dk en d6

Voila des manières alternatives de jouer le dKool.

dk en d6

Du dK au d6

Y a deux trucs qui me gênent peu dans le système du dK (Ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit, c’est UN PEU :D ).
- La première est que les compétences/caractéristiques sont parfois moins importantes que la chance au dès. Les diff allant de 1-20 et les carac de +0 à +5 …
- Le deuxième est que les dK interviennent au final peu souvent. J’ai beau (en temps que conteur) en faire tourner pleins, ils font pas si souvent 6.
Remarque : Pour le deuxième point, j’ai testé 3 options. Compter le dK tout le temps (de 1 à 6), ça devient vite lourd, le compter pour les nombres paires (2, 4 et 6), c’est un peu gavant. Enfin j’ai trouvé mieux en lisant sur l’ancien site (un texte de Legrumph de mémoire) qui proposait de garder les 3 et les 6.

Je pense avoir trouvé une option sympa. Lancer 3d6. Le dK permettrait de lancer 1d6 supplémentaire et de garder les trois meilleurs résultats. Avec ça, l’atout Talentueux permet de rajouter +4 ou/et de lancer 4d6 et d’en garder 4 (de façon permanente). L’atout pourrait être pris deux fois par compétence.

Cela supprime les réussites/échecs critiques sauf si vous jouez avec des marges de réussites.

Enfin pour le combat, le joueur tire 6d6 et dispatche les dès en fonction de son attaque et de sa défense (note l’Atout défense instinctive est alors universel).

Si vous désirez avoir des joueurs plus bourrin vous jouez avec 4d6. :shock:

Si vous en temps que conteur vous ne voulez pas vous prendre la tête, vous continuez au d20 et ne conservez cette règle que pour les PJ et PNJs importants.

C’est tellement simple que je ne peux pas croire que personne n’y a pensé. J’attends vos retours si vous avez testé. Perso, je la tente ce soir en 3d6 et dimanche en 4d6 (si le premier essaie est transformé). Je vous en reparle Lundi (ou Mardi au plus tard).

Alexandre
Avatar de l’utilisateur
Alexandre
Bête des profondeurs
 
Messages: 223
Inscription: 06 Fév 2007, 00:34

Messagepar Alexandre » 16 Fév 2007, 23:23

Haut

Il y a aussi l'option d'Akhad :

3d6 : touche et dégâts

Petite option pour déterminer les dégâts en combat à l'aide du jet pour toucher lorsque 3d6 sont utilisés à la place du d20.

Si le jet de compétence est réussi (somme des 3d6), les dégâts sont déterminés ainsi :

    * à 1d6 de dégâts, on prend le dé médian
    * à 2d6 de dégâts, on prend le dé le plus faible et le plus fort
    * à 3d6 de dégâts, on prend les 3 dés.


Bien-sûr, si les dés pris en comptes sont explosifs, ils sont relancés.
En outre, ce système fonctionne aussi pour n'importe quel test dont les effets sont quantifiés par des d6 (soins...).

Arkha l'archiviste...
Avatar de l’utilisateur
Arkha
Golem saxophoniste
 
Messages: 710
Inscription: 01 Jan 1970, 01:00
Localisation: Haute-Savoie (74)

Messagepar Arkha » 16 Fév 2007, 23:59

Haut

Autoretour

Choses promises choses dues
Mes joueurs et moi-même avons particulièrement aimé remplacer le d20 par 3d6.
- Les dK permettent de lancer 1d6 supplémentaire et de garder seulement trois résultats. Avec cela, chaque personnage possédait de base deux compétences particulière qui lui permettait de lancer 4d6 mais et de n’en garder que 3 (cela permet de faire des compétences habituelle-de métier…).
- L’atout Talentueux permet de rajouter +4 ou/et de lancer 4d6 et d’en garder 3 (pour tout jet relatif à la connaissance). L’atout peut être pris deux fois par compétence.
- Les réussite/échec critique sont supprimés.
- En combat, le joueur tire 6d6 et dispatche les dès en fonction de son attaque et de sa défense (note l’Atout défense instinctive est alors universel)

Pour les dK, cela force le conteur à modifier les règles. Les joueurs ont une valeur de 2+Cha dK qui se renouvelle avec le sommeil et le repos (+3 part nuit, +1 par heure de repos). S’ils font un truc marrant, utile, dans l’esprit de leur personnage, ils gagnent 1 dK. Comme ça c’est moins la petite guerre conteur-héros (plus ou moins de fun suivant les tables et les jours).

J’avais proposé aussi de jeter et garder 4d6. C’est une mauvaise idée. Avec un dK, on ne rate jamais. A OUBLIER
J’avais également proposé de continuer au d20 pour le conteur. C’est pas top non plus.
Avatar de l’utilisateur
Alexandre
Bête des profondeurs
 
Messages: 223
Inscription: 06 Fév 2007, 00:34

Messagepar Alexandre » 20 Fév 2007, 14:59

Haut

Je trouve tes propositions excellentes car d'une part, elles permettent (si on utilise l'option d'Akhad) de gérer l'attaque et les dommages avec un même jet, et d'autre part, elle contrebalance l'aspect hasardeux du dK.

Adopté pour moi !!

EDIT : en revanche, je me pose la question peut-on encore parler de dK system ?
Avatar de l’utilisateur
Sverker
Gobelin Lunaire
 
Messages: 6
Inscription: 01 Jan 1970, 01:00

Messagepar Sverker » 20 Fév 2007, 21:20

Haut

Sverker a écrit:EDIT : en revanche, je me pose la question peut-on encore parler de dK system ?


c'est principe même du DK que de pouvoir en faire n'importe quoi... donc je pense que oui.
Avatar de l’utilisateur
Linsen
Blaireau-effraie
 
Messages: 141
Inscription: 01 Jan 1970, 01:00

Messagepar Linsen » 21 Fév 2007, 17:30

Haut

le plaisir de donner la joie de recevoir

Ca fait plaisir de lire des trucs comme " Je trouve tes propositions excellentes " :lol:

C'est surement ça qu'on appelle le plaisir de donner, la joie de recevoir. :wink:

Bon perso sans me lancer dans la sémantique jdrolistique, pour moi c'est toujours du dK avec les niveaux, les mêmes règles et surtout les dK qui rappelons le te permettent ici d'augmenter sensiblement ton jet. Que le jet fasse entre 1-20 ou entre 3-18 c'est un peu le même combat.

Le premier problème c'est que tu n'as plus de réussite critique ni d'échec critique. Personnellement, je n'aime pas trop les échec et réussites critiques. En jeu, je regarde de temps en temps les marges pour changer la description.

Le second problème c'est que les dK volent un peu moins puisque c'est plus dur de modifier la difficulté avec les dK. A un moment je suis parti sur des diff comprises entre 10 et 15/20 pas de dK. 20/25 et + des dK, mais c'est pas vraiment génial.
En fait, j'ai pris Cha+2 dK et je les ai plus joués comme des points de destin façon warhammer II ou EWS (avec de temps en temps quelques "cadeaux" pour retrouver un peu plus de pulp). De plus chaque joueur choisissait 2 compétences expert/talentueux ou il pouvait jouer des dK sans en payer. Comme je vais continuer avec 3d6, dès que j'ai trouvé un moyen pour le second problème je refais mon apparition sur ce topic.

Voila, sinon si vous essayez donnez moi votre avis ... même s'il est mauvais.
Avatar de l’utilisateur
Alexandre
Bête des profondeurs
 
Messages: 223
Inscription: 06 Fév 2007, 00:34

Messagepar Alexandre » 22 Fév 2007, 00:28

Haut

Arkha a écrit:Il y a aussi l'option d'Akhad :

3d6 : touche et dégâts

Petite option pour déterminer les dégâts en combat à l'aide du jet pour toucher lorsque 3d6 sont utilisés à la place du d20.

Si le jet de compétence est réussi (somme des 3d6), les dégâts sont déterminés ainsi :

    * à 1d6 de dégâts, on prend le dé médian
    * à 2d6 de dégâts, on prend le dé le plus faible et le plus fort
    * à 3d6 de dégâts, on prend les 3 dés.

Bien-sûr, si les dés pris en comptes sont explosifs, ils sont relancés.
En outre, ce système fonctionne aussi pour n'importe quel test dont les effets sont quantifiés par des d6 (soins...).

Arkha l'archiviste...


Aviez vous noté que ce système ne fonctionne plus a partir du moment ou il s'applique dans le cadre de personnages "mal en point" ?

Le fait d'utiliser les dés médians et extrèmes modifie en effet tres sensiblement les chances d'obtenir les 6 fatidiques de blessures graves.
Autrement dit, pour faire des blessures graves on est obligé de changer de méthode.

Pour éviter ce problème le plus simple est en réalité d'utiliser des dés de couleur différente (une paire blanche et un vert par exemple).

    * à 1d6 de dégâts, on prend le dé vert
    * à 2d6 de dégâts, on prend les dés blancs
    * à 3d6 de dégâts, on prend les 3 dés.


voila voila....
Islayre Ze Snake.
Avatar de l’utilisateur
Islayre d'Argolh
Nonce de l'Antiverse
 
Messages: 1879
Inscription: 16 Mai 2007, 16:25

Messagepar Islayre d'Argolh » 04 Sep 2007, 15:11

Haut

Avez-vous essayez avec 2D10 pour avoir une courbe de Gauss moin linéaire ?
Moi j'aime bien le principe de dissocier l'achec ou la réussite de ce qui est les effets de celle-ci.

Le D20 (ou 2D10) pour echec ou réussite (au dK prés)
L'effet avec des D6 (le dK étant encore une fois le lien entre "action" et "effets, ce qui faits sa particularité", c'est le dK system)
Quelques part cela se rapproche de notre quotidien vécu.
Je peux réussir une action magistralement sans que cela soit suivis d'effet mirlifique et reciproquement.

Mais le dK m'émerveille toujours par sa grande maléabilité. C'est une terre bénite dont on peut faire de splendides objets trés différents les uns des autres dans nos mains de potier. Je suis un peu jaloux :oops: de n'avoir pas pu inventé ce systeme il y a 15 ans lorsque je travailler sur un systeme maléable et adaptable. encore bravo ! :D
Avatar de l’utilisateur
Etienne C
Blouse Blanche
 
Messages: 282
Inscription: 01 Jan 1970, 01:00
Localisation: Paris

Messagepar Etienne C » 05 Sep 2007, 08:02

Haut

dK sur 3d6.

Voici les règles que j’utilise pour le dK avec 3d6 pour remplacer le d20.
Elles sont, pour une bonne part d’entre elles inspirées du boulot d’Ange Gardien sur le même sujet. Merci à lui donc.

Jets de base
- 3D6 remplacent le D20.
- Dans tous les cas, le personnage peut choisir de faire un 10 automatique plutôt que de lancer les dés.
- Un 3 pur (triple 1) oblige à une relance des dés et à une soustraction (ancien total (dés + modificateur) – nouveau jet). Ajoute aussi une prime d’un dK dans la réserve opposée (Conteur ou PJs).
- Un 4 pur (deux 1 et un 2) oblige à une relance/soustraction si vous n’avez pas au moins 6 degrés dans la compétence.
- Un 5 pur (3, 1 et 1 ou 2, 2 et 1) oblige à une relance/soustraction si vous n’avez pas au moins 1 degré dans la compétence.
- Un 18 pur (triple 6) permet une relance des dés et une addition (ancien total (dés + modificateur) + nouveau jet). Ajoute aussi une prime d’un dK dans la réserve (Conteur ou PJ).
- Un 17 pur (deux 6 et un 5) permet une relance/addition si vous avez au moins 1 degré dans la compétence.
- Un 16 pur (6, 6 et 4 ou 5, 5 et 6) permet une relance/addition si vous avez au moins 6 degrés dans la compétence.
Krâsses
- Les dK font désormais des Krâsses sur 3 et 6 mais seuls les 6 comptent pour les blessures graves.
- Dans tous les cas, le personnage peut choisir de faire un +1 automatique plutôt que de lancer un dK.
- Contre-Krâsse, au plus PETIT résultat pur (qui perd gagne !).
- En combat, les dK ne peuvent plus servir à annuler une blessure grave par tour.

Combat
La Défense est toujours fixe à 10+Défense, elle devient donc, de facto l’équivalent d’un seuil de difficulté pour le jet d’attaque.

Un seul jet d’Attaque pour un même personnage détermine toutes ses attaques du tour (et tous les dégâts par la même occasion), ça permet de gagner du temps et ça renforce l’impact des Krâsses en combat, ce qui n’est pas un mal.

Dégâts
Les dommages sont quantifiés à partir des dés du jet d’Attaque (le même jet détermine donc les attaques et les dégâts). Pour cela on utilisera un système de dés de couleurs différente, par exemple deux dés verts et un dé rouge :

Armes d’amateur (1D6 de dommage) : le dé rouge (ou dé « libre »).
Armes de professionnel (2D6) : les deux dés verts.
Armes de brutasse (3D6) : les trois dés.

Les éventuels dés supplémentaires, dus à certains Atouts, seront lancés simultanément en suivant la même progression logique (exemple, un personnage qui taperait à 4 dés de dégâts lancerait 3 dés verts pour l’Attaque et un dé rouge pour les dégâts supplémentaires).

Dans le même esprit on utilisera encore une troisième couleur de dés pour lancer les dK dans la foulée.

En cas de relance due à un critique, la relance compte pour le jet d’attaque ET pour les dégâts.
Blessures graves

Une blessure grave intervient contre un adversaire mal en point pour chaque 6 obtenu par l’attaquant sur son jet de dégâts ou, à défaut, quand le jet d’attaque a une marge de réussite de 15+ par rapport à la défense.

On notera que chaque jet de Sauvegarde contre la mort après le premier subit un malus cumulatif de -5.
Avatar de l’utilisateur
Islayre d'Argolh
Nonce de l'Antiverse
 
Messages: 1879
Inscription: 16 Mai 2007, 16:25

Messagepar Islayre d'Argolh » 01 Oct 2007, 14:08

Haut

C'est bô!

Merci Islayre
Yragael
Dragonbellule
 
Messages: 166
Inscription: 01 Jan 1970, 01:00
Localisation: Nouméa

Messagepar Yragael » 02 Oct 2007, 08:00

Haut

Faut faire attention avec 3D6, l'échelle des compétences devrait un brin être plus réduite.

parce que du +15 contre du +6 par exemple, c'est plié à coup sûr pour le +6. Evidemment, y a les dk... Mais bon :)

C'est un système un peu plus chair et sang.
Les meilleurs gagnent plus souvent quoi...
Avatar de l’utilisateur
Ange Gardien
Gobelin Lunaire
 
Messages: 18
Inscription: 01 Jan 1970, 01:00
Localisation: St Germain du Puy, Cher.

Messagepar Ange Gardien » 01 Mai 2008, 11:16

Haut

Re: dk en d6

Bonjour à tous,

Lorsque j'avais expérimenté avec Lanfeust, mes joueurs poissard (c'est à dire l'ensemble de la tablée, si si ils sont particulièrement doués pour foirer les jets au moment critiques :mrgreen: ) râlaient car il n'avait jamais/peu de 6

Je n'ai pas expérimenté l'option DK² 3 ou 6

Mais il me vient une idée : plutôt que soit +1 (option petit bras) ou +3 ou +6 , pourquoi ne pas transformer les dK en d3 ?
Le destin sera moins fantaisiste mais l'apport plus régulier et moins frustrant, en particulier pour les précieux dK des joueurs

Après chacun fait comme il le sens
Avatar de l’utilisateur
gwondar
Gobelin Lunaire
 
Messages: 2
Inscription: 18 Juil 2009, 15:50

Messagepar gwondar » 18 Juil 2009, 16:10

Haut

Re: dk en d6

gwondar a écrit:Mais il me vient une idée : plutôt que soit +1 (option petit bras) ou +3 ou +6 , pourquoi ne pas transformer les dK en d3 ?
Le destin sera moins fantaisiste mais l'apport plus régulier et moins frustrant, en particulier pour les précieux dK des joueurs


Ce n'est pas inenvisageable dans l'absolu mais ça rend les dK encore plus "puissants" qu'ils ne le sont normalement (l'espérance mathématique passe de 1.5 à 2).

Ca va donc rendre le jeu encore plus super-héroique et les seuils de difficulté encore moins représentatifs.

A toi de voir.
Avatar de l’utilisateur
Islayre d'Argolh
Nonce de l'Antiverse
 
Messages: 1879
Inscription: 16 Mai 2007, 16:25

Messagepar Islayre d'Argolh » 28 Juil 2009, 13:27

Haut

Re: dk en d6

Bonjour,

heureux possesseur du DK² depuis hier, que j'ai l'intention, de bidouiller, tripatouiller et farfouiller dans tous les sens (pour certainement ne rien en faire...mais bon) j'ai une question sur les propositions liées à l'utilisation des 3d6.

J'ai trouvé très sympa l'idée que 1d6 c'est une arme d'amateur; 2d6 professionnel et 3d6 brutasse.

Pourquoi ne pas étendre ce système simple aux compétences, en revoyant le niveau de difficulté à la baisse ?
Il me semble qu'il y a une ébauche, dans la présentation des comps du Dkool, mais après cela se traduit en niveaux (de tant à tant tu es amateur, etc...) avec le passage en D6, on peu aller plus loin:

Je suis un amateur (je jette 1d6) (et je fais 1d6 de dégâts, de plus si j'utilise l'option lecture directe des dégâts c'est imémdiat, et cela même si j'essaie d'utiliser une arme de pro ou de brutasse que je ne sais pas utiliser au max de ses capacitées)
Je suis Pro je jette (2d6)
Je suis Brutasse je jette (3d6)

Pour un système sur lequel je planchais (quasi en boucle, sans rien sortir, mais bon...) j'avais l'idée suivante:

Le joueur dispose de 5d6 (ou 3d6...ici présent) et peux posséder jusqu'a 3 niveaux dans une sphére de compétence (combat / athlétique / Sciences / Social / etc...)
Niveau amateur / pro / brutasse par ex

Lors d'une action, il décrit succintement ce qu'il souhaite faire (je cours, je tire, je plonge), jette son nombre de dés (fixes) puis réparti les résultats en fonction de ses compétences (sachant que si il possède 2 niv en combat, il ne peux pas affecter plus de 2 dés, les autres dés sont affecté à la défense ou a une autre action: courir , sauter, recharger, intimider, etc...) puis décrit ce qu'il fait correctement et réellement puisqu'il sait ce qui a réussit ou échoué.

Le but serait de ne pas sur-découper les descriptions des joueurs en actions strictes, mais de permettre au joueur d'exploiter au niveau des règles la description complète de son(ses) action(s) et de lui permettre d'influer sur les actions qu'il veux réussir en lui laisser affecter les dés.

1) suis-je clair, ou mon explication fouillie nécessite d'être reformulée ?

/si 1)=Non alors

2) A votre avis, pourrait-on imaginer un tel fonctionnement sur la base du DK ?

Merci de votre accueil,
je lis la plupart d'entre vous sur le forum Casus No ou ici-même depuis un bail, mais j'ai peut-être loupé un fil qui rejoint ma question malgré ma vigilance...

PS: je m'aperçois que je n'ai lu que le DKool, et que mes questions sont peut-être abordées par la suite dans les DKrunchs, si c'était le cas, je promets de me flageller à grands coups de poulpe.
(d'ailleurs je fais un Cthulhu ce soir, ça tombe bien ! )

Kinder-Bueno,

"La fraîcheur de vivre du Chocolat plein les dents"
Kinder-Bueno
Gobelin Lunaire
 
Messages: 5
Inscription: 19 Aoû 2009, 08:48

Messagepar Kinder-Bueno » 21 Aoû 2009, 08:45

Haut

Re: dk en d6

Je t'avoue que j'ai du mal a te suivre, pourrais tu clarifier un peu ta proposition, peut etre avec quelques exemples ?
Avatar de l’utilisateur
Islayre d'Argolh
Nonce de l'Antiverse
 
Messages: 1879
Inscription: 16 Mai 2007, 16:25

Messagepar Islayre d'Argolh » 31 Aoû 2009, 10:19

Haut

Suivante

Retourner vers Options de jeu

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron