Ecoles d'escrime

De la pulp-fantasy avec des méchas géants et des dragons

Ecoles d'escrime

Je sais pas si quelqu'un a déjà bossé dessus, mais je suis en train d'essayer de concevoir des écoles d'escrime pour Mantel. En fait ça concerne surtout les manteliers et les capeliniers. J'ai une répartition des différents coups spéciaux comme techniques de bases par école (4 pour chaque quoi), par contre j'ai pas encore de restriction.

Mais comme je suis pas entièrement convaincu par ce que j'ai fais je me demandais :
Selon vous, quels sont les styles de combat des différentes nations de Lurope ?
Avatar de l’utilisateur
paradoks
Ranger de l'Espace
 
Messages: 362
Inscription: 01 Jan 1970, 01:00
Localisation: rennes city

Messagepar paradoks » 08 Aoû 2008, 11:44

Haut

Personnellement comment je vois les choses à froid :
    Les Verdères sont plutôt à l'épée longue, avec une escrime basé sur les bottes secrète familiale, avec utilisation de l'écu ou plus rare l'espadon.
    Les Nevans serait plutôt à l'arme plus lourde (prédilection pour la hache) avec un style en puissance (qu'on ne peut pas catégorisé d'école) plutôt adepte du bouclier rond en bois.
    Les Staholmers pas vraiment d'écoles mais plutôt une instruction beaucoup plus général avec un style académique simple pouvant être transmis à des troupes, donc des mouvements efficace mais qui finisse par être prévisible.
    Les Guends utilise une lame courbe à une ou à deux mains, et on un style très acrobatique.
    Les Mechis pas d'écoles d'escrime.
    Le Mortivans, des lames d'os pour se donner un style de genre "on est pas comme les autres", efficace mais long et difficile à apprendre qui tire le maximum des capacité innée du pratiquant.
    Les Trèques, un style guerrier académique qui à fait la renommé des légionnaires, qui axe son efficacité sur le fait qu'il ne recule jamais et maintienne leurs prise du terrain.
-Tu vois les mecs qui passent leur vie dans l'obscurité, qui sont pales et qui ont d'étranges habitudes...
-Les vampires?
-Non pire... les informaticiens
Avatar de l’utilisateur
Golem
Zombie maresqueux
 
Messages: 39
Inscription: 19 Mar 2008, 13:32
Localisation: Grenoble

Messagepar Golem » 11 Aoû 2008, 14:56

Haut

Salut,

je m'étais posé la question aussi sur le sujet.

Sur le combat entre mantels ou capelins je pars du principe que ce sont des armures complètes style XVe ou XVIe de notre bonne vielle Terre mais en plus gros :lol:
Les armes de tailles ne sont donc pas particulièrement pertinentes même si elles sont 'achement cool visuellement. Les armes à privilégier sont les armes d'estoc et de percussion. On ressort donc des armes d'hast, pas bien plus hautes que la taille du mantel ou du capelin pour des raisons d'encombrement, mais c'est pas obligé. On peut ressortir masses, pics et autres marteaux de guerre ; et aussi les dagues.
Le style de combat serait donc à s'inspirer de la manière de combattre en armure au début de la renaissance : utilisation de l'arme pour attaquer les jointures et les ouvertures de l'armure ; utilisation des parties de l'armes adéquates comme crochet pour attraper, déséquilibrer, voire faire choir l'adversaire ; usage de la lutte pour immobiliser voire rompre les membres ; utilisation des percussions pour déséquilibrer, casser ce qui peut l'être sur la "carrosserie" et fausser les articulations.

La lutte est à mon avis un point à ne pas négliger. Je vois bien en Verdère des duels gagnés juste par soumission de l'adversaire ou des captures plutôt que destruction pour rançon. Un mantel ou capelin un peu cabossé mais réparable à probablement plus de valeur qu'une épave, là je pense au Guend...

@++

DDG
Avatar de l’utilisateur
DDG
Zombie maresqueux
 
Messages: 51
Inscription: 01 Jan 1970, 01:00

Messagepar DDG » 18 Aoû 2008, 16:05

Haut

Retourner vers Mantel d'Acier

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité