Projet de dK cool : tout est conflit

Voila des manières alternatives de jouer le dKool.

Projet de dK cool : tout est conflit

J'ai une idée de dKcool qui me demandera pas mal de boulot, et ce depuis la discussion sur la séduction.

L'idée serait de s'orienter vers un système de jeu se rapprochant de Herowars et de Shadows of Yesterday, bref de gérer tous les affrontements (physiques, intellectuels, artistiques, sociaux) comme les combats, avec une jauge, des atouts tactiques, etc.

Certains atouts deviendraient ainsi génériques : par exemple, attaque sournoise pourrait être utilisée en combat, en joute intellectuelle (je triche aux échecs), artistique (je salope le boulot de l'autre ou j'utilise les conseils d'un professionnel en douce) ou sociale (je destabilise l'autre en lui faisant un coup bas, en lui faisant apprendre que ses enfants ont disparu, etc.).

Le problème n°1 de cette optique touche aux compteurs, et il en ressort trois solutions :
- PdV et PdE comme avant : les PdE serviront à gérer toutes les joutes non physiques.
- Une seule jauge : on fusionne tout. Les échecs dans les conflits auront ainsi des répercutions à tous les niveaux. Un perso blessé aura du mal à tenir une conversation, quelqu'un d'humilié deviendra une proie facile, etc.
- Trois jauges : corporelle (combat, athlétisme, poursuite, etc) ; cérébrale (artisanat, énigmes, jeux) ; sociale (discussions, chant, danse).

Je me demande ce que vous en pensez.
Avatar de l’utilisateur
Mangelune
Blaireau-effraie
 
Messages: 117
Inscription: 24 Sep 2007, 17:07

Messagepar Mangelune » 09 Jan 2008, 13:53

Haut

Re: Projet de dK cool : tout est conflit

Personnellement je préfére la 3ème solution.
En plus elle permettrait d'introduire de nouvelles jauges en fonction des besoins.
Par exemple pour une partie de poker tous les joueurs se retrouveraient avec une jauge Jetons.

Il faut bien voir aussi qu'un conflit pourra aller taper différentes jauges, selon le type "d'attaque" :
Pour l'exemple du poker les jauges Mentale, Sociale et Jetons pourraient être visées.
Avatar de l’utilisateur
francois_6po
Honorable אמת mécanique
 
Messages: 1115
Inscription: 01 Jan 1970, 01:00
Localisation: Paris 13eme

Messagepar francois_6po » 09 Jan 2008, 13:58

Haut

Ah ouais mais là c'est carrément une 4ème option que tu proposes :D

Je voulais me concentrer sur des jauges fixes, permettant ainsi une certaine porosité des conflits : en gros le perso se tappe un concours d'énigme et a du mal ensuite à enchaîner sur une petite partie d'échecs sans se reposer un brin, en plus ses sorts lui fatiguent le cerveau du coup il est moins présent lors du concours annuel de blagues du corbeau, ou bien le célèbre joueur de harpe a du mal à convaincre son auditoire tandis qu'il pense encore à la pique que lui a lancée la reine lors des présentations, ou encore dur dur de conduire une bagnole à fond les grelots quand on vient de se prendre une balle dans le genoux.
Avatar de l’utilisateur
Mangelune
Blaireau-effraie
 
Messages: 117
Inscription: 24 Sep 2007, 17:07

Messagepar Mangelune » 09 Jan 2008, 14:39

Haut

A voir suivant le developpement. Tu peux très vite tomber dans un truc trop dense à gérer comme avoir l'illumination et nous pondre une merveille.
Donc je suivrais le topic, mais je n'ai helas pas d'idées à te proposer.
zuzul
Golem saxophoniste
 
Messages: 418
Inscription: 01 Jan 1970, 01:00
Localisation: Nancy

Messagepar zuzul » 09 Jan 2008, 14:46

Haut

Moi, j'aurais tendance à gérer une jauge par type d'activité ou de compétence utilisée.
La règle est pas si compliquée :
Tu créé une jauge avec une formule quelconque mais la même à chaque fois impliquant des caractéristiques et des compétences liées à l'activité.
Par exemple : Eloquence + Charisme
Ensuite tu fais des jets opposés, celui qui bat l'autre occasionne 1d6 points de dommage à la jauge.
Le premier à 0 a perdu (ou prend des blessures graves à l'ego).
Les atouts sont souvent les mêmes qu'en combat mais peuvent être étendus à tout type d'activité.
Tu peux avoir des atouts qui augmentent les dommages ou leur explosivité.
Tu en as qui augmentent l'attaque ou la défense.
Tu en as qui font gagner des dKs dans certaines circonstances.
En gros, tu peux construire une dizaine d'atouts. A toi de voir s'ils sont utilisables uniquement dans certains types de confrontation ou dans des champs plus larges.
-Hé, les gars. Si on se faisait une joaillerie ?
-Oh, toi tu penses qu'à bouffer.
Artefya, discours entre le golem à vapeur et son compagnon rabougri.

Le FuturdK c'est là!
orlanth
Murmure de Fin-du-Monde
 
Messages: 1385
Inscription: 09 Fév 2007, 08:55

Messagepar orlanth » 09 Jan 2008, 15:08

Haut

Oui ça c'est bien une 4ème option, très Herowars (en même temps venant d'Orlanth ça me surprend pas :wink: ). Un peu comme la Conduite dans le dK system de base.
Ce qui me gênait dans cette optique c'était la multiplication et la non perméabilité des jauges. En plus dans ce cas j'imagine qu'on garde les PdV et les PdE pour ce qu'ils sont afin de ne pas trop bousculer non plus le système, les compteurs etc.

Je pense que si c'est bien fait aucun choix n'est mauvais, chaque décision a ses atouts et ses défauts. Je pense plus m'axer sur l'idée de trois jauges fixes qu'on peut augmenter avec l'atout Compteurs.

La jauge unique risque de rendre la carac Constitution obsolète.

Les deux jauges pourraient fonctionner aussi, les magiciens deviendraient très puissants mais les PdE qu'ils perdraient en joute verbale ou intellectuelle leur manqueraient au moment de lancer des sorts après tout.
Avatar de l’utilisateur
Mangelune
Blaireau-effraie
 
Messages: 117
Inscription: 24 Sep 2007, 17:07

Messagepar Mangelune » 09 Jan 2008, 15:21

Haut

Je l'ai déja dit, pour ce genre de trucs j'utlise plutot la règle du jet de dé virtuel (indexé sur le roleplay) + compétence en une seule manche.

Ceci dit, je ne peux m'empecher de penser avec un certain amusement au concept de l'atout universel a savoir que les atouts servent dans toutes les situations.

En argumentaire ça peut être particulièrement amusant.

Attaque dévastatrice : "Excuse moi de t'interrompre mais on voit tes couilles" (-2 au jet, + 1D6 de dommages)
Attaque sournoise: "Jolies chausses messire, on fait les même pour hommes ?" (+1D6 au dégâts)
Spécialisation (blague mysogine) : "Une femme mercenaire ? Et pourquoi pas un bikini cotte de maille pendant qu'on y est ?!" (+2/+2)

Etc, Etc..

Le problème c'est qu'a ce compte là, les Guerriers vont se retrouver rapidement a être les meilleurs "sociaux" du groupe
Ou alors on invente de nouveaux atouts mais aors là je me désolidarise de suite (je trouve déja qu'il y en a quelques uns de trop dans le dKool de BASE alors immaginez maintenant !)

Islayre, toujours constructif*

* Non ?
Avatar de l’utilisateur
Islayre d'Argolh
Nonce de l'Antiverse
 
Messages: 1879
Inscription: 16 Mai 2007, 16:25

Messagepar Islayre d'Argolh » 09 Jan 2008, 15:22

Haut

Oui mais avec ce principe les guerriers seront ceux qui auront beaucoup dans la jauge corporelle.

Et puis si les guerriers ont des atouts génériques, les autres aussi, donc théoriquement ça s'équilibre :wink: en tous cas le but n'est clairement pas d'ajouter des atouts.

Pour le dé virtuel, ça me paraît une fausse bonne idée. Dans la théorie le principe me plaît beaucoup, mais dans la pratique mes joueurs contestent déjà suffisamment mes décisions de MJ, pas envie de leur donner encore plus de grain à moudre. Là l'optique est de faire quelque chose d'assez objectif, du donj' appliqué au social et à l'intellect.
Avatar de l’utilisateur
Mangelune
Blaireau-effraie
 
Messages: 117
Inscription: 24 Sep 2007, 17:07

Messagepar Mangelune » 09 Jan 2008, 15:36

Haut

Mangelune a écrit:Pour le dé virtuel, ça me paraît une fausse bonne idée. Dans la théorie le principe me plaît beaucoup, mais dans la pratique mes joueurs contestent déjà suffisamment mes décisions de MJ, pas envie de leur donner encore plus de grain à moudre. Là l'optique est de faire quelque chose d'assez objectif, du donj' appliqué au social et à l'intellect.


Je n'ai pas ce problème, mes joueurs sont suffisemment matures pour ne pas contester mes décisions en cours de partie, s'ils ont des trucs a dire on en parle apres (et ça n'arrive quasiment jamais de toute manière).
Bref, pour moi le dé virtuel marche au poil, rendant obsolète toute autre méthode de modélisation du verbe (si j'ose dire).

:-)
Avatar de l’utilisateur
Islayre d'Argolh
Nonce de l'Antiverse
 
Messages: 1879
Inscription: 16 Mai 2007, 16:25

Messagepar Islayre d'Argolh » 09 Jan 2008, 15:58

Haut

Tout le monde n'a pas la chance d'avoir un groupe aussi soudé ou un talent de maîtrise aussi incontestable que toi. :P Je me ferai donc la voix des petits joueurs, des sans grades, le triomphateur des luttes de pouvoir à la table de jeu !

Toujours est-il qu'un système de jauges et de stratégies pourrait aussi peut-être servir de tremplin à l'imagination (comment faire pour utiliser mon atout dans cette situation), tout en mettant persos sociaux et belliqueux sur un pied d'égalité vis à vis du système (tous auraient accès à des tactiques in-game et des choix d'évolution pour leur personnage) et tout ça sans prêter le flanc aux accusations de partialité ou de favoritisme.
Avatar de l’utilisateur
Mangelune
Blaireau-effraie
 
Messages: 117
Inscription: 24 Sep 2007, 17:07

Messagepar Mangelune » 09 Jan 2008, 16:39

Haut

Pourrais-tu m'indiquer "Islayre d'Argolh", ou décris-tu ton dès virtuel. J'aimerais voir comment tu abordes certain points.
Autour de ma table j'ai des joueurs très varié. Varié en âge, ils ont pour un groupe de 9 à 14 ans et d'autre autour de 30 ans et le dernier groupe le plus ancien nous avons de 45 à 50 ans.
Varié en expression orale. Chacun d'entre eux ont des façons de s'exprimer très différentes, si certains se montrent volubile, imaginatif, et possédant un vocabulaire étendu, d'autre se montrent réserver, timide et enfermer dans un lexique plus pauvre. Il est vrai qu'ils ne jouent pas ensemble
Comment abordes-tu ce point par exemple ?
Que n'ai-je un pinceau
Qui puisse peindre les fleurs du prunier
Avec leur parfum !

Satomura Shoba
Tsuvadra Univers dK2
Image
Avatar de l’utilisateur
Etienne C
Blouse Blanche
 
Messages: 282
Inscription: 01 Jan 1970, 01:00
Localisation: Paris

Messagepar Etienne C » 09 Jan 2008, 16:41

Haut

Etienne C a écrit:Pourrais-tu m'indiquer "Islayre d'Argolh", ou décris-tu ton dès virtuel. J'aimerais voir comment tu abordes certain points.


Le principe du Dé virtuel n'est pas de moi mais de l'auteur de l'excellent Blog de JDR "Ars Ludi", un blog anglo-saxon qui fournille de bonnes idées.

Cette idée là m'a immédiatement séduit a la lecture et s'est révelée un vrai plaisir a faire jouer.

Le fonctionnement est simple.

Au lieu de garder le bon vieux principe du "fait moi un jet d'éloquence et selon que ton roleplay est bon/mauvais je te file un bonus/malus sur ton jet", principe que j'utilisais auparavant, on abandonne completement le jeté de dé.

Et on note le roleplay.

Sur un système D20 par exemple on va noter sur 20.

La subtilité du système est que, comme un joueur peut toujours choisir de prendre 10 au lieu de jeter le D20, on va en réalité noter la prestation de 10 (minimum, qui correspond a une absence totale de roleplay, type "mon personnage marchande") a 20 (roleplay absolument formidable le mj et les joueurs applaudissent a la fin).

Donc une notre de 10 a 20 + compétence pour battre un seuil ou une sauvegarde (comme d'hab quoi).

Ce qui est tres finaud dans ce truc c'est que comme le 10 est acquis de toute manière, le joueur aura le plus souvent tendance a essayer quand même un roleplay minimum pour grapiller un ou deux points de plus.

En variante conviviale (mais non testée par votre serviteur) le créateur propose la notation partagée (on détermine ensemble MJ et joueurs combien vaut la prestation)

En variante expérimentale (elle aussi non testée mais extremement séduisante pour votre serviteur ancien mj de Ambre, qui se penchera dessus un jour ou l'autre) l'auteur propose de faire TOUTES les actions avec le dé virtuel et de transformer le D20 en jdr diceless.

voila voila.
Avatar de l’utilisateur
Islayre d'Argolh
Nonce de l'Antiverse
 
Messages: 1879
Inscription: 16 Mai 2007, 16:25

Messagepar Islayre d'Argolh » 09 Jan 2008, 17:02

Haut

J'aime assez comme idée.

La difficulté doit être de se fixer des critères d'échelles pour la notation et de savoir gérer les réactions du genre :

"Attends, tu me files que 13 alors que tu as filé 17 à Dudule dont le roleplay était clairement moins bon."

A partir du moment où tu as filé 20 à une prestation ça pose une échelle de valeur, sur laquelle il n'est pas être pas évident de revenir.
Avatar de l’utilisateur
francois_6po
Honorable אמת mécanique
 
Messages: 1115
Inscription: 01 Jan 1970, 01:00
Localisation: Paris 13eme

Messagepar francois_6po » 09 Jan 2008, 17:12

Haut

francois_6po a écrit:J'aime assez comme idée.

La difficulté doit être de se fixer des critères d'échelles pour la notation et de savoir gérer les réactions du genre :

"Attends, tu me files que 13 alors que tu as filé 17 à Dudule dont le roleplay était clairement moins bon."

A partir du moment où tu as filé 20 à une prestation ça pose une échelle de valeur, sur laquelle il n'est pas être pas évident de revenir.


J'ai une politique d'entrée assez sévère au niveau de "ma table".

Un joueur de ce genre, en ce qui me concerne, ne reviendra pas en deuxième semaine.

Je ne prétends pas être un meilleur MJ que qui que ce soit.
Je suis juste un gros fasciste, je fréquente une bonne douzaine de rolistes régulièrement mais je ne joue qu'avec certains d'entre eux.
Et je sais pourquoi.

Si le joueur me considère comme un arbitre, quelqu'un de faillible certes mais qui essaie de faire de son mieux pour que tout le monde s'amuse, tout ira bien.
Si le joueur est persuadé que c'est "eux" (les Pj) contre "moi" (le Mj) on ne va pas s'entendre et ce n'est pas la peine d'insister.

Mais je suis bien d'accord pour dire que c'est peut être là que le "dé virtuel" trouve sa limite: on ne peut pas l'utiliser avec tout le monde.
Avatar de l’utilisateur
Islayre d'Argolh
Nonce de l'Antiverse
 
Messages: 1879
Inscription: 16 Mai 2007, 16:25

Messagepar Islayre d'Argolh » 09 Jan 2008, 17:35

Haut

mon dieu, on m'a cloné a partir d'Islayre !!

Je me disais bien aussi ...
Avatar de l’utilisateur
paradoks
Ranger de l'Espace
 
Messages: 362
Inscription: 01 Jan 1970, 01:00
Localisation: rennes city

Messagepar paradoks » 09 Jan 2008, 19:48

Haut

Suivante

Retourner vers Options de jeu

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

cron