WarsaW

Une fine métaphore dystopique martiale

Re: WarsaW

Je pense que pour WarsaW le nombre idéal de joueurs est de 4.
Personellement je suis du même avis que Wyatt Scurlock je préfère avoir peu de joueurs pour "mieux m'en occuper" là on retombe dans la bataille des "grandes écoles"
L'école des parties animées à 5 joueurs ou plus qui mise plus sur la convivialité et le fait de passer un bon moment en groupe.
et l'école des parties "pour jouer" qui mise plus sur le jeu et la progression bien dans l'univers à 4 ou 3 joueurs.
Je pense faire partie de cette dernière ,même si les interets des deux sont partagés.

beaucoup de joueurs c'est bien
-parceque plus on est de fous plus on rit ,les parties sont plus animées,plus conviviales.
-parceque plus on est plus on est plus on peut réussir les scenes d'actions et de combat, grace au nombre .
-parceque plus on est plus il y a d'idées différentes qui fusent à droite à gauche.
-parceque ça évite de créer des pnj pour combler les manques.
-parceque cela permet d'éttendre la diversité des personnages au sein d'un groupe plus complet.
-plus on est plus on peu s'entre aider pour le covoiturage les allers retours
-plus on est plus il y a de trucs différents à boire à manger :mrgreen:
beaucoup de joueurs c'est pas bien
-parceque plus on est plus c'est dur de tous se reunir le même jour pour jouer.
-parceque plus on est plus c'est bordel :discutions parasites, bataille pour la gomme ,portable qui sonne certains partent plus tôt que les autres,d'autres arrivent en retard etc.
-parceque plus on est plus les séquences de combats perdent en fluidité tours plus longs plus d'attente (et ça en tant que joueur je deteste vraiment quand un combat devient mou)
-parceque plus on est moins on avance dans le jeu (pour les raisons du dessus)
-parceque plus on est plus c'est difficile de faire ressentir l'univers du jeu et le roleplay.
-parceque plus on est plus il faute une grosse table une grande pièce des chaises et tout ce qui en résulte (allers retours, parler fort pour animer ceux du fond qui s'ennuie ou qui divaguent) c'est plus dur de garder en haleine 6 joueurs que 3

peu de joueurs c'est bien
-parceque c'est plus facile pour organiser les parties plus de crénaux donc moins d'absence moins de retards
-parcequ'on avance plus vite dans le scénario car moins de parasitage (retards,discutions hors jeu)
-plus facile d'animer un petit groupe, plus d'ambiance plus de roleplay
-nescessite un espace moins grand pour jouer petite table tout le monde s'entends
-les scenes de combats sont plus fluides
-noue des liens plus forts entre ce petit groupe
peu de joueurs c'est pas bien
-parceque les parties sont moins conviviales et peut être trop dans le jeu donc plus de pauses
-on perds les plaisirs du nombres et on ne parle qu'a deux ou trois interlocuteurs c'est plus fermé.
-ils faut plus de PNJ pour aider les persos
-les idées sont moins éparses ainssi un petit groupe peut suivre une mauvaise piste convaicu du contraire parcequ'il n'y a pas eu d'idées divergentes.
-les parties sont un peu plus monotones.

Voilà c'est comme ça que je vois les choses (c'est très stéréotypé) ,peut être certains problêmes pourront paraitre minimes d'autres absurdes.
Avatar de l’utilisateur
deux quatre deux
Blaireau-effraie
 
Messages: 138
Inscription: 01 Sep 2009, 20:19

Messagepar deux quatre deux » 03 Oct 2009, 09:55

Haut

Re: WarsaW

Création des personnages et de la faction ce soir, je vous tiens au courant ! :D

La campagne commencera avec deux joueurs à qui je demanderais de créer aussi un "PNJ de PJ" pour remplacer en cas de morts et pour diversifier le groupe. Un troisième joueur sera intégré au groupe sous peu de plus, mais au niveau du background ne fera pas partie de la faction au début, et n'aura pas assisté à la séance de création. Ce qui peut donner lieu à mon avis à un exercice de roleplay intéressant où les joueurs présentant la faction, ses habitudes et ses membres au nouveau. "Alors là tu vois gamin c'est Josef. Il est un peu timbré mais pour réparer ta pétoire y a pas mieux !"
Pruck
Gobelin Lunaire
 
Messages: 20
Inscription: 04 Sep 2009, 11:37

Messagepar Pruck » 03 Oct 2009, 10:29

Haut

Re: WarsaW

Je crée les persos cet aprés midi normalement et la faction aussi si tout le monde est la^^

Je te rejoins sur beaucoup de point 2-4-2, ils seraient trop long de dire lesquels ici bas^^
"If You have To Shoot, Shoot, Don't Talk..."
Avatar de l’utilisateur
Abramanashimana
Zombie maresqueux
 
Messages: 41
Inscription: 29 Sep 2009, 18:09

Messagepar Abramanashimana » 03 Oct 2009, 10:44

Haut

Re: WarsaW

Bah, quatre joueurs je trouve que c'est l'idéal pour beaucoup de jeux de rôle, 4 personnes c'est assez dymanique sans pour autant qu'on se laisse déborder.

Maîtriser des tables de 5 personnes et plus, c'est un peu le risque que la table s'éparpille, que quelques joueurs s'approprient la parole et que d'autres soient mis à l'écart, que les joueurs s'éloignent beaucoup trop du jeu et partent dans des délires à côté.

Non 4 joueurs est vraiment le nombre parfait pour moi ^^
sanlioc
Gobelin Lunaire
 
Messages: 18
Inscription: 31 Aoû 2009, 09:58

Messagepar sanlioc » 03 Oct 2009, 13:59

Haut

Re: WarsaW

Ouaip bah vous avez bien de la chance ! j'ai pas encore assez de joueurs :cry:
Avatar de l’utilisateur
deux quatre deux
Blaireau-effraie
 
Messages: 138
Inscription: 01 Sep 2009, 20:19

Messagepar deux quatre deux » 03 Oct 2009, 14:45

Haut

Re: WarsaW

Moi j'ai assez de joueurs mais j'ai un peu peur de ce qu'il vont me faire ^^
"If You have To Shoot, Shoot, Don't Talk..."
Avatar de l’utilisateur
Abramanashimana
Zombie maresqueux
 
Messages: 41
Inscription: 29 Sep 2009, 18:09

Messagepar Abramanashimana » 03 Oct 2009, 23:29

Haut

Re: WarsaW

Bonne rencontre,

J'ai donné un petit retour sur le jeu à cette adresse :

http://www.cerbere.org/Info/328/warsaw

J'ai vu à l'instant que l'auteur aime bien avoir quelques retours donc voilà...

Je précise que ce n'est qu'un retour après lecture. Je n'ai pas encore eu l'occasion de tester le jeu mais je compte bien tester ça à la guilde.

En tout cas, bravo pour ce jeu car je pense qu'il fallait oser pour sortir un jeu qui se déroule dans une Pologne ravagée. ;)

Amicalement,
Cerbère.
Administrateur du site Cerbère.org
Avatar de l’utilisateur
Cerbere
Gobelin Lunaire
 
Messages: 8
Inscription: 12 Juin 2009, 16:28
Localisation: Belgique

Messagepar Cerbere » 08 Nov 2009, 13:38

Haut

Re: WarsaW

Merci beaucoup pour cette critique. Je pense que tu as tout à fait saisi mon optique et ce que je voulais pour ce jeu. :D
"Qui contrôle le présent contrôle le passé, qui contrôle le passé contrôle l’avenir" ~ Georges Orwell.
Avatar de l’utilisateur
Julien H
Bête des profondeurs
 
Messages: 200
Inscription: 05 Nov 2007, 12:11
Localisation: Warsaw

Messagepar Julien H » 09 Nov 2009, 19:53

Haut

Re: WarsaW

Première partie, un PJ mort dans la deuxième heure de jeu. Tout le monde était choqué, même le MJ. oO

Il faut dire que nous arrivions tous de deux ans à Warhammer où les points de Destin sont souvent là pour sauver les joueurs en grand danger.

Enfin 5 balles de MP40 dans la poitrine, ça ne pardonne pas. :mrgreen:
Pruck
Gobelin Lunaire
 
Messages: 20
Inscription: 04 Sep 2009, 11:37

Messagepar Pruck » 22 Nov 2009, 17:08

Haut

Re: WarsaW

Woaw c'est ça de passer du med fan au réaliste apocalyptique , le choc est brutal.
peux tu parler plus en détail de cette première partie ? les expériences de jeu sont toujours interressantes.
Avatar de l’utilisateur
deux quatre deux
Blaireau-effraie
 
Messages: 138
Inscription: 01 Sep 2009, 20:19

Messagepar deux quatre deux » 22 Nov 2009, 19:17

Haut

Re: WarsaW

bonjour à tous, je suis un petit nouveau sur ce forum et surtout dans la game des jeux JohnDoe et bien entendu à Warsaw que j'ai acheté il y a quelques jours afin de le masteriser et de débuter une campagne (certainement à la fin de l'année du fait que je ne suis pas en France pour cette année avant juin, même si les idées dans ma tête se bousculent chaque jour un peu plus). Tout d'abord, je tiens à féliciter Wyatt et sa team pour leur superbe travail, non seulement rafraichissant (je rêvais de pouvoir faire jouer un univers de ce style, avec dictatures totalitaires, 1ère Guerre sans fin, survie, apocalypse et une touche de fantastique) depuis bien longtemps, et en plus, petit format, beau, agréable à lire, fait avec passion relativement complet (je me plaindrais plus tard pour le système de jeu ou les classes quand j'aurais fait mes premiers tests in game même si pour le moment tout ça s'annonce radieux, même si un écran de mj avec de supers artworks aurait été le bienvenue) et bien sûr pas cher (moi qui était sur le point d'acheter un cthulu à 45 euros et quelques pour jouer dans ce contexte, je suis ravi comme vous pouvez pas savoir !! ).
passons maintenant aux choses sérieuses en deux vastes questions (je vais tâcher de faire court) premièrement, question ambiance, je n'ai jamais masterisé de jeu post apocalyptique dans un contexte de guerre, même si ma connaissance de la période (je fais des études d'histoires à l'université) et mon amour des films (notamment de guerre) me donne pas mal de pistes, toutes idées que vous pourrez me conseiller sera évidemment la bienvenue. (même si en général, une bonne bande son et de l'inventivité réussissent à merveille).
ma seconde question, peut être la jugerez vous stupide mais moi elle me turlupipine, c'est à propos du contexte de l'Europe au moment des faits... (voilà l'esprit du futur historien formaté qui décortique qui arrive) j'ai bien compris que c'était une utopie (c'est justement un atout de ce jeu) mais je voulais savoir si il était possible d'espérer en supplément à télécharger une carte précise de l'Europe délimitant clairement les frontières entre NeueReich et Komingrad qui laisse apparaître la construction de la ligne Staline et du mur Leibrant (j'ai bien l'intention d'emmener mes joueurs vers l'un des deux durant ma campagne) et de la situation des états en 64. Je sais que cette interrogation peut paraître bizarre, mais j'aime les contextes sans zones d'ombres, parce que bizarrement les joueurs aiment bien savoir où va le monde dans lequel ils interagissent (et pis on aime tous jouer les héros face à de gro vilains empire s'étalant sur des continents entiers sur des cartes militaires et autres).
Enfin, je compte bien en faire une en amateur pour mes parties futures, et j'aimerais quelques explications sur le devenir de certains états engagés dans la guerre entre 14 et 18, comme la Bulgarie et la Grèce? que deviennent ils? quand le reich a t il envahit le Danemark? a t il conserver dans ses frontières les territoires occupés de la Belgique et du nord de le France ? quand est il de la Hollande présente dans les buts de guerre allemand (donc prévue pour être annexée) et l'Italie, qui rejoint la triplice en 19? annexée au Reich? neutre? allié?

voilà voilà, je suis désolé de ce post pour le moins monstrueux (je remercie d'avance les courageux qui le liront en entier) et je continue à consulter régulièrement le forum et d'autres qui y sont consacrés pour me tenir au courant des ajouts et autres nouveautés toujours bien faites et bienvenues (un grand bravo à LG pour les fiches persos avec leur BG et en couleur) et donc je vous dit à très bientôt sur le forum :wink:
empereurlelouch
Gobelin Lunaire
 
Messages: 8
Inscription: 29 Déc 2009, 13:30

Messagepar empereurlelouch » 29 Déc 2009, 14:21

Haut

Re: WarsaW

je pense que pour ce qui est du contexte c'est à toi de voir ce dont tu as envie, c'est l'avantage d'un jdr uchronique, on arrange ça à sa sauce.
Libre à toi d'emmener les Pj loin de WarsaW même si ce faisant je pense que tu perdras la saveur du jeu : jouer dans une ville en état de guerre ruinée par les combats et où la survie est le lot quotidien.
Ah oui pour info je suis historien de formation ;)
StephLong
Loup des enfers
 
Messages: 92
Inscription: 27 Juin 2007, 14:28
Localisation: Chantilly

Messagepar StephLong » 29 Déc 2009, 17:40

Haut

Re: WarsaW

Salut !
Je suis également historien de formation, on va pouvoir former un club.

Alors, je pourrais répondre sur nombre de tes questions sur le pouce, comme ça, mais j'avoue que j'inventerais certaines au fur et à mesure de mes phrases. En effet, j'ai surtout élaboré l'univers autour de la Pologne, du NeuReich et du Komingrad. Le reste est relativement annexe. Je comprends que cela puisse être frustrant pour le MJ, qui désire avoir un univers plutôt étendu et clairement présenté. Mais ce n'était vraiment pas mon but, justement pour (à titre d'envie personnelle et non de diktat) éviter que les PJ ne se baladent dans l'Europe. Dans mon esprit, initiallement et tout le long du développement du jeu, l'action se déroule quasiment uniquement à WarsaW. C'est un huis-clos, claustrophobique. Même si les personnages savent qu'il existe un ailleurs, ils n'ont quasiment aucune information sur comment est le monde aux alentours. Le background, très centré, reflète cette intention, aussi bien pour les PJ que pour le MJ. Traverser la ville présente déjà une gageure digne d'une campagne haletante.


Mini -spoiler sur la campagne
Alors, oui, la campagne, sans trop en dire, propose de voyager un peu, mais c'est dans un contexte très particulier, et dans un cadre empêchant tout tourisme ou voyage permettant d'apprendre ce qu'il se passe à l'extérieur.
Fin du mini-spoiler sur la campagne.


Donc, voila, le reste de l'Europe, du monde même, est occulté, rapidement évoqué. Et là, pour le coup, je ne ressors pas l'excuse du manque de place et du format car c'était bien mon intention. Et surtout ne pas fournir de carte sur le reste de l'Europe, comme je n'ai pas fourni de carte précise de la ville.

Après, je peux quand même évoquer avec toi les quelques pistes, notamment sur ce que je m'imagine de la Ligne Leibrandt et le Mur Staline ou le sort de quelques pays.
Mais n'hésite pas à décider toi même, en t'inspirant de la situation de l'Allemagne durant la Seconde Guerre Mondiale et de ses conquêtes européennes du côté ouest et sud (Autriche, Italie, Balkans) et des pays de l'est soviétiques pour le reste (Roumanie, Hongrie etc etc...).
"Qui contrôle le présent contrôle le passé, qui contrôle le passé contrôle l’avenir" ~ Georges Orwell.
Avatar de l’utilisateur
Julien H
Bête des profondeurs
 
Messages: 200
Inscription: 05 Nov 2007, 12:11
Localisation: Warsaw

Messagepar Julien H » 29 Déc 2009, 18:22

Haut

Re: WarsaW

merci à tous de vos réponses, rassurez loin de moi (mais alors très très loin) de les faire sortir de Warsaw qui est déjà un terrain suffisamment monstrueux (dans tout les sens du terme) à pratiquer! à peine ais je pensais à une sortie de la ville et encore ! non non c'est vraiment ma volonté d'avoir une univers cadré autour qui apparaissent tout simplement crédible (important pour une uchronie) et bien je pense me faire plaisir en créant une carte perso pour mes pj qui leur permettra de découvrir l'océan de chaos et de désespoir au milieu duquel ils se retrouvent et dans lequel il lutte (adieu Bulgarie !) par contre je serais heureux d'avoir ta conception des des murs, pour le moment, je me les suis représenter face à face, avec entre eux la ligne de front et donc une étroite et sinueuse bande de territoires courant du nord de la pologne à la roumanie et la Bessarabie, vaste no man's land entre les deux géants où la guerre fait rage (et Varsovie est bien sûr au première loge).

ps: c'est cool, je suis entouré de camarades historiens, je me sens moins seul tiens, en même temps il faut bien aimer l'histoire un minimum pour apprécier ce genre de jd nan :twisted:
empereurlelouch
Gobelin Lunaire
 
Messages: 8
Inscription: 29 Déc 2009, 13:30

Messagepar empereurlelouch » 29 Déc 2009, 20:17

Haut

Re: WarsaW

j'ai passé une petite partie de ma journée (je devrais être en train de taffer mais bon tant pis) sur une version perso de la chronologie, comme je disais histoire d'imaginer un monde crédible, je la poste ici pour ce qui pourrait être intéressés par la chose, que je n'érige absolument pas comme une correction de ta propre chronologie Wyatt, dont je reprends l'essentiel en fait, mais simplement comme ma vision perso de l'univers sur laquelle j'aimerais votre avis, vous paraît elle assez crédible?

14 : le jeune État souverain de Pologne, recrée sur les territoires russes suite au Congrès de Paris à l’issue de la Guerre de Crimée comme Etat tampon face à l'ambitieuse Russie, disparaît dans les première semaines du conflit, sous la double invasion russo-allemande qui fixe le front sur la Vistule. Varsovie étant alors coupée en deux et devenant un enjeu de taille entre les deux empires, change rapidement de nom pour celui de Warsaw.

17 : déclenchement et réussite de la révolution russe par Lénine et son parti,qui signe le traité de Brest-Litosvk permettant au Reich de s’étendre des territoires sur la Pologne russe, les pays Baltes et l’Ukraine + entrée en Guerre des États-Unis aux côtés de l’Entente malgré la mort « soudaine » du président Wilson remplacé par son vice président Dixon + guerre sous-marine à outrance.

18 : échec des assauts alliés comme allemands, Lénine relance la Russie dans la guerre sous l’impulsion de son conseiller Sokolov (reprend les terres perdues et la moitié de la Pologne allemande) + retrait britannique du conflit, le pays étant au bord du gouffre humain et financier.

19 : rétablissement du front sur la frontière polonaise grâce au troisième fils de Guillaume II, Dietbold + conquête de la Serbie monténégro unie dans un grand reich avec l’Autriche-Hongrie et tout les pays occupés contre l’envahisseur bolchévik + retour de L’Italie à la Triplice en échange de l’abandon de ses prétentions sur l’Autriche et d’un soutien contre les rouges + retrait de L’Empire Ottoman à bout de souffle qui perd sa dernière région continentale au profit de la Bulgarie allié du Reich, le détroit des Dardanelles passe sous contrôle allemand.

21 : l’Allemagne hégémonique et victorieuse lance une vaste offensive en Pologne contre l’URSS baptisée Larme Rouge, dirigée par le Kaiser, c’est un échec, le Kaiser et le jeune caporal Adolf Hitler y perdent la vie, Dietbold seul héritier mâle encore en vie monte sur le trône sous le nom de Kaspar I.

22 : retrait fr (au bord de l’insurrection) perte pour l’armistice de la champagne et des Ardennes ainsi que l'Alsace-Lorraine + utilisation des troupes libérées pour la conquête du Danemark permettant ainsi le contrôle de la mer du Nord et de la Baltique + Grèce sans alliés contrainte à la paix, perdant le nord de son territoire au profit de la Bulgarie + création de l’URSS et première utilisation sur le champ de bataille des Assilkis.

24 : mort de Lénine, Staline s’empare du pouvoir et élimine progressivement sous couvert de la Guerre, ses opposants au sein de l’URSS.

29 : construction de la ligne Staline, du golfe de Riga à Odessa sur la mer Noire + assassinat de Dixon réelu pour un troisième mandat fortement contesté. Remplacé par Ford, anticommuniste et raciste, qui négocie le retrait américain du conflit sur deux ans.

30 : retrait des USA un an avant la date prévue, contraignant l’URSS à une traive qui permet au Reich la construction (30-31) du mur Leibrant (Poméranie à Bucarest) et l’incorporation « par libre plébiscite » du royaume de Hollande au Reich + naissance du Komingrad, stade ultime du rêve communiste achevé selon Staline à Moscou et donc, successeur de l’URSS.

33 : tentative d’assassinat contre l’empereur Kaspar qui y perd un bras, la fureur et la paranoïa de l’empereur se déchaînent sur son appareil d’état, complétement remanié, on parle dès lors de la naissance d’un nouveau Reich, le « Neureich ».

35 : premier essai atomique soviétique sur Cracovie. Les résultats sont décevants et le projet est peu à peu gelé au profit d’autres projets scientifiques militaires. Le mélange des gaz nocifs et des radiations entraîne cependant la naissance d’enfants aux capacités anormales dans la régions de Cracovie que le major Poelzig et Werdegast s’empressent d’étudier, les Uberm sont nés.

36 : déclenchement de la Guerre civile Espagnole et test de nouvelles technologies par le Reich et l’URSS

40 : les nationalistes de Franco soutenus par le Reich s’imposent en Espagne. le nouveau régime, anticommuniste, soutien officiellement le Neureich dans sa croisade contre l’ennemi bolchévik. De nombreuses rumeurs et témoignages, malheureusement invérifiables, affirment que les deux blocs ont utilisés l’Espagne comme test pour de nouveaux procédés militaires.

47 : apparition des Stakhanovs et du Erbrochen.

49 : reprise des hostilités avec l’ offensive massive utilisant les Stakhanov en Pologne, le Reich au bord du gouffre crée en hâte les feuerngruppes pour les combattre. La situation semble désespérés jusqu’à l’utilisation massive des Uberms de Poelzig et de sa division alpha, qui renverse le conflit et récupère les terres perdues.

53 : mort de Staline sauvé de justesse par un procédé scientifique similaire à la fabrication des Stakhanov + disparition mystérieuse de Haljmar Werdegast.

54-55 : Staline plus paranöiaque que jamais, doit désormais rester dans une cuve pour survivre, le caractère totalitaire et dictatorial du régime se renforce dans le sang + Kaspar au bord de la sénilité inquiétant ses proches et les élites du NeuReich, le chemin d’une nouvelle ère se dessine.

61-62-63 : JFK et le premier ministre anglais décident d’envoyer des avions furtifs surveiller ce conflit interminable (aide discrète au reich, avec l’Espagne, contre le Komingrad) la fr tente de participer mais se fait refouler, sa population et une partie de son élite politique et intellectuelle soutenant le Komingrad contre le Reich + Disparition de Sokolov + attentats contre les dignitaires des deux blocs de l’armja krajowa qui lutte pour la souveraineté polonaise.
empereurlelouch
Gobelin Lunaire
 
Messages: 8
Inscription: 29 Déc 2009, 13:30

Messagepar empereurlelouch » 30 Déc 2009, 17:29

Haut

PrécédenteSuivante

Retourner vers WarsaW

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron