Aide de jeu : Voyager dans le passé

Folie, Amnésie, Blouses Blanches...

Aide de jeu : Voyager dans le passé

Bonjour,

Je viens de terminer ce qui correspond à la séance 8 de la thérapie Thanatos, et je passe ici pour vous donner mes impressions et un petit retour sur la manière de gérer les choses.

Je résume le profil de mes joueurs : une jeune fille naïve qui va faire tout ce qu'on lui dit sans poser de questions, et qui passe son temps a dessiner ; un vieux complètement frappé (et s'étant déjà fait lobotomiser au moins 4 ou 5 fois par butcher, ce qui n'arrange rien) qui dès qu'il a une idée (souvent farfelue) va essayer de la mettre en oeuvre coûte que coûte ; un cow-boy qui n'a qu'une seule idée en tête : tuer le supérieur Kemper (ce dernier lui a confisqué son chapeau pour le punir, et... on ne fait pas ça a un cow-boy !)

Le problème qui s'est vite posé est celui de l'interaction avec les objets et les personnages. Dès qu'ils ont vu que personne ne les remarquait, ils ont essayé de mettre le bazar : s'introduire dans les bureaux des supérieurs, fouiller tous les tiroirs, renverser leurs étagères, saccager la morgue en brisant tout les bocaux de Butcher... Du coup ils finissent par se faire remarquer, j'en ai fait arrêter un par des aides soignant qui avaient pour mission de l'escorter chez le directeur et l'ont peu a peu "oublié" pendant le trajet...

ça ne les a pas empêché de recommencer. J'ai mon cow-boy qui est allé taquiner Kemper jusqu'à ce qu'il le remarque (a force d'ouvrir, fermer ses tiroirs, de frapper à sa porte, faire tomber ses bouquins...) pour lui enfoncer un coupe papier dans la gorge...

Du coup, j'ai décidé que de la même façon que les personnages se font oublier au bout d'un moment s'ils sont discrets, leurs actions et les impacts qu'elles ont sur la réalité s'effacent elles aussi (Par exemple, la jeune fille est allé peindre dans un atelier de peinture au 3ème étage, et dès qu'elle ne s'occupait plus d'un tableau, il s'effaçait peu à peu (très lentement... pour redevenir blanc).

Quand il a vu ça, le cow-boy a compris qu'il pourrait s'amuser à tuer Kemper... une bonne dizaine de fois. Ils ont commencé à mettre tous les trois le bazar partout, s'attirant les foudres du personnel médical. Mais quitte a mettre le boxon, autant tuer des aides soignants...


Pour éviter une apocalypse psychiatrique, j'ai décidé de mettre en place la règle suivante : toute perte de point dans une caractéristique est permanente, c'est à dire que c'est le maximum qui diminue. Problem solved ! Vous foutez le bazar ? BIM 12 aides soignants sur la tête, OK vous les tuez tous, mais il y en a un qui te casse le bras là HOP -1 en vie... tu veux relancer un dé ? -1 lucidité... ah fallait réfléchir avant de mettre le souk !

Voilà je n'ai pas trouvé de meilleure solution pour tempérer les ardeurs de mes patients, mais finalement ça a très bien marché : ils étaient tout puissants dans le passé mais aussi très vulnérables, ce qui les a retenu.

Et ça m'a permis de mettre en scène un hôpital du passé ou tout semble presque normal. Les aides soignants essayent vraiment d'aider les patients, les supérieurs sont gentils et semblent vraiment étudier la médecine, les blouses blanches sont humaines et non plus des zombies invincibles... Bien sur il y a toujours ce tas de cadavre dans la remise du jardin, mais c'est un détail... Et qu'est-ce qui a bien pu se passer au cours des dernières années pour qu'un établissement comme ça se transforme en celui que les joueurs connaissent actuellement ?

...

Mystère ^^


PS : ah, et récupérez SON sang... le sang de qui ? dans l'ordre : Du directeur. De morgue. De Malette. De Shilton. De Kemper. De matagot (WTF ?)... non vraiment, le mange-main, mes joueurs s'en foutent royalement dans ma partie, c'est dur...
Avatar de l’utilisateur
Val
Zombie maresqueux
 
Messages: 48
Inscription: 04 Nov 2010, 19:41

Messagepar Val » 21 Déc 2012, 12:26

Haut

Re: Aide de jeu : Voyager dans le passé

Pour moi le voyage dans le passe c'est passé en deux étapes.
Pour ceux qui ont lu mes compte rendu, j'ai perdu des joueurs en cours de therapie. Mon joueur restant (91) s'est réveille dans le passé voir le CR pour plus de détail. En gros c'est Atchoum, un patient du supplément abbatoir, qui, en éternuant, se balade dans le temps de manière séquentielle : passé, présent, futur, passé, etc... Il a un peu baladé 91. Cette séance avait pour but de faire découvrir à 91 son background. (Pas de spoilers les cr arrivent).
J'ai egalemebt fait la seance 8 apres le delire d'Alice. Le Directeur les a convoqué pour essayer de démêler toute l'histoire. Devant leur reticence à parler, il les a envoyé en cellule capitonee avec camisole pour tous !
Ils se sont réveille dans le passe (tgcm).
Grâce à la camisole leurs actions sont restées restreintes. Pour leur eviter de toucher à tout, les objets et les personnes étaient "fantomatiques" (tgcm bis).
Ils ne pouvaient donc pas ou peu interagir avec l'environnement. Seuls les objets clefs ou des conneries pouvaient être utilisés.
Wala !
Bambi
Gobelin Lunaire
 
Messages: 18
Inscription: 14 Aoû 2012, 08:16

Messagepar Bambi » 23 Déc 2012, 12:07

Haut

Retourner vers Patient 13

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités