu Warsaw, via Rolistik, Toulouse.
Blog Warsaw
Avatar de l’utilisateur
Tiempo
Gobelin Lunaire
 
Messages: 7
Inscription: 05 Sep 2009, 13:28

Messagepar Tiempo » 05 Sep 2009, 14:02

Haut

Re: Questions aux auteurs

Salut !
Merci pour les retours, je suis content que le jeu te plaise et franchement, répondre aux questions, même si parfois, ce n'est pas évident, est toujours un plaisir.

Tiempo a écrit:1/ A la lecture de la localisation des dégâts des combats à distance on peut lire qu'on touche les épaules sur certains résultats, or, si je ne me trompe pas, on ne retrouve pas cette localisation sur la feuille de personnage (avec les compteurs de niveaux de blessure correspondant), est-ce normal? Comment attribuer les dégâts sur ces résultats?

Aïe, oui, les épaules ne sont pas indiquées sur la silhouette. Il faudra éventuellement les rajouter dans un coin mais c'est vrai que de toute façon, j'avoue qu'on manquait un peu de place.

2/ Page 58, on nous propose comme connaissance "Artillerie" et comme spécialisations différents types de canons, or, si on se réfère au tableau des armes de cette catégorie on ne retrouve aucun canon, est-ce normal? Pourrait-on avoir une idée des caractéristiques si c'est un bug?

En fait, c'est par manque de place. Nous avons privilégié les armes plus ordinaires. Mais le scénario qui sera proposé sous-peu intègre déjà les caractéristiques des mitrailleuses, grâce à l'aide du camarade Saint-Denis!!. Je pourrais y ajouer les dégâts de quelques canons, pas de problème.

3/ Page 96, si je comprends bien l'effet Nova, lors d'un test d'utilisation du pouvoir sur un double 1, la Résistance Mentale chute à 0? Ai-je bon?

En fait, l'effet Nova se produit si un double un fait tomber la Résistance Mentale à zéro. Dans ce cas, si le PJ perd assez de résistance mentale pour que son score atteigne zéro suite à un double 1, alors il expérimente un effet nova. Si par contre ce double 1 ne le fait pas tomber à zéro parce qu'il a encore assez en Résistance Mentale, ça va pour cette fois.

4/ Monsieur Orwell nous parle dans ses cahiers des nombreux corps d'armée des différents protagonistes du conflit, mais je ne trouve nulle part des informations sur un profil standard de ces derniers. Pourrait-on avoir une idée de leurs caractéristiques et équipements, compte tenu que ce sont des PnJs que les joueurs peuvent potentiellement rencontrer souvent.

Je comprends, le scénario proposé permettra d'avoir les caractéristiques de soldats des Salamanders. Ces soldats 'ont rien de spécial et leur modèle pourra aisément être repris, en changeant l'équipement, pour en faire des soldats classiques allemands ou soviétiques.

Sinon, peut-on avoir une idée du nombre de points de création que l'on devrait investir pour créer ces PnJs (comme les 220 des PJs)? ce qui me fait rebondir sur une autre question: lors de la création des PnJs d'un scénario, pourrait-on imaginer que les figures les plus marquantes aient une valeur supérieure à ces 220 points compte tenu de leur ancienneté, expérience acquise, ou tout simplement importance dans un scénario? Si l'on devait évaluer des valeurs pour des typologies de personnages "faibles", "moyens", "fort", etc... à combien évalueriez-vous ces valeurs?

Je dirais qu'on peut créer un PNJ avec entre 200 et 220 points pour un PNJ moyen à fort. En dessous, il sera vraiment faible. Au dessus, ce qui est possible pour refléter quelques PNJ très costauds ou expérimentés, j'imagine qu'on peut monter jusqu'à 250, voire plus, mais bon, on finit par créer de vrais monstres.
J'imagine que Le Crochet, Krol Skrytosc tapent bien dans les 240 points.

5/ Si la Faction semble être un personnage à part entière et que le système semble assez ludique, je me pose la question de savoir comment l'intégrer dans un scénario. Si j'avais un petit regret d'ailleurs (si je peux me permettre) c'est que cet aspect est trop rapidement traité, je trouve.

La faction peut être la base de nombreux scénarios. Comment s'approvisionner, comment renforcer sa sécurité, rencontrer une autre faction pour faire une alliance, déménager ou autre... C'est la base des personnages. Sans elles ils sont condamnés à vivre au jour le jour et à se planquer comme des civils "lambda". La description du matos, les carac de la faction sont autant d'éléments pouvant conduire à des intrigues.

Dès lors, comment donner l'impression que les joueurs ont investis dans quelque chose qui vaut la peine (je suis volontairement caricatural)? Un système de mini scénarios, avec un tableau aléatoire, qui aurait pour toile de fond la Faction pourrait-il être envisageable, comme une sorte d'entre deux scénarios plus importants?

Tu voudrais dire un truc genre:
-vous devez trouver des stocks d'arme pour la faction
-un émissaire d'une autre faction vient à votre rencontre, organisez l'entretien
-votre faction est repérée par l'ennemi, il faut l'évacuer
-Une innondation endommage votre matériel, il vous faut retrouver une radio/un radar/un stock de papier à tract.
etc etc... de manière à avoir des idées de scénario ?
Si c'est le cas, pourquoi pas, en effet, créer un petit tableau, c'est une bonne idée.

Enfin (j'arrête, promis), pourquoi avoir mis des compteurs à côté des valeurs de ses caractéristiques si elle n'effectue jamais de test sous tension?

Ah, faut que je regarde, on s'est peut-être gourré. Cette feuille de perso a été faite un peu à l'arrache, je l'avoue. Quand on aura repéré les bugs, j'harcelerais mes amis les graphistes pour en proposer une plus "correcte".



Merci d'avance pour vos réponses que j'attends avec hâte afin de clarifier mes zones d'ombres, et d'avance, mes excuses si je n'ai pas bien vu certains détails que je soulève.


Amitiés ludiques.

Aucun problème, au contraire, j'espère avoir aidé un peu, mais n'hésite pas à ouvrir le débat et à rebondir sur un truc sur lequel je ne suis pas clair.
"Qui contrôle le présent contrôle le passé, qui contrôle le passé contrôle l’avenir" ~ Georges Orwell.
Avatar de l’utilisateur
Julien H
Bête des profondeurs
 
Messages: 200
Inscription: 05 Nov 2007, 12:11
Localisation: Warsaw

Messagepar Julien H » 05 Sep 2009, 14:52

Haut

Re: Questions aux auteurs

Wyatt Scurlock a écrit:Aïe, oui, les épaules ne sont pas indiquées sur la silhouette. Il faudra éventuellement les rajouter dans un coin mais c'est vrai que de toute façon, j'avoue qu'on manquait un peu de place.

D'accord, donc je vais le rajouter de mon côté aussi.

Wyatt Scurlock a écrit:En fait, c'est par manque de place. Nous avons privilégié les armes plus ordinaires. Mais le scénario qui sera proposé sous-peu intègre déjà les caractéristiques des mitrailleuses, grâce à l'aide du camarade Saint-Denis!!. Je pourrais y ajouer les dégâts de quelques canons, pas de problème.

Merci, cela me permettra de compléter le tableau des armes, vivement que l'on puisse lire ce scénario.

Wyatt Scurlock a écrit:En fait, l'effet Nova se produit si un double un fait tomber la Résistance Mentale à zéro. Dans ce cas, si le PJ perd assez de résistance mentale pour que son score atteigne zéro suite à un double 1, alors il expérimente un effet nova. Si par contre ce double 1 ne le fait pas tomber à zéro parce qu'il a encore assez en Résistance Mentale, ça va pour cette fois.

Ok pour ça aussi, donc je diraid que l'effet Nova est quelque chose de "relativement" rare, puisque seuls les doubles 1 qui font atteindre 0 en résistance mentale déclenchent le phénomène.

4/ Monsieur Orwell nous parle dans ses cahiers des nombreux corps d'armée des différents protagonistes du conflit, mais je ne trouve nulle part des informations sur un profil standard de ces derniers. Pourrait-on avoir une idée de leurs caractéristiques et équipements, compte tenu que ce sont des PnJs que les joueurs peuvent potentiellement rencontrer souvent.

Je comprends, le scénario proposé permettra d'avoir les caractéristiques de soldats des Salamanders. Ces soldats 'ont rien de spécial et leur modèle pourra aisément être repris, en changeant l'équipement, pour en faire des soldats classiques allemands ou soviétiques.

Wyatt Scurlock a écrit:Je dirais qu'on peut créer un PNJ avec entre 200 et 220 points pour un PNJ moyen à fort. En dessous, il sera vraiment faible. Au dessus, ce qui est possible pour refléter quelques PNJ très costauds ou expérimentés, j'imagine qu'on peut monter jusqu'à 250, voire plus, mais bon, on finit par créer de vrais monstres.
J'imagine que Le Crochet, Krol Skrytosc tapent bien dans les 240 points.

Intéressant, j'aurais pensé que les archétypes des PNJs iraient taper à plus (pour les plus forts), mais si l'on part du principe que tu donnais sur un autre fil, il me semble (à savoir que les PJs sont déjà des survivants, et donc qu'ils ont pu eux-aussi acquérir de l'expérience), ça me va.


Wyatt Scurlock a écrit:La faction peut être la base de nombreux scénarios. Comment s'approvisionner, comment renforcer sa sécurité, rencontrer une autre faction pour faire une alliance, déménager ou autre... C'est la base des personnages. Sans elles ils sont condamnés à vivre au jour le jour et à se planquer comme des civils "lambda". La description du matos, les carac de la faction sont autant d'éléments pouvant conduire à des intrigues.

Tu voudrais dire un truc genre:
-vous devez trouver des stocks d'arme pour la faction
-un émissaire d'une autre faction vient à votre rencontre, organisez l'entretien
-votre faction est repérée par l'ennemi, il faut l'évacuer
-Une inondation endommage votre matériel, il vous faut retrouver une radio/un radar/un stock de papier à tract.
etc etc... de manière à avoir des idées de scénario ?
Si c'est le cas, pourquoi pas, en effet, créer un petit tableau, c'est une bonne idée.

Complètement, ce serait plus pour donner des pistes et pouvoir réagir rapidement dans la cas d'un scénario qui aurait tourné mal. Je reste quand même persuadé (enfin de mon point de vue) que cet aspect du jeu mérite vraiment un développement (via un scénario ou une petite aide de jeu?).

Wyatt Scurlock a écrit:Ah, faut que je regarde, on s'est peut-être gourré. Cette feuille de perso a été faite un peu à l'arrache, je l'avoue. Quand on aura repéré les bugs, j'harcelerai mes amis les graphistes pour en proposer une plus "correcte".

J'espère qu'ils n'auront pas de soucis avec une section spéciale du NeuReich, parait que ces gars là ne sont pas des tendres.


Merci pour ces réponses rapides ! Nous commençons la création des personnages et de la faction ce lundi soir, j'ai hâte !


Ps: as-tu reçu mon écran maison via un petit mp? j'ai l'impression que ce dernier reste dans la boîte d'envoi.
Maître de jeu Warsaw, via Rolistik, Toulouse.
Blog Warsaw
Avatar de l’utilisateur
Tiempo
Gobelin Lunaire
 
Messages: 7
Inscription: 05 Sep 2009, 13:28

Messagepar Tiempo » 07 Sep 2009, 09:50

Haut

Re: Questions aux auteurs

Ecran bien reçu.

Effectivement, les effets Nova sont assez rares.

N'hésite pas à faire des retours une fois la partie jouée (ou même une fois les perso créés). :D
"Qui contrôle le présent contrôle le passé, qui contrôle le passé contrôle l’avenir" ~ Georges Orwell.
Avatar de l’utilisateur
Julien H
Bête des profondeurs
 
Messages: 200
Inscription: 05 Nov 2007, 12:11
Localisation: Warsaw

Messagepar Julien H » 07 Sep 2009, 09:58

Haut

Re: Questions aux auteurs

J'ai mis l'écran sur mon petit blog disponible ici:

Le blog de Tiempo: Warsaw
Maître de jeu Warsaw, via Rolistik, Toulouse.
Blog Warsaw
Avatar de l’utilisateur
Tiempo
Gobelin Lunaire
 
Messages: 7
Inscription: 05 Sep 2009, 13:28

Messagepar Tiempo » 07 Sep 2009, 16:14

Haut

Re: Questions aux auteurs

Bonjour !

J'ai acquis il y a peu mon exemplaire de WarsaW et je suis en pleine préparation de ma campagne (dont je posterais je pense quelques rapports/notes etc...pour vos avis et critiques).

J'avais juste une question de l'ordre du background : au niveau des effectifs engagés sur le terrain a t-on des chiffres pour le Neureich et les rouges ? J'aime avoir généralement quelques chiffres pour me représenter les armées dans leur globalité (quelque soit le jeu) et voulait savoir si la question avait été étudiée par les auteurs ?

Ou si l'affrontement est si apocalyptique qu'on a perdu les comptes des hommes et femmes envoyés au front ? :wink:

Merci d'avance,
Pruck
Gobelin Lunaire
 
Messages: 20
Inscription: 04 Sep 2009, 11:37

Messagepar Pruck » 10 Sep 2009, 20:32

Haut

Re: Questions aux auteurs

Pruck a écrit:Bonjour !

J'ai acquis il y a peu mon exemplaire de WarsaW et je suis en pleine préparation de ma campagne (dont je posterais je pense quelques rapports/notes etc...pour vos avis et critiques).

Cool. :D

J'avais juste une question de l'ordre du background : au niveau des effectifs engagés sur le terrain a t-on des chiffres pour le Neureich et les rouges ? J'aime avoir généralement quelques chiffres pour me représenter les armées dans leur globalité (quelque soit le jeu) et voulait savoir si la question avait été étudiée par les auteurs ?

Ou si l'affrontement est si apocalyptique qu'on a perdu les comptes des hommes et femmes envoyés au front ? :wink:

Merci d'avance,

Alors là, j'avoue que tu me poses une colle car je serais incapable de répondre avec précision. Tout ce que je peux te dire c'est que j'ai envisagé ce conflit sur la durée avec des effectifs en dents de scie. Effectifs tenus secrets la plupart du temps. Par exemple, le NeuReich a du mal sur le long terme à trouver autant de soldats que le Komingrad et fait appel à pas mal de milices des pays voisins passés sous son autorité. Bien sûr il leur reste quand même des soldats car le pays en lui même, autour de Berlin n'est pas en guerre... Mais il arrive parfois que des soucis démographiques, des maladies ou des offensives en pleine poire diminuent drastiquement les effectifs. Dans ce cas, il ne faut surtout pas que cela soit appris par le camp d'en face, sinon c'est l'offensive assurée pour profiter de la supériorité numérique. Cela arrive plus souvent au NeuReich d'être à court de chair à canon. Mais il arrive aussi que le Komingrad (à cause de trains immobilisés, d'unités totalement purgées par le NKVD ou autre) soit parfois en difficulté pour aligner le nombre de soldats voulus.

Alors j'aurais du mal à donner un petit exemple de chiffres. C'est aussi au MJ de voir s'il veut faire des secteurs occupés de véritables fourmilières qui grouillent de soldats. Dans ce cas il y aura beaucoup de surveillance, de barrages, ce sera dur de mener son activité de faction. Si les secteurs sont un peu plus vides, par endroits, l'ambiance et les possibilités seront différentes. Disons qu'au quotidien, il y a moins de soldats qu'à Stalingrad mais suffisamment pour occuper les secteurs et se combattre sur la ligne de front, tenter des offensives, tout ça. Disons une bonne dizaine de divisions par camp en moyenne. Et toujours un peu plus pour le Komingrad (mais moins biens équipés).
"Qui contrôle le présent contrôle le passé, qui contrôle le passé contrôle l’avenir" ~ Georges Orwell.
Avatar de l’utilisateur
Julien H
Bête des profondeurs
 
Messages: 200
Inscription: 05 Nov 2007, 12:11
Localisation: Warsaw

Messagepar Julien H » 11 Sep 2009, 09:53

Haut

Suivante

Retourner vers WarsaW

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron