Question sur les méthodes policières.

Tough ain't enough: Le forum des vrais hommes !

Question sur les méthodes policières.

Voilà, une question me brûle les lèvres en parcourant le chapitre du "Field Guide" dans la section "The Badge", concernant les forces de police de Heaven Harbor, et je m'en vais de ce pas vous la poser.

Quelqu'un pourrait-il me dire à quel degré de connaissance était la pratique de la criminologie, de la balistique et de la médecine légale dans les années cinquante??

Cela m'étonnerais que Les Experts: Heaven Harbor existe déjà... :roll:

Je vous demande cela avant que mes joueurs - tous férus de séries policières - ne me sortent un jargon technique obscur, tout en essayant de faire analyser des indices compromettants et qui enverrait illico le Bad Guy de service à la chaise électrique avant qu'il n'ai pu prononcer le mot avocat...

D'avance merci aux personnes éclairés.
Avec un flingue dans la bouche, on ne prononce que les voyelles.
Avatar de l’utilisateur
Mad Dog
And Glory
 
Messages: 49
Inscription: 11 Sep 2008, 15:18
Localisation: Rueil Malmaison (92)

Messagepar Mad Dog » 15 Sep 2008, 21:03

Haut

Re: Question sur les méthodes policières.

Au 19 siècle on avait la médicine légal, donc en 1950 aussi je pense.

Après c'est sur que c'est pas à un degres aussi elevé que de nos jour, donc pas d'adn, etc.

Par contre etude des insectes, datation de la mort, relevé d'empreinte, etc. ça existe.
skarlix
Blaireau-effraie
 
Messages: 127
Inscription: 07 Déc 2007, 17:42

Messagepar skarlix » 15 Sep 2008, 21:13

Haut

Re: Question sur les méthodes policières.

Comme le dit skarlix il y a des techniques scientifiques accessibles à la police : empreintes, analyses chimiques (rudimentaires, hein : on sait ce qu'on cherche et on teste avec un réactif), balistique et bien sûr médecine légale. Mais même si certaines existent depuis plusieurs décennies, elles font quand même encore figures de "gadgets modernes" et sont mal maîtrisée / légèrement méprisées par les enquêteurs traditionnels.

A mon avis une très bonne source d'inspi (même si ça n'en constitue qu'une toute petite partie) sur le sujet sera "le grand nulle part", le 2e roman du quatuor ellroyien (qui est accessoirement un must de chez must pour HW)


Seagull.
Seagull
Loup des enfers
 
Messages: 80
Inscription: 12 Nov 2007, 08:37

Messagepar Seagull » 15 Sep 2008, 21:31

Haut

Re: Question sur les méthodes policières.

Effectivement comme le dit Seagull c'est pas forcément bien vue, les flics de l'époque préfère fonctionner à l'instinct plutot que croire à la science. :mrgreen:
skarlix
Blaireau-effraie
 
Messages: 127
Inscription: 07 Déc 2007, 17:42

Messagepar skarlix » 15 Sep 2008, 21:34

Haut

Re: Question sur les méthodes policières.

skarlix a écrit:Effectivement comme le dit Seagull c'est pas forcément bien vue, les flics de l'époque préfère fonctionner à l'instinct plutot que croire à la science. :mrgreen:


Tout à fait ! Cependant, il n'est pas impossible de trouver des flics intéressés par ces méthodes scientifiques, mais il passeront sans doute pour des originaux. De plus, il n'existe pas de services d'agents spécialisés dans le relevé d'indices. Pour peu que des flics en uniforme un peu patauds se pointent et piétinent la scène de crime, tu peux dire adieu à tes indices.

Si tu cherches des infos, il y a un article dans je crois la 5eme édition de l'Appel de Cthulhu qui fait un historique de la criminalistique des années à 1890 à 1990. C'est un peu rapide, mais ça donne une idée générale.
Avatar de l’utilisateur
Humphrey B
Bête des profondeurs
 
Messages: 225
Inscription: 26 Juin 2008, 13:32
Localisation: Troyes

Messagepar Humphrey B » 16 Sep 2008, 08:32

Haut

Re: Question sur les méthodes policières.

merci de ces précieux petits conseils, je vais faire avec et essayer de trouver cet article de la cinquième édition de cthulhu!!
Avec un flingue dans la bouche, on ne prononce que les voyelles.
Avatar de l’utilisateur
Mad Dog
And Glory
 
Messages: 49
Inscription: 11 Sep 2008, 15:18
Localisation: Rueil Malmaison (92)

Messagepar Mad Dog » 16 Sep 2008, 20:06

Haut

Re: Question sur les méthodes policières.

Un truc qui peut être intéressant, c'est de permettre aux pjs d'avoir des contacts qui peuvent leur faire des analyses scientifiques :
balistique, prise d'empreintes...
L'empire des zombies recrute, engagez vous !!!
Un équipement de pointe, des officiers en or, la solution à tous vos problèmes...
Les dix premiers inscrits gagnent un niveau gratuit !!!
Pantin morbide
Gobelin Lunaire
 
Messages: 8
Inscription: 16 Jan 2008, 12:08

Messagepar Pantin morbide » 17 Sep 2008, 15:09

Haut

Re: Question sur les méthodes policières.

Mad Dog a écrit:merci de ces précieux petits conseils, je vais faire avec et essayer de trouver cet article de la cinquième édition de cthulhu!!


Après vérification, l'article en question se trouve bien dans la 5eme ed de l'AdC ainsi que dans le supplément Cthulhu 90. Il est centré sur les 3 périodes de l'Appel (1890, 1920-1930 et 1990), mais on trouve des informations générales sur l'évolution des techniques. Par exemple, on y apprend que la découverte que les traces laissées par une arme sur une balle sont uniques et permettent de l'identifier date de 1941. Bref, la balistique est déjà assez avancée à l'époque d'Hellywood !
Avatar de l’utilisateur
Humphrey B
Bête des profondeurs
 
Messages: 225
Inscription: 26 Juin 2008, 13:32
Localisation: Troyes

Messagepar Humphrey B » 23 Sep 2008, 12:44

Haut

Re: Question sur les méthodes policières.

En effet. Dans mes souvenirs c'est assez précis dans le Dahlia Noir ou le Grand Nulle part d'Ellroy (le second se passe tout début '50) : les types disposent d'une autopsie avec toxicologie, d'empreintes prises à la poudre, de rapport balistique...
Avatar de l’utilisateur
Nhaïgraoo
Super John Doe Boss
 
Messages: 530
Inscription: 01 Jan 1970, 01:00
Localisation: Hellywood

Messagepar Nhaïgraoo » 23 Sep 2008, 13:30

Haut

Re: Question sur les méthodes policières.

Il y a une énorme documentations dans le livre de base du jdr "Crimes".
Avec l'évolution et les méthodes policières jusqu'au début du XXème siècle, masteurisant Cthulhu depuis maintenant 6 ou 7 ans, j'ai de loin découvert beaucoup plus de choses dans ce livre.
Certes ce n'est pas tout à fait la bonne époque mais ça donne une idée de ce qu'il pourrait y avoir.
Avatar de l’utilisateur
Isley
Gobelin Lunaire
 
Messages: 18
Inscription: 14 Sep 2008, 21:56

Messagepar Isley » 24 Sep 2008, 11:49

Haut

Re: Question sur les méthodes policières.

Quelques éléments historiques tirés de mon "Forensics for dummies"...

Le premier laboratoire de criminologie aux US est créé en 1923, à Los Angeles. On y faisait de l'identification d'armes à feu, des analyses sanguines, des relevés et comparaisons d'empreintes digitales. Le microscope à comparaison (pour comparer les traces des armes sur des balles) apparait à la toute fin des années 20 (on s'en sert notamment dans l'enquête sur le massacre de la St-Valentin).

En 1950, les empreintes digitales sont très bien acceptées depuis longtemps ; on sait même les récupérer sur un cadavre très abîmé (cherchez "Shark Arm Murder", pour voir). L'identification des armes est bien avancée aussi (tant trouver le type précis d'une arme d'après la balle, que valider que deux balles viennent d'une même arme). J'ai encore une description de cas en 1954 où l'analyse de l'affaire et le procès portaient essentiellement sur les traces et projections de sang. Concernant la chimie, on sait analyser un certain nombre de substances, mais pas toutes (l'insuline par exemple, utilisée dans un meurtre en 1957). Dans les trucs variés, on sait comparer microscopiquement pas mal de trucs : éclats de peinture suite à un choc entre voiture, traces des machines de taille sur une pièce de bois, etc...

La médecine légale ne devient une spécialité médicale certifiée qu'en 1959, mais elle a évidemment été pratiquée depuis très longtemps. A ce sujet, tu peux oublier la datation de la mort à l'heure près, mais c'est tout aussi vrai aujourd'hui. Si le médecin peut te donner quelque chose comme "hier entre 14h et 18h", c'est déjà excellent. On n'a évidemment pas d'analyse ADN, mais il existe la comparaison NAA qui permet de comparer chimiquement des trucs comme des cheveux, c'est moins précis mais ça sert - la première condamnation dûe à cette technique date de 1958 (affaire John Vollman).

LE premier ordinateur de classement des empreintes digitales (l'AFIS) n'apparaitra que dans les années 60, dans les années 1950 on en est encore aux milliers de fiches cartonnées dans les placards du FBI. Retrouver une personne, ça peut être trrrrrèèèèèèèèès long.

Donc, c'est quand même pas l'amateurisme total que décrivent certains, même si on n'a pas encore l'escadron de blouses blanches qui viennent visiter la scène avec des cotons-tiges.
Chuck Norris spamme les forums où les bots discutent.
Avatar de l’utilisateur
Boojum
Dragonbellule
 
Messages: 167
Inscription: 23 Sep 2007, 16:52
Localisation: Lyon 8ème

Messagepar Boojum » 24 Sep 2008, 21:59

Haut

Re: Question sur les méthodes policières.

Excellent, merci beaucoup !
Ca recoupe exactement ce que tu peux déduire en lisant Ellroy : aucun souci pour les empreintes, mais après, faut faire une demande de recherche dans les fichiers et c'est à la mano. Aucun souci pour la balistique non plu, et les autopsies sont suffisamment développées pour savoir si lavictime était droguée ou pas... Et enfin aucun souci pour les photos de scène du crime.
Avatar de l’utilisateur
Nhaïgraoo
Super John Doe Boss
 
Messages: 530
Inscription: 01 Jan 1970, 01:00
Localisation: Hellywood

Messagepar Nhaïgraoo » 25 Sep 2008, 07:51

Haut

Re: Question sur les méthodes policières.

Du coup, les empreintes permettent à l'époque de confondre a posteriori le meurtrier.

"Ok, nos indics ont permis de remonter jusqu'à toi, et ô surprise, c'est tes empreintes qu'on a trouvé partout sur la scène du meurtre..."
Maître : Plagues dK / Mantel dK / Cheap Tales / Bloodlust
Joueur : Patient 13
Avatar de l’utilisateur
Le Chacal
Blouse Blanche
 
Messages: 282
Inscription: 01 Jan 1970, 01:00
Localisation: Nérac

Messagepar Le Chacal » 25 Sep 2008, 07:54

Haut

Re: Question sur les méthodes policières.

On sait que les empreintes sont uniques depuis 1856 je crois.
Mais en tout cas jusqu'en 1910, ce n'est pas cette méthode qui sera utilisé par la police scientifique.
Avatar de l’utilisateur
Isley
Gobelin Lunaire
 
Messages: 18
Inscription: 14 Sep 2008, 21:56

Messagepar Isley » 25 Sep 2008, 08:19

Haut

Re: Question sur les méthodes policières.

je vous remercie pour toutes ces précisions qui vont me permettre de coller à la réalité policière des années 50 !!!
Avec un flingue dans la bouche, on ne prononce que les voyelles.
Avatar de l’utilisateur
Mad Dog
And Glory
 
Messages: 49
Inscription: 11 Sep 2008, 15:18
Localisation: Rueil Malmaison (92)

Messagepar Mad Dog » 25 Sep 2008, 09:21

Haut

Suivante

Retourner vers Hellywood

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

cron