La Vérité : Oui ou Non, et si oui, laquelle ?

Folie, Amnésie, Blouses Blanches...

La Vérité : Oui ou Non, et si oui, laquelle ?

Bonjour à tous,
Me présente : Sam, joueuse et MJ débutante qui a découvert Dk System il y a peu et, en me baladant sur le site de John Doe, également ce fantastique JDR appelé Patient 13 :D
J'ai tout de suite été séduite par l'ambiance, le contexte... Ce jeu est vraiment génial !
Néanmoins, le fait que la "vérité" sur ce qu'est réellement l'hôpital soit entièrement laisser à l'appréciation des joueurs m'a un peu déstabilisé. C'est très intéressant mais en même temps ce n'est facile pour un débutant qui manque un peu d'imagination (comme moi ^^) de faire la part des choses entre ce qui est vrai, ce qui est faux, ce qu'on "croit" être vrai/faux et qui ne l'est pas vraiment finalement, ce qu'il faut révélé ou pas etc...
Du coup, je serais curieuse de connaître votre avis de joueurs/MJs sur le sujet, histoire de me donner des idées :)
Déjà, avez-vous établi clairement l'histoire de l'hôpital en tant que MJs (pourquoi, comment, où etc...) ou bien préférez-vous improviser au fur et à mesure, ne prenant pas de réelles décisions, laissant sans cesse le doute planer, afin de plus joueur sur l'ambiance "folle" du lieu plutôt que sur la "quête" des PJs pour comprendre pourquoi ils sont là et surtout où ils sont vraiment ?
Deuxièmement, si vous avez choisi de donner une véritable histoire, un véritable background, quel est-il ?
Personnellement, je le voyais un peu à la Silent Hill, un mélange entre un univers de rêve et une réalité parallèle où les PJs sont confrontés à tout ce qu'ils ont refoulé au fond d'eux : leurs peines, leurs souffrances, leurs peurs, leurs rêves inavouables etc...
Merci d'avance de vos réponses, et merci d'avoir fait ce jeu super :D

Sam
Nexus Sam
Zombie maresqueux
 
Messages: 27
Inscription: 07 Mar 2010, 15:19

Messagepar Nexus Sam » 07 Mar 2010, 21:09

Haut

Re: La Vérité : Oui ou Non, et si oui, laquelle ?

Disclaimer : ceci est mon avis et n'engage que moi.

Malgré tout ce qu'on peut leur reprocher, je pense qu'on a un bon exemple avec les films Cube et Cube zero (Hypercube étant une sombre merde).
Si tu donnes des réponses, elles doivent amener d'autres questions, si possible pires. Si les joueurs ne se posent plus de question et que l'univers leur est acquis, tu peux aussi bien arrêter de jouer et faire un donjon en dK.

Le plaisir du joueur à P13 réside dans la paranoïa et les multiples hypothèse qu'il se monte au fur et à mesure. Le mystère doit toujours planer. Nourris-toi de ce qu'ils disent, de leurs idées, ajoute des éléments dans leur sens, et quand ils croient avoir compris, ajoute un évènement qui ne cadre pas avec leur théorie.

Par exemple en ce moment, mes joueurs sont certains qu'il est impossible de sortir du bâtiment principal. Pourquoi leur dirais-je qu'il y a un horaire pour les sorties ? Le jour où je voudrai les surprendre, il suffira qu'un patient passe devant eux avec un manteau et sorte prendre l'air.

Garde leur des surprise, laisse-les se faire des films, écoute, prends ton pied.

C'est typiquement un jeu où le MJ peut attendre en silence jusqu'à ce que les joueurs se tournent vers lui après deux heures de théories et de blabla (j'exagère à peine). Il suffit alors de leur faire vivre une ou deux scènes intéressante pour relancer la machine.

Il faut à tout prix éviter de leur donner des infos clés en main, leur dire à plat des réalités sur l'hopital, autant que ce soit les autres patients, qui les informent, si possible en leur racontant parfois des bobards (consciemment ou non)

Pour moi, je ne vois pas l'intérêt de m'établir moi-même une réalité de l'hopital vu que je ne compte pas donner de réelle solution à mes joueurs. On verra bien comment ils évolueront et jusqu'où ils arriveront.

L'essentiel, c'est de prendre son temps. Roleplayer les PNJ, les rendre vivants, faire de l'hopital un microcosme avec ses règles et sa vie routinière. mes joueurs ont fait deux séances de 5 heures et ils viennent à peine de trouver le couloir menant au vivarium. Mais ils ont commercé, se sont fait des alliés, on donné du sang, utilisé le distributeur, joué les clint eastwood dans le fumoir, quasiment tenté de sauver la réceptionniste (ma version est différente de celle du livre).

Te donner une réalité, c'est t'enfermer dans une direction et une fois que les joueurs auront mis le doigt dessus, ce sera foutu.

Et je cite le bouquin
"Ne pas savoir que croire
Ignorer les raisons;
Ne pas connaître la fin,
Ne pas avoir de réponses à ses questions,
C'est ça qui rend fou"

:twisted:
Avatar de l’utilisateur
Mulambo
Dragonbellule
 
Messages: 150
Inscription: 18 Oct 2008, 16:57

Messagepar Mulambo » 08 Mar 2010, 00:04

Haut

Re: La Vérité : Oui ou Non, et si oui, laquelle ?

(... Bon... Désolée d'avoir disparue pendant 6 mois ^^')

Merci pour ta rep Mulambo :)

En fait, je ne voudrais pas tout expliquer, loin de là, il y a certains concepts que je veux garder, et je trouve même que c'est ça qui fait tout le piment du jeu ^^ Genre ne pas savoir où est la frontière entre réalité et rêve, où commence la folie, est ce que la dose de surnaturel et de fantastique est quelque chose de concret ou de simples hallus etc... Je ne veux pas expliquer des trucs comme la folie des patients ou réellement expliquer pourquoi ils sont ici. Je voudrais plutôt trouver une raison d'exister à l'hôpital en fait.
En fait, j'ai peur que mes joueurs finissent par se lasser de devoir sans arrêt revoir leurs hypothèses. Ils jouent en campagne pour avoir un but, et enchaîner les parties sans qu'il y ait vraiment quelque chose à découvrir, un mystère à éclaircir, et surtout le pourquoi du comment (qui les obsède ! Je ne sais pas pour vos joueurs, mais les miens sont obsédés par le "pourquoi" !!!), j'ai peur que ça les énerve, voire que ça les démotive s'ils n'avancent pas.

C'est pour ça que j'ai bricolé le background suivant. Je trouve qu'il laisse encore pas mal de possibilités mais tout en donnant une histoire, et donc une fin à la campagne. Parce que je veux un début et une fin aussi, un peu comme Lolof (un grand merci d'ailleurs, ton travail m'a beaucoup aidé :D !). D'ailleurs, les PJs peuvent même finir la campagne sans avoir découvert le pot-aux-roses ! Mais de mon côté, en tant que MJ, il me paraît important d'avoir un minimum de trame scénaristique pour savoir où je vais ^^

Ce qui suit est en partie inspiré de Silent Hill et repose en grande partie sur les quelques lignes de la description du Directeur.
A l'origine, l'hôpital était un hôpital tout ce qu'il y a de plus normal, dans un monde normal, avec des patients et des soignants normaux. Il comportait un service psychiatrie.
Dans ce service a été interné il y a de nombreuses années un homme qui a été surnommé Morgue.
Morgue était atteint d'une psychose tellement importante que sa folie a fini par altérer la réalité, on ne sait pas trop comment. En développant sa folie, Morgue est devenu de plus en plus puissant et a finit par faire entrer tout l'hôpital dans SA réalité, conséquence de sa folie, qui continue de s'altérer.
Morgue n'est pas conscient du tout de tout ça. Lui, il sait juste qu'il était un patient, qu'il a fui et qu'il se fait maintenant passé pour le Directeur. D'ailleurs, il n'est même plus sur de qui il est.

Les gens qui sont ici étaient pour certains souffrants à la base, pour d'autres particulièrement bien dans leur peau. Toujours est-il qu'un jour, ils se sont un peu trop approchés de la zone de réalité altérée et que, inconsciemment poussés leurs petites voix, leurs démons intérieurs, leurs pulsions reniés qui pourraient se développer en ce lieu de folie furieuse, ils ont mis les deux pieds dedans. Il y a de vrais fous, des gens qui feignent la folie, d'autres qui n'ont pas supporté les médicaments et qui pètent un boulon suite aux traitements, d'autres encore qui étaient sain d'esprit mais que l'environnement est tellement empli de folie qu'ils se mettent à développer des troubles mentaux qu'ils n'avaient pas à l'origine etc... Certaines choses sont originaires du monde réel, comme les locaux, la plupart des occupants des lieux... D'autres sont tout droit issus de l'imagination débordante et malsaine de Morgue (la plupart des phénomènes fantastiques et surnaturels) bien qu'il ne soit pas conscient d'en être à l'origine. Mais le processus de "matérialisation" de l'imagination de Morgue (si je peux m'exprimer ainsi ^^) n'est pas immédiat : les choses mettent du temps à prendre forme dans cette réalité. C'est pour ça que desfois on voit des fantômes, ou bien on croit avoir vu des choses mais en fait elles n'existent pas (parce que l'imagination de Morgue les rejette finalement), ou bien des choses qui semblaient fantomatiques/immuables sont à présent bien réelles (petit à petit, elles prennent forme et deviennent tangibles).

C'est un cercle vicieux : plus Morgue crée de choses folles, plus les patiens doutent d'eux et deviennent fou, et les nouvelles folies qu'ils développent donnent encore plus de pouvoir à l'imaginaire de Morgue qui se nourrit de tout ça. Petit à petit même, ce sont les croyances et les rêves (je dirais même les cauchemars) des occupants de l'hôpital qui prennent forme. C'est pour cela que personne n'a vraiment raison et personne n'a vraiment tort : si quelqu'un croit suffisamment fort à ce qu'il avance, cette croyance finit par devenir réalité.

D'ailleurs, la folie de Morgue est tellement puissante qu'elle commence à envahir d'autres plans d'existence, d'autres réalités, d'autres époques (d'où Morgane et Zed par exemple).

Bref, j'espère que vous voyez où je veux en venir ^^ Nul part en fait ! Mon seul objectif était d'expliquer l'existence de ce lieu bizarre, de donner une réponse à "pourquoi", et encore, pas complètement. Comme c'est tourné là au-dessus, les possibilités me paraissent énormes !

Après, j'ai pas mal d'idées pour mettre autour de tout ça, notamment sur les Supérieurs (qui sont tous des fous ayant passé plus ou moins consciemment un pacte avec le Directeur pour avoir ce statut. Ce n'est même pas eux à proprement parler qui ont négocié, ce sont leur inconscient avec celui de Morgue), les poèmes "morgues"...

En fait, je vois 3 entités principales qui peuvent intervenir sur le jeu :
- la réalité, telle que nous la connaissons. Le point de départ, c'est cet hôpital dans le monde réel, et un certain nombre d'éléments de notre réalité ont été importé de notre réalité à celle de Morgue (comme les locaux, les médicaments etc...). Par extension, on peut aussi considérer les autres réalités, les autres plans (ceux de Zed et de Morgane par exemple)...
- l'imaginaire de Morgue, et par extension, l'imaginaire des patients. La folie des uns et des autres amène la dose de surnaturel et de fantastique
- le 3ème paramètre est un peu loufoque mais j'aime bien le principe : en fait, on pourrait dire qu'il s'agit du "système de défense de Morgue contre la folie qui le ronge". Si vous avez quelques notions de Bio, vous ferez sans doute le rapprochement avec le système immunitaire ;) En fait, la folie de Morgue est une maladie. Et quand on est malade, notre corps se défend. C'est pareil pour le cerveau de Morgue : la partie encore lucide essaye de se défendre, de lutter contre la folie. Et pour ça, pas 35000 solutions ! Qu'est ce qui rend Morgue si puissant ? La folie des occupants de sa réalité. Comment affaiblir Morgue ? En supprimant sa source de pouvoir. Donc en supprimant les occupants. Ce "système immunitaire du cerveau" va donc se manifester dans cette réalité comme des choses capables d'engendrer la mort (Vous vous souvenez de la "Guerre Démente" = la guerre entre les 2 parties de l'inconscient de Morgue ;)). Et sous une forme adapté à l'environnement glauque et fou de cette réalité. Par exemple le Mange-main (j'étais pas trop fan de la façon dont le Mange-Main était amené dans la campagne du book ^^). Le mange-main est en fait une création de la partie lucide de l'esprit de Morgue pour supprimer les patients et donc la source de pouvoir de Morgue. Bien sûr, si les PJs découvrent ça, ils devront choisir entre tuer le Mange-main et éviter la mort à leurs nouveaux compagnons etc... ou bien le laisser faire pour que ce monde horrible dans lequel ils sont contraint de vivre s'éteigne. Mais quel garantie ont-ils que ça fonctionne ? Qu'est ce qui leur dit qu'ils rejoindront la vraie réalité à la fin de ce cauchemar ? Une vie dans ce monde de cauchemar n'est-elle pas mieux que pas de vie du tout ?

Non, je ne suis pas folle ^^ Bon les partisans comme Mulambo du "rien ne doit être dévoilé" n'aimeront sans doute pas trop ce qui est au dessus, mais c'est un essai d'histoire, en essayant de rester au maximum fidèle au bouquin, à l'ambiance, aux règles de folies (mais où est la réalité et où démarre la folie ?) tout en expliquant juste l'origine de tout ça.

Vous en pensez quoi SVP :) ? Merci d'avance de vos comms :)
Nexus Sam
Zombie maresqueux
 
Messages: 27
Inscription: 07 Mar 2010, 15:19

Messagepar Nexus Sam » 10 Sep 2010, 16:30

Haut

Re: La Vérité : Oui ou Non, et si oui, laquelle ?

Pourquoi pas. Chacun voit ça comme il le souhaite :)
C'est même cohérent et je te souhapite que la sauce prenne avec tes joueurs. Rien à redire :)

J'avais envisagé quelque chose de très semblable en me basant plus sur le livre lui-même.

Bon, je retranscris de mémoire ce qui m'était passé par la tête. Je ferai sûrement des erreurs mais vous corrigerez.

On présente le personnage de Livre (justement) comme voulant redonner leur puissance aux dieux.
Ces dieux sont représentés dans les constellations sur les deux moitiés de carte.
Il y figure entre autres le rat (Ratling), l'araignée (Karasnakar), le chat (Matagot) mais aussi la folie.

Donc, j'avais pris le parti de comprendre que le dieu de la folie, Lazaret (le nom de l'hôpital, qui plus est), aurait fait une entourloupe à d'autres dieux moins puissants (ou pas) en les coinçant, diminués, dans une sorte de dimension, un lieu clos, un hôpital où règne la folie.
Morgue serait dès lors un avatar de Lazaret.

Les patients ? Des jouets ? des fruits cueillis dans le monde réel ? des dieux mineurs ?

Maintenant, est-il possible de vaincre la folie sur son propre terrain ? Pourquoi pas ? Peut-être Lazaret n'attend-t-il que ça pour se payer une bonne tranche de rigolade. peut-être a-t-il lui-même caché les informations qui mèneraient cette gigantesque farce à sa fin...

A développer.
Avatar de l’utilisateur
Mulambo
Dragonbellule
 
Messages: 150
Inscription: 18 Oct 2008, 16:57

Messagepar Mulambo » 10 Sep 2010, 19:37

Haut

Re: La Vérité : Oui ou Non, et si oui, laquelle ?

J'adore vos échanges en tout cas, plein de potentialité tout ça :)
Mister Frankenstein Éditions : bit.ly/misterjdr
Site officiel : www.misterfrankenstein.com
Avatar de l’utilisateur
yno2012
Directeur du Johndoe Asylum
 
Messages: 114
Inscription: 29 Fév 2008, 14:52

Messagepar yno2012 » 26 Sep 2010, 20:51

Haut

Retourner vers Patient 13

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron