Page 6 sur 6

Re: WarsaW: sources d'inspiration

MessagePosté: 19 Mai 2012, 13:28
par Mana
Comme tu veux, j'avoue avoir de très vagues idées mais ne pas avoir le temps de les mettre en place.
Je verrai bien un truc comme ça:

Pour faire simple, appelons la faction d'artiste UX

Scénario 0: rencontre avec la faction, elle a besoin d'aliments et est prête à aider sur diverses petites choses. Limite proposer de réparer a radio des PJ qui commence à rendre l'âme, leur échanger des informations ou autres.
Le chef UX est absent, comme souvent, il sillonne la ville avec une petite troupe mais le second explique leurs projets et fait visiter leurs petits musée pour qu'ils comprennent le but d'UX
Limite pour clôturer le scénario la faction UX demande aux joueurs de les aider à protéger leurs potagers des attaques de chiens errants avec "ce que vous attrapez, vous le mangez" comme bonus.
Pourquoi pas rencontrer un Vigilante qui se trouve "sans domicile" depuis que les soldats ont fait flamber son repaire, il cherche une nouvelle quête, un endroit à défendre.

Scénario 1: UX propose des infos intéressantes (marché noir, ventes d'armes pas cher, nourriture accessible, convoi mal gardé,...) en échange de la protection d'un de leur membre qui doit se rendre dans le quartier Praga (le quartier industriel avec les flaques d'acides au sol). Il s'y rend pour échanger une valise attachée à son poignet contre diverses fioles d'acides et de produits nettoyants pour restaurer une oeuvre d'envergure (mais il ne sait rien de plus). C'est le chef de la faction de Praga qui a la clef des menottes, pour éviter des tentatives de vol.

Scénario 2: La faction - grâce à un contact infiltré dans une Kommandantur/maison du peuple - sait qu'il existe un dossier concernant le bâtiments auxquels ils vont s'attaquer. Leur contact étant trop lâche, il ne désire pas subtiliser le document mais acceptera de le laisser bien en vue dans un bureau vide, la nuit, si le document n'est pas volé mais recopié. Une petite séance d'infiltration est de mise avec ses petits stress (bande d'enfants qui suivent les PJ s'ils y vont pas les toits, Nid de Blut s'ils empruntent les tunnels, garde qui débarque dans le bureau l'air niais et s'excuse de les avoir dérangé pensant avoir à faire à un supérieur,...)

Scénario 3: dégager le lieux de la restauration (probablement une église miraculeusement intacte excepté le mécanisme d'horlogerie/clochers). Probablement envahi par une faction survivaliste genre SDF pas trop agressif. Les virer ou s'en faire des alliés? Prévenir la populace, entamer le déblaiement de l'église,... Installation de l'atelier dans les combes/clocher. Finir sur une escorte vers un marché noir pour acheter une pièce spécifique,...
Et remise en marche de l'horloge/cloche pour le plaisir des WarsaWites.

Voilà ce que j'avais en tête, perso. Mais je doute d'avoir le temps de le développer ou quoi.
Vois ce que tu penses de ton côté, ça peut être sympa de comparer un peu. ;)

Re: WarsaW: sources d'inspiration

MessagePosté: 20 Mai 2012, 10:55
par James Foley
Ma réponse par MP. Je n'ai rien changer ou presque hormis que j'ai rajouter une piste d'intrigue.
A toi de voir pour la suite, je pourrais me pencher dessus en rédigeant les synopsis au propre si tu es pris.